GRAVES SOUPCONS SUR LA FABRICATION DES OURAGANS Paola Garzia

Dans la communauté scientifique les soupçons commencent à gagner en force sur le fait que le Gouvernement des États-Unis aurait  injecté de l’énergie à l’ionósphère, pour que les ouragans Gustav et Ike gagnassent dans une intensité avant de toucher les côtes  de Cuba.
Grâce à des antennes gigantesques installées dans les porteavions de la IV Flotte des Caraïbes, il a été injecté ces charges à l’oeil des deux ouragans et  la direction en a été déviée pense-t-on grâce à des avions de reconnaissance avec l’apparent objectif de mesurer la force du vent dans les deux ouragans et ses rayons respectifs d’action, ils ont filtré les charges énergétiques créées pour ce projet.


Ils n’avaient pas pensé que devant l’énorme force fournie de manière intentionnelle à l’ouragan Ike, à partir de supposés avions de reconnaissance ceci a retardé le rythme de translation, de 24 kilomètres par heure à 13, jusqu’à pouvoir assimiler l’énergie extra ce qui a provoqué la décharge  avec intensité de fortes pluies sur Haïti appauvrie et  après il a poursuivi sur Cuba.
Les scientifiques expérimentés savent que le gouvernement des États-Unis met à l’épreuve une technologie très avancée pour contrôler le climat et que les ouragans qui ont fouetté la Cuba sont  un échantillon de cela. Cette énergie extraordinaire a été renforcée intentionnellement dans les mers proches des côtes de Cuba et ils la diminuent quand elle s’approche des côtes des États-Unis. Ces expériences anciennes ont été reprises après l’ouragan Katrina qui a dévasté New Orléans.
Des experts ont rappelé que depuis des fins de la décennie des 60 et au commencement des 70 la NASA a réalisé les premières expériences. L’ouragan Mitch fut l’un d’entre eux, qui s’est convertit très rapidement en un météore puissant qui a dévasté les terres centroméricains. On croit que des Nord-Américains scientifiques ont perdu le contrôle de la nature et de la direction calculée et créée et que, au lieu d’affecter les côtes de Cuba comme c’était prévu, on les a dirigé vers le Honduras et le Mexique, avec une énorme séquelle de morts, des disparus et des dommages matériels puissants . Selon les médias  pour ces jours, un spécialiste de la NASA a fait un rapport dès 1970 sur le fait que ces expériences étaient réalisées. Ils ont été paralysés quand deux scientifiques mexicains, l’un d’eux du nom de Vivó Escoto, ont dénoncé les expériences de la NASA dans un Congrès sur le Climat réalisé à Nouvelle Dheli, la capitale de l’Inde. Devant la dénonciation et les preuves exhibées par leschercheurs  mexicains, les porte-parole de la NASA anuncérent que les expérimentations étaient arrêtées. On ajoute que manier l’ionósphère pourrait être la nouvelle forme de domination  du gouvernement des États-Unis, qui semble plus économique pour ses fins qu’utiliser des armées ou des bombes atomiques parce qu’ils obtiennent les mêmes résultats à un très bas prix. Ce n’est par hasard que Fidel Castro a considéré Gustav comme une bombe nucléaire.
L’opinion publique doit solliciter la NASA et le Gouvernement des États-Unis pour qu’ils  mettent à la disposition de la communauté scientifique toutes les informations qu’ils possèdent sur cesprojets morbides . La même exigence doit être formulée au Gouvernement du Mexique et à l’Université Autonome de ce pays, pour qu’ils rendent publics les travaux  de recherche du Dr. Vivó Escoto. Egalement aux autorités de l’Inde sur les communications  de ces scientifiques maxicains au Congrès de new Dheli. Enfin nous vous recommandons de lire l’article de Sergio Delgado publié le 11 septembre de cette année.

Note de danielle Bleitrach

Le texte qui suit est trés technique et j’ai eu beaucoup de mal à le traduire correctement, il me semble en particulier que les manoeuvres conjointes entre le Chili et les Etats-unis sont fictives, parce qu’autrement des centaines de morts et de milliers de blessés, ça se remarque. Encore que le cas du Panama en 1989 et ses 3000 morts dans le silence total des médias…

Los huracanes de laboratorio de EE UU
Por: Sergio Delgado
Fecha de publicación: 11/09/08

L’ex-président cubain Fidel Castro a alerté aujourd’hui les Cubains de  devoir être « préparé toujours à lutter et à vaincre » après que deux ouragans, avec 10 jours d’intervalle entre l’un et l’autre, aient ravagé Cuba. Dans une lettre, lue dans le programme d’actualité politique La Table Ronde de la télévision cubaine, Castro a déclaré que les Cubains doivent être « préparés toujours à lutter et à vaincre sans nous décourager jamais devant les adversités d’aujourd’hui  et de demain ».
le message d’un dirigeant comme Fidel est extremement important dans ces moments de crise, cette fois ce n’était pas l’Empire qui occupait l’Ile, ni plus ni moins ce fut la nature aveugle, un ouragan delmesuré qui arrasa l’île. Non seulement Cuba mais Haïti.

La présence des Etats-Unis avec leurs porteavions dans la caraïbe, depuis plusieurs mois est étrange, nous ne pouvons pas affirmer qu’ils les ont provoqués, mais c’est une chose qui pourrait arriver. Les Etats-unis ont une puissance démesurément grande, capable d’avancer et de rénover ses méthodes impérialistes de domination.
Avec ses porteavions dans les Caraïbes, il offrira son aide « solidarité désintéresée » à Cuba, Haïti et les autres pays centroaméricains qui seront dévastés par leurs cyclones de laboratoire.
.
Le doute reste, au moins dans mon cas particulier, tous les scientifiques de la planète savent que les EU mettent à l’épreuve une technologie très avancée pour contrôler le climat. Beaucoup de spécialistes du sujet savent cela.
Manier l’ionossphère, ce serait la nouvelle forme de domination. Les EU travaillent à cela depuis des années. Ils n’utiliseraient pas des armées et des bombes atomiques, mais les résultats obtenus sont les mêmes.

Après une dévastation comme celle là, une reconstruction des pays anéantis est nécessaire: qui est-ce qui le ferait ? La puissance Impériale, a la technologie à sa disposition, ce pas elle l’a franchi dans d’autres circonstances. Les hommes politiques, les gouvernants de ces pays dévastés par les cyclones seront incapables de choisir une autre solution pour re construire leur Nations qui ne soit pas les EU. C’est la manière de mettre ses griffes sur le Continent.

. « Notre devoir est de vaincre » a exposé dans sa missive Castro maintenu loin de la vie publique depuis qu’il est tombé gravement malade en juillet 2006. Depuis mars 2007 il maintient un lien avec l’actualité cubaine et universelle intitulée’s les réflexions du Compañero Fidel, que publie la presse locale.
Dans sa lettre il a loué le comportemen devant les ouragans et d’ aide à la population des dirigeants du Parti communiste et des Forces Armées Révolutionnaires de la Cuba. « Il a dit que dans les images qu’il a vues par télévision durant le fouet des ouragans Gustave Ike a vu » plus de clarté que jamais la valeur des symboles « . » Les drapeaux cubains brillaient comme  jamais auparavant sur les épaules des cadres du parti « , a-t-il souligné. »

Comment peut-on espérer vaincre une telle puissance de destruction ? Aucun peuple,  même pas celui de Cuba. L’un des scientifiques qui a réalisé plus de progres a été Nicolas Tesla, il a été un pionnier de cette technologie. Grâce à elle, l’homme peut à une volonté créer des tremblements de terre dirigés vers  une localité précise, pour  cela les EU ont leurs antennes qui mettent en joue à l’atmosphère: que font-ils de  ces antennes en mettant en joue à l’atmosphère ? De la même manière les EU ont un contrôle sur d’autres phénomènes comme les ouragans. Une nouvelle qui est paru dans la presse, donne à réfléchir, la voici :

« Les EU et le Chili ont attaqué avec des satellites sismologiques le Sud du Pérou, le 15 août passé… Depuis des commencements de juillet de l’année présente, les agents de la CIA et de l’Agence Nationale l’Intelligence du Chili (ANI) préparaient un » plan secret d’attaque avec armes satelitales sismologiques contre le Pérou « , parce qu’ils  savaient que le gouvernement péruvien publierait une cartographie péruvienne relative à la limite marítime avec le Chili. Elle fut publiée le 12 août.

Le même jour jusqu’au 14 août;  la Présidente chilienne Bachelet et son un chancelier Foxley avec des mimiques furieuses  et irritées ont dit à Santiago, qu’ils exerceraient pleinement tous leurs  droits sur leurs espaces et de souveraineté sous leur juridiction.

Au jour suivant, le 15 août, s’est produit un tremblement de terre dont l’épicentre est été dans la mer de Pisco, du Dpto. Ica. Créé par le programme satelital HARRP, après avoir engendré des ondes de haute fréquence et de grandes quantités d’energie. En provoquant aussi des éclairs de lumière dans le ciel.

Cela paraissait une attaque de guerre, où le séisme créé : les missiles étaient lancés par les chasseurs F 16 chiliens ;  et les lumières : les villes où elles jaillissaient  presque toute détruite; et plus de 500 morts et – des milliers de blessés : un résultat sur des bases de guerre. Qu’est-ce qui arrivait ? Les EEUU et le Chili attaquaient le Pérou avec des armes sismologiques; et en même temps, ils mesuraient la réaction des FFAA péruviennes devant une attaque aérienne chilienne.

D’un côté, les satellites psicotróniques américains,  voyaient la peur des poltrons péruviens qui servent le Chili et les Etats-Unis (agents doubles et agents pro chiliens,qui travaillent dans l’Etats peruvien « « mis au secret par un collapsus supposé téléphonique »). Aussi, la direction des Opérations – « OpSims » Simulés du Pentagone et du Ministère de Guerre du Chili, démontrait que si les FF.AA. chiliennes attaquaient le Pérou, les Péruviens perdaient immédiatement la guerre. Pour la raison simple que le Ministère de Défense, le Commando Conjoint, les Bases militaires et les Forces Policières péruviennes  ne pouvaient pas communiquer.

D’un autre côté, dans la zone le Sud où elle était attaquée par le HARRP, des satellites électromagnétiques ont saboté le fonctionnement d’un hélicoptère de la Marine de guerre du Pérou, quand il se trouvait en un plein vol, en atterrissant d’urgence sur une maison. En attendant le reste de la population ne savait rien de ce qui arrivait réellement, les gens pensaient seulement que c’était un tremblement de terre.
.
Dans les jours suivants, les EU et le Chili avec les satellites du HARRP ont causé de petits’ « tremblements, en essayant de’avoir le contrôle d’une production d’une psychose de masse. Dans le même temps, la CIA et l’ANI,  manipulaient les médias avec de fausses théories sismiques d’un lieu déjà connu par « , les sismologues (tout un plan stratégique psychosocial), afin de faire croire que c’était un désastre naturel, quand en réalité il n’en était rien »
Ce n’est pas un fantasme, la technologie HARP existe, les Etats-Unis l’ont appliquée avec d’autr’es pays alliés.

Vous pourriez me dire, à juste titre que ces cyclones abîment aussi aux EU à leur tour ,  c’est vrai, mais les EU sont une puissance et peuvent surmonter  ces conflits, ces désastres en son territoire, ils  ont la technologie et les ressources. Après les cyclones les tremblements de terre viendront pour les autres pays insoumis à la puissance impériale.

Il est certain que nous sommes tous sommes dans un danger. Les EU contrôlent le climat. Pour cela les informations secrètes qui sont passées à la presse mondiale, qui parle de catastrophes globales, les Etats-Unis et les pays d’Europe se préparent avec leurs bunkers pour faire front à ces phénomènes naturels ou de laboratoires ?

24 commentaires

  1. En effet , cela est un gros péril pr nous.
    Mais quelle invention formidable qui permettrais de redonner de l’eau en des endroit frappés de secheresse.
    Quels imbéciles ! gacher ce savoir pour des fins meurtrieres.

  2. oui, il avait déjà été question de cela au moment de la catastrophe en Birmanie…

    il s’agit du projet HAARP

    L’ionosphère terrain expérimental de la guerre climatologique :

    http://m.leray.over-blog.com/article-20257984.html

    extrait du rapport du GRIP

    amitiés

    Maryvonne Leray

  3. … Je dois être un peu naïf mais tout cela n’a pas l’air bien sérieux… en tout cas pas scientifique

    Des tremblements de terre et des ouragans « créés » par les USA.. ?

  4. Les consequences du cyclone Ike,qui a ravagé aussi bien Cuba que les USA,questionnent les scientifiques et enfin un peu l’opinion :

    coté US c’est a cause des Russes :

    http://weatherwars.info/?p=85

    http://www.whatdoesitmean.com/index1140.htm

    coté Cuba c’est les US

    personne n’accuse l’ONU et pourtant c’est le fonctionnement de cette institution mondiale avec droit de veto a la clef qui est a l’origine de la demission collective des Etats membres sur l’usage de ces armes encore “fantomes”:

    “Les Nations Unies ferment les yeux

    La Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques conclue lors du Sommet de la terre de Rio de Janeiro en 1992 stipule que 0 « Conformément à la Charte des Nations Unies et aux principes du droit international, les États ont […] le devoir de faire en sorte que les activités exercées dans les limites de leur juridiction ou sous leur contrôle ne causent pas de dommage à l’environnement dans d’autres États ou dans les régions ne relevant d’aucune juridiction nationale. »14

    Il importe aussi de rappeler qu’une convention internationale ratifiée par l’Assemblée générale de l’ONU en 1997 interdit d’utiliser à des fins militaires ou toutes autres fins hostiles des techniques de modification de l’environnement ayant des effets étendus, durables ou sérieux.15 Aussi bien les États-Unis que l’Union soviétique sont signataires de la Convention. Le document définit les « techniques de modification de l’environnement » comme toute technique pour changer – par la manipulation délibérée des processus naturels – la dynamique, la composition ou la structure de la terre, y compris la biosphère, la lithosphère, l’hydrosphère, l’atmosphère ou l’exosphère.16

    Pourquoi l’ONU a-t-elle donc décidé – nonobstant la Convention ENMOD et sa propre charte – d’exclure de son programme les changements climatiques provoqués par les programmes militaires ?

    Le parlement européen s’inquiète

    En février 1998, en réaction au rapport du major Britt Theorin – représentante de la Suède au Parlement européen et pacifiste de longue date – la Commission parlementaire des affaires étrangères, de la sécurité et de la politique de défense a tenu à Bruxelles des audiences publiques sur le programme HAARP.17 Dans sa « motion de résolution » présentée au Parlement européen, la Commission 0 « Estime qu’en vertu de sa portée considérable sur l’environnement le programme HAARP constitue un objet d’inquiétude et elle demande qu’un organisme international indépendant en étudie les conséquences juridiques, écologiques et éthiques… ; [la Commission] regrette que l’Administration des États-Unis ait refusé à maintes reprises, lors des audiences publiques, de témoigner au sujet des risques du programme HAARP pour l’environnement et la société. »18

    La demande faite par la Commission de rédiger un « Livre vert » sur les incidences environnementales des activités militaires a toutefois été rejetée de façon cavalière sous prétexte que la Commission européenne n’a pas la compétence voulue pour tracer des liens entre l’environnement et la défense.19 Bruxelles tenait à éviter l’épreuve de force avec Washington.”

    extraits de :

    La manipulation climatique et les armes de destruction massive Les armes du nouvel ordre mondial de Washington.

    par Michel Chossudovsky

    Mondialisation.ca, Le 28 novembre 2005

    Globalreseach.ca et L’Aut’journal – 2002-02-01

    http://mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=1344

    Le projet Haarp et ce qu’il cache

    Installé le 28 août 2002 et mis à jour le 29 et le 1° septembre 2002 (en fin de page)

    http://www.jp-petit.org/nouv_f/Crop%20Circles/Haarp.htm

    L’installation HAARP russe

    23 mai 2008

    http://www.jp-petit.org/nouv_f/Crop%20Circles/haarp_russe/haarp_russe.htm

  5. Qu’on puisse « contoler »le climat sur des zones peu étendues cela peut se concevoir, mais provoquer de « petits » tremblements de terre me semble relever de la fiction.
    les phénoménes telluriques et les ouragans mettent en jeu des énergies colossales la posiblités de les déclencher me parait difficilement concevable.mais comme ce sont des domaines que je ne connais pas .

  6. Au sujet du tremblement de terre en Chine, j’ai interrogé un professeur de physique d’une université parisienne, chercheur au CNRS, normalien etc, etc. Pour lui, la « faisabilité » ne posait aucun problème, mais il ne voyait pas du tout quel pouvait être l’intérêt géostratégique des USA dans cette affaire.

  7. Je savais qu’il était possible de créé des nuages, donc des averses, mais des ouragants c’est FORT! 🙂

  8. Si j’ai bien compris, vu mes incapacités dans le domaine il n’y a pas de garanties sur la dite compréhension,il ne s’agit pas de créer des ouragans mais de les « charger »…
    Quant au physicien de Marianne, si je ne sais pas du tout comment « on fait », je vois bien en revanche l’intérêt qu’ils ont à le faire…
    Danielle Bleitrach

  9. Bojour Marianne,
    Ce que tu nous dit me laisse pantois ,les USA aurait la l’arme absolue,d’autre part je n’en demors pas les energies mises en jeu sont collossales.Et par ailleurs déclencher un tremblement de terre à des centaines de kilometres des bases US voudrait dire qu’en plus de connaitre d’une maniére trés fine le moment où la terre est préte à trembler qu’on puisse agir à des centaines de kilométres me parait je le répéte hors de portée de l’homme.Le développement de la science peut permetre à l’homme d’atteindre des résultas stupéfiants ,mais « tout » n’est pas possible.

  10. Il ne faut pas être naif… ces choses là sont possibles… car c’est possible… on sait étudier les mouvements du magma et des plaques tectoniques y compris prévoir certain tremblement de terre…

    juste avant le tremblement de terre en chine la station spatiale a envoyé un rayon laser qui a traverser la terre de part en part… je ne pense pas que cela ait déclenché le tremblement de terre … mais on commence à pouvoir faire beaucoup de choses…

    quant à dévier les ouragans sans forcément les créer il y a longtemps que la NASA sait le faire pour les lancements de satellites… c’est déjà presque du passé… les changements climatiques ont déjà été utilisé pendant la guerre du Vietniam…

    • Un Rayon laser qui traverserait la terre devrait étre conçu avec une énérgie phénoménale hors de portée pendant longtemps il suffit de penser aux difficultés Française et Américaine pour la construction du Laser mégajoules pour s’en convaincre.

    • Un Rayon Laser qui traverserait la Terre de part en part serait d’une puissance et d’une energie hors de portée probablement pour toujours,il suffit pour s’en convaincre de penser aux difficultés Françaises rt Américaines pour le Laser Mégajoule.

  11. A priori, et par position de fond, je reste sceptique mais comme je le dis dans le texte par lequel je présente le choix de publier, il me semble que j’aimerais bien être informée sur les dites interrogations. Est-ce possible? Où en sont les recherches sur la question? Y a-t-il eu des essais? Où et quand? J’aimerai bien par exemple que quelqu’un comme Jean pestiau qui est physicien nous dise ce qu’il en pense. Je trouve que s’il existe une telle technique, comme d’ailleurs celle des armes nucléaires, cela mérite une gestion contrôlée par des institutions internationales, des informations. Et je le répète un grand mouvement de la paix, il y a quelques paradoxes :
    – ceux qui veulent la survie des foetus sont en général partisans de la peine de mort.
    -Les gens qui hurlent à la mort devant les centrales nucléaires civiles paraissent se désintéresser totalement du nucléaire militaire.
    Ma position dans les deux cas est exactement inverse… Et il me semble que si le mouvement altermondialiste avait un sens ce serait dans la constitution d’un mouvement de la paix, dans la justice, en défense de l’humanité.

    Danielle Bleitrach

  12. bojour Danielle ,
    J’étais heureux de t’entendre au téléphone à la féte de l’Huma.Sinon je suis tout à fait d’accord sur la nécessité d’un mouvement pour la Paix puissant.Il y a une course vers des armes de plus en plus meurtriéres et l’impérialisme est capable d’entrainer le monde dans les pires aventures.
    Il faudrait qu’il y ait en effet des scientifiques qui puissent nous donner des informations sur ce qui peut étre fait ou pas dans le domaine militaire ,.On voit que des citoyens informés veut dire un enseignement de masse et de haut niveau aussi bien dans les sciences « dures » que dans les siences humaines.Mais pour cela il faut un mouvement populaire puissant avec une vision politique claire.

  13. je viens de mettre en ligne le fichier PDF du GRIP

    c’est assez copieux…

    le projet est suffisamment inquiétant pour que la commission de Bruxelle s’en soit inquiété…

    nous ne connaissons pas le font des choses…

    mais sans pour autant tomber dans l’alarmisme, méfions nous de notre scepticisme et du fait de vouloir ne pas croire quand une chose est inquiétante…

    la bombe atomique personne n’y croyait non plus …

    de là à dire que cela a été dirigé sur Cuba c’est une autre affaire

    mais ne négligeons pas des faits avérés qui passent si vite dans les informations qu’on les oublie

    les manipulations climatiques c’est avéré, la possiblité d’orienter des cyclones aussi…

    à vous de voir…

    Programme HAARP : http://www.marxisme.biz/marxisme/spip.php?breve1

  14. @m.leray
    Bonjour(es tu la Marie que j’ai rencontré à la féte de l’HUMA?).
    Qu’il y ait tentative de modifications du climat cela ne fait pas l’ombre d’un doute,mais je pense qu’obtenir des resultats à grande échelle me surprendrai beaucoup.De toute façon je sui allé sur le lien que tu as donné et j’ai chargé le fichier (que je lirai dans trois semaines car je pars en vacances jeudi).
    mais la on voit la difficulté pour s’informer puisqu’il faut lire un document de 70 pages environ de plus est ce accessible?C’est la qu’on mesure la nécessité d’un collectif pour avancer(un/e camarade scientifique pourrait nous en faire un résumé!).Seul on avance difficilement.
    amicalement.
    abdallah.

  15. non je ne suis pas la Marie que tu as rencontrée…

    mais cela ne fait rien…

    oui c’est difficile de nous renseigner réellement,de plus le projet a largement évolué depuis les rapports…

    et par dessus le marché le parlement européen a modifié son site et je n’arrive plus à avoir accès à la législature 1994 1999 où les inquiétudes avaient été clairement exprimées… les références étaient : A législature 1994 1999 . si vous le retrouver faites moi signe … j’aurais du les recopier…

    le site Européen n’est plus aussi « transparent » qu’auparavant…

    mais je n’ai pas encore assez fouillé…

    le site US : Ce qu’on veut bien en dire, les utilisations militaires restent secrètes et ne sont même pas communiquées aux alliés de L’OTAN

    http://www.haarp.alaska.edu/

  16. Eh beh ! On en apprend des trucs sur internet. Des choses que « tous les scientifiques du monde savent ».

    Faut quand meme pas dire n’importe quoi non plus. Un peu de rigueur ne ferait pas de mal.

  17. Bah oui c’est possible de contrôler le climat et les nuages, la preuve, en France, on a réussi à arrêter le nuage radioactif de Tchernobyl juste à la frontière de Alpes! Trop fort, non? 😉

    Sérieusement,cette théorie me parait un peu absurde, mais je demande des preuves scientifiques, parce que là je suis franchement dubitative. Je pense pas qu’il y ait besoin des USA pour déclencher des tremblements de terre ou des cyclones. La Chine, tout comme la Californie, sont situées sur une faille sismique (je crois que c’est comme ça que ça s’appelle) donc il y a souvent choc des plaques tectoniques (c’est le choc de la tektonik:)). Et quand il y a choc des plaques, il y a tremblement de terre. Le Japon aussi est situé pile poil sur une faille. D’où les tremblements de terre réguliers et parfois violents.
    Pour ce qui est des cyclones, il faudrait se renseigner sur l’origine de leur formation, mais il me semble que le golfe du Mexique est une zone à risques pour les cyclones(après il faudrait savoir le pourquoi du comment, mais ça doit être une question de vent+chaleur+humidité).
    Voilà..en tout cas si y a un scientifique du climat qui passe sur le blog, ce serait bien qu’il nous éclaire!
    fraternellement à tous
    Astrée

  18. Il y a belle lurette qu’on parle du proget Haarp, plus d’une dizaine d’année maintenant. Et sur internet, ça pullule d’info depuis les débuts du web. Et il y a effectivement une député Européenne qui était en charge du dossier. Si je retrouve son nom, ce serait bien pratique… De nombreuses personnes sont au courant depuis longtemps, et je trouve plutôt bien venu cette interrogation sur ce blog, plutôt que le silence qui entoure ce sujet. D’ailleurs, soit dit en passant, je n’ai pas entendu d’appel à la solidarité envers Cuba dans des médias… Sommes nous en guerre ? En guerre secrête ? Les tremblements de terre avant les jeux Olympiques, pour qui connaissait le proget Haarp, c’était évident. Pour qui découvre le truc aujourd’hui, c’est comme découvrir que le 11 septembre était un piège US…

  19. projet HAARP

  20. A l’époque de la guerre froide, il y avait au moins une réglementation. Il y a eu des accords concernant la non-utilisation des moyens technologiques (existant déjà à cette époque, imaginez aujourd’hui) permettant de modifier, dérégler le climat, l’utiliser à des fins stratégiques. C’était il y a au moins 30 ans.
    Cela n’a pas empêché les Américains de provoquer des pluies diluviennes sur le Vietnam, en plus du napalm, de l’agent orange, etc.
    Mais les Russes et les Américains connaissaient parfaitement les dangers des guerres climatiques et ont réussi à s’entendre pour ne pas détruire la planète tout de suite.

    Cessez de faire de l’angélisme.

    Vous imaginez tout le monde comme vous, ou à peu près comme vous, avec les mêmes références morales, etc.
    Moi, je crois les Américains qui ont balancé les bombes atomiques d’Hiroshima et de Nagasaki pour empêcher les Russes de libérer le Japon (selon les accords signés, ils devaient attaquer le 9 août), capables de tout.
    Je vous en supplie, réveillez-vous! Prenez le temps de regarder en entier la vidéo sur les guerres climatiques.
    En réalité, la soi-disant Guerre froide n’est pas finie, même qu’elle devient de plus en plus chaude. Elle ne finira que lorsque Cuba, la Corée du nord etc, etc, seront détruits et que les Américains posséderont la planète entière.
    D’ailleurs, Castro n’a pas l’habitude de parler pour ne rien dire, je crois. S’il a parlé de « bombe atomique », ce n’est pas par hasard. C’est quelqu’un de très curieux, de très ouvert, et nécessairement au courant depuis longtemps de ces possibilités, ne serait-ce que par les Russes qui parlent régulièrement des expériences de Tesla.
    Que des « conspirationnistes » mélangent attentats, catastrophes, etc, avec l’Apocalypse, le « signe de la bête », Nostradamus ou les petits hommes verts, cela n’a rien d’étonnant en soi. Je me demande même si parfois ils ne seraient pas encouragés par ceux qui ont intérêt à tout mélanger, à gêner ceux qui cherchent vraiment, scientifiquement, la vérité.


Comments RSS

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s