André gérin écrit au premier ministre

Monsieur le Premier Ministre,

La crise financière partie des Etats-Unis rattrape à présent l’Europe.
La France est désormais au cœur de la tourmente.
En deux jours, trois banques européennes ont dû faire l’objet d’un sauvetage soit par injection financière des Etats concernés, soit par nationalisation : le Belge et Néerlandais, Fortis, le Britannique Bradford et Bingly, l’Allemand Hypo Real Estate.
Dexia, anciennement Crédit local de France, lié avec le Crédit communal de Belgique, a vu son titre chuté, hier, de près de 30 %.
Les gouvernements belge et français ont immédiatement réagi car cette banque est celle des collectivités locales, dont il convient de rappeler qu’elles sont les premiers investisseurs, notamment la France. L’Etat belge, l’assureur CNP, l’Etat français et la Caisse de dépôts et consignations détiennent 25 % du capital du groupe. 7 milliards d’euros devraient  être ainsi injectés.

Lire la suite

HISTOIRE ET ENSEIGNEMENTS DE CELLE-CI: Accords de Munich de 1938: Moscou ouvre ses archives secrètes

Le Service des renseignements extérieurs de la Fédération de Russie (SVR) a déclassifié les archives relatives aux Accords de Munich, qui ont marqué le début des événements les plus dramatiques du XXe siècle.

« Les documents déclassifiés reflètent les processus politiques qui se sont déroulés avant et après la signature des Accords de Munich, le 30 septembre 1938 », a indiqué à RIA Novosti le chef du bureau de presse du SVR, Sergueï Ivanov, qui a permis au correspondant de l’agence de prendre connaissance de ces documents.

Ces pièces secrètes, collectées par le service de renseignements soviétique, sont restées enfermées aux archives pendant plus de 70 ans. Elles montrent de quelle manière les dirigeants politiques de l’URSS ont été informés des préparatifs de la rencontre en 1938 de Neville Chamberlain et Édouard Daladier avec Adolf Hitler et Benito Mussolini.

Lire la suite

Tempête (financière) sur la Russie ? Par Jacques Sapir

Chacun conçoit bien que cette réflexion de Jacques Sapir va bien au-delà de l’économie russe, elle pose une question essentielle dans la période: est-ce que dans le conteste de la mondialisation il est possible de se préserver d’une crise financière dont l’épicentre est aux Etats-Unis et comment ? Si effectivement c’est possible, il est clair que la figure de la mondialisation en ressortira complétement transformée mais qu’il sera possible d’empêcher que la catastrophe fasse plus de victimes qu’elle n’en fera. Il faudrait voir qu’y compris dans cette période Nicolas Sarkozy donne des signes contradictoires, d’un côté son atlantisme forcenée paraît désormais tempéré par un retour aux fondamentaux gaulliens ce qui est une bonne chose au plan international, mais d’un autre côté il est clair qu’il continue des réformes destinées à faire pression sur les salariés, leur protection sociale, ce qui est non seulement injuste mais inefficace par rapport à la lutte contre la crise. En ce sens ce texte de J.Sapir nous permet d’élargir notre champ de vision y compris sur la politique française

Lire la suite

DEXIA, un cas d’école des mesures à prendre

light-up the city with Daxia

light-up the city with Daxia

le 30-09-08 à 09:06

Communiqué sur la réunion qui s’est tenue ce matin à L’Elysée portant sur la situation du groupe Dexia Dexia occupe la place de leader mondial sur le marché du financement des équipements collectifs et des services financiers au secteur public.Nous sommes donc dans un cas de figure typique où la question de la nationalisation sans contrepartie doit se poser. C’est le financement public, celui des collectivités locales qui est concerné, le plan de recapitalisation va-t-il fonctionner au profit des actionnaires et des dirigeants de la banque ? Les 6 milliards d’euros des contribuables belge, français,et luxembourgois vont-ils partir dans les bonnes oeuvres du capital ?

Lire la suite

LE PLUS EFFRAYANT DE LA PERIODE par danielle Bleitrach

Ce qui est réellement effrayant dans cette période c’est l’incapacité du « système » à se remettre en cause. Il suffit d’écouter la télévision, sur les plateaux se succèdent de doctes experts. Il n’y a qu’un problème ce sont les mêmes que ceux qui depuis des années nous expliquent l’excellence du dit système économique. Hier j’ai écouté C dans l’air sur le marché immobilier, nous avons eu droit à un festival, toute l’explication tenait dans Walras et Fridman. La main invisible du marché qui régule, les prix sont montés trop haut, ils chutent, rien que de très normal je vous l’assure. Même tonalité sur tous les plateaux y compris ceux du service public, il y avait même un « expert en placement boursier » qui venait expliquer que c’était le moment de chercher les bonnes affaires. Certes il y a en ce moment des vautours qui jouent à ce petit jeu, mais y inviter le petit épargnant est criminel.

Lire la suite

La Chambre des représentants des Etats-Unis rejette le plan de sauvetage

WASHINGTON — Malgré les appels pressants du président George W. Bush et de responsables des deux partis, la Chambre des représentants américaine a rejeté lundi le très impopulaire plan de sauvetage du système financier et bancaire d’un montant de 700 milliards de dollars.

Les parlementaires de la chambre basse du Congrès ont voté par 228 contre 205 pour rejeter le plan Paulson, du nom du secrétaire américain au Trésor Henry Paulson. Plus des deux tiers des représentants républicains ont voté contre le texte, alors que 40% des représentants démocrates l’ont rejeté.

Lire la suite

Le VRP du capitalisme…. Et si on écoutait autre chose…

bunuel le charme discret de la bourgeoisie

Quel beau discours ! Quel volontarisme ! Ah, mais c’est que la crise n’a qu’à bien se tenir ! C’était jeudi dernier, à Toulon, le chef de l’Etat s’adressait au MEDEF, « aux Français » comme il dit. Un discours sur le capitalisme, son éthique, sa morale, et l’héroïsme sublime de ces vaillants capitaines d’industrie, victimes des pirates de la finance. Rien à voir avec le capitalisme ces flibustiers ! C’était aussi convaincant qu’un discours antifasciste de Daladier… Pour retrouver ce chef d’œuvre, n’attendez pas notre commentaire de texte. Allez le lire sur un petit site d’information alternative fourmillant de ressources :

http://www.elysee.fr/documents/index.php?cat_id=7

Lire la suite