Critique de la notion de « coût du travail » (Partie I), par Lilian Brissaud

euro_grece[1]

source : Lettre d’Information n° de CIDECOS/Faire Vivre et Renforcer le PCF, février 2013

Lilian Brissaud est économiste et directrice de CIDECOS.

Ce dossier vient alimenter la réflexion sur une actualité brûlante avec la récente publication du rapport Gallois [1] et du Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l’emploi présenté par le Premier ministre le 6 novembre 2012. Lire la suite

Publicités

Aux libéraux de Chine et d’ailleurs : la Terre tourne autour du soleil, par John Ross

drapeau-de-la-republique-populaire-de-chine

source : Key Trands to the World Economy/China Daily, 24 novembre 2012

traduit de l’anglais par Marc Harpon pour Changement de Société

Ancien collaborateur de Ken Livingstone à la mairie de Londres, John Ross enseigne l’économie à l’Université Jiao Tong de Shanghai. L’article ci-dessous a d’abord été publié dans China Daily. Le titre de l’article a été légèrement modifié pour la présente traduction. Lire la suite

La « faille alimentaire » entre les riches et pauvres de Grande-Bretagne est profonde – et abjecte, par Ian Jack

union-jack united kingdom royaume uni flag drapeau

source : The Guardian.

Changement de Société remercie Maurice Lecomte, qui a traduit cet article.

Le fossé entre les régimes alimentaires des gens est pire aujourd’hui qu’il ne l’était lorsque George Orwell a écrit The Road to Wigan Pier en 1936. Aussi complexes qu’en soient les raisons, le fait est choquant Lire la suite

Soral fait son numéro, par Marc Harpon

 

Je suis en train de préparer des formations militantes que je dois animer, à la demande de lecteurs, sur le néofascisme contemporain. J’ai relu énormément de documents sur les versions anciennes et modernes de ce qu’incarnent aujourd’hui des gens comme Soral, Dieudonné ou Kémi Séba. L’historien Roger Bourderon, dans son excellent ouvrage, Le fascisme, idéologie et pratique, depuis longtemps épuisé, écrivait que la propagande fasciste «  se donne des apparences révolutionnaires, pour attirer, dans une période de crise, des éléments sans aucune culture politique » (p. 153). Chez Soral et Dieudonné, manque certes la propagande par le fait que constitue la violence physique contre l’adversaire, et que seul, pour l’instant, Kémi Séba, avec le triste épisode de l’expédition punitive dans un quartier juif de Paris, a pour l’instant repris à son compte. Mais il n’y a aucun doute sur le fait qu’égalité et Réconciliation, l’association de Soral, cherche à attirer des « éléments sans aucune culture politique », voire des éléments sans aucune culture quelle qu’elle soit- ce qui ne serait pas un mal s’il ne s’agissait pas de les embobiner mais de les former. Lire la suite

Bienvenue à notre époque: L’assassinat comme style des Etats-Unis, par Chris Floyd

terreusa

source : Empire Burlesque, 24 Octobre 2012

Changement de Société remercie Maurice Lecomte, qui a traduit cet article.

 
Le Washington Post vient de nous dispenser, avec une méticulosité horrifiante, l’âme d’abatteurs d’hommes présidant aux efforts en cours de l’administration Obama pour développer, consolider et «codifier» la pratique de l’assassinat et du terrorisme par le gouvernement des États-Unis. L’intention avérée, délibérée de ces machinations sinistres est d’inscrire l’utilisation des escadrons de la mort et des attaques terroristes de drones dans l’appareil politique des administrations futures, pour que le meurtre d’êtres humains en dehors de toute prétention de procédure judiciaire puisse se poursuivre, année après année, même si le lauréat du prix Nobel de la paix a quitté ses fonctions. Lire la suite

Tsipras rassure les dirigeants du FMI à Washington: « Je ne suis pas dangereux : SYRIZA gardera la Grèce dans la zone euro »

syriza-grece

 

Article AC pour http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/

Le dirigeant du parti SYRIZA, Alexis Tsipras, continue la normalisation de sa formation après des séjours à Berlin et Washington où il a rassuré les dirigeants du FMI et de la Bundesbank sur sa pleine compatibilité avec leurs objectifs.

« A l’origine, il y avait quelques réticences envers M.Tsipras. Quiconque dirige un parti qui se nomme ‘Coalition de la gauche radicale’ n’engendre que scepticisme par ici. Mais ceux qui l’ont entendu parler ont trouvé un politicien modéré, bien moins radical que ce que nous attendions ».

Voilà les mots du directeur du think tank libéral Brooking Institutions, après la conférence qu’a réalisé Tsipras dans un des hauts lieux de la conception des politiques économiques libérales appliquées, entre autres, au FMI. Lire la suite

Des effets politiques de l’ouvrage de Paul Boccara « Le capital de Marx, son apport, son dépassement », sous-titre : au-delà de l’économie, par Pierre Martin

Agrégé d’histoire, Paul Boccara a été membre du Conseil National du PCF. Surtout connu comme économiste, il a fondé la revue Economie et Politique, à laquelle il contribue encore.

source : Réveil Communiste, 4 février 2013

Paul Boccara vient de faire paraître un ouvrage qui nous parait intéressant de discuter et commenter. Mais avant toute chose, il nous semble important de resituer le parcours économico-politique de Paul Boccara, dans les enjeux internes de l’histoire du P.C.F. En effet, le débat sur les concepts économiques qu’il utilise ou ceux qu’il valorise, chez Marx, sont surtout importants pour nous au regard de la ligne politique que ceux-ci induisent ou favorisent.

Paul Boccara a joué un rôle central dans la structuration idéologique du groupe dirigeant et aidé à la mise en place d’une ligne de masse durant la période de Georges Marchais.

Lire la suite