Chili : le triomphe du «Tous pourris» et ses legs, par Atilio Borón

pinochet-videla

 

source : Cubadebate, 23 octobre 2012

Changement de Société remercie Maurice Lecomte, qui a traduit ce texte.

Une visite à Santiago, Valparaiso et une série de réunions intenses avec des jeunes de divers mouvements sociaux du Chili ont permis de mesurer l’ampleur du triomphe idéologique du néolibéralisme dans le pays, ainsi que l’héritage meurtrier de la dictature de Pinochet.

Comme on le sait, cette ère politique s’est incarnée dans une politique politicienne et de corruption. La mission salvatrice de Pinochet, – non seulement un assassin sanguinaire mais aussi un vulgaire voleur, comme ce sera vérifié quand ses multiples comptes secrets ont été découverts dans des banques des États-Unis – a requit l’élimination de la politique de la vie publique chilienne. De là, la pédagogie méthodique du pouvoir despotique visant à disqualifier toute initiative sociale basée sur des stratégies et/ou des sujets collectifs. Lire la suite

Publicités

Une analyse marxiste de l’explosion du chômage dans la zone euro, par Domenico Moro

 

Domenico Moro, économiste du Parti des communistes italiens (PdCI), consultant pour la CGIL

 

Traduction AC pour http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/

 

 

Dans la zone euro, le chômage est structurel…

 

La véritable urgence dans la zone euro n’est pas le spread [NdT: nom donné en Italie à l’écart dans les taux de financement des Etats entre l’Allemagne et les autres pays de la zone euro]mais le chômage. La BCE l’admet dans son dernier rapport sur le marché du travail(1), qui révèle combien ce fort taux de chômage constitue désormais une caractéristique structurelle de l’économie européenne. Entre 2008 et 2011, l’Europe a perdu 4 millions d’emplois ( – 2,6%). Aux Etats-unis, la perte est encore plus importante, soit 6 millions d’emplois ( – 4,5%), à mettre toutefois en relation avec une baisse similiare du PIB (- 5%). Mais tandis qu’après 2010 – quand les deux économies ont atteint un taux de chômage de 10% – il a commencé à diminuer aux Etats-unis, en Europe il a continué à croître (atteignant, dans la seule zone euro, en septembre dernier, les 18,5 millions de chômeurs). Le chômage dans la zone euro, en moins de trois ans, a augmenté de 2 points, passant de 9,6% en 2009 à 11,6% en septembre 2012 (2).Dans le même temps, le chômage de longue durée (3)a augmenté, regroupant 67,3% du chiffre total (7 points de plus qu’en 2008). Un signe évident que le chômage n’est pas un phénomène conjoncturel. Entre septembre 2011 et septembre 2012, plus de 2 millions 174 000 travailleurs sont venus rejoindre les rangs des chômeurs. Lire la suite

Et si les salariés disposaient d’un droit de préemption sur leur entreprise, par François Longérinas

source : Bastamag, 15 novembre 2012

Licenciements boursiers, faillites, délocalisations… Plutôt que de fermer des usines souvent rentables, si on encourageait les salariés à reprendre la main sur leur outil de production ? Grâce à un nouveau modèle de coopérative, à une réforme des marchés publics pour favoriser cette économie sociale, ou une politique publique d’investissement ambitieuse sur ces questions. Benoit Hamon, ministre de l’économie sociale et solidaire prépare une loi en la matière. Sera-t-elle à la hauteur de l’enjeu ?

Lire la suite

Projet de règlement sur le contrôle ouvrier, par Vladimir Lénine

Lénine

Voici un texte de 1917 sur le contrôle ouvrier des entreprises. Sans aller dans l’immédiat jusqu’à rendre obligatoires les pour les patrons les décisions des travailleurs (sous l’influence de Milioutine et de Larine les bolchéviks ont dès avant la NEP tempéré le projet initial de Lénine), on pourrait contre les plans sociaux et les délocalisations envisager un renforcement du pouvoir des salariés.

 

1. Dans toutes les entreprises industrielles, commerciales, bancaires, agricoles et. autres, qui emploient au moins 5 ouvriers et employés (en tout) ou dont le chiffe d’affaires est d’au moins 10000 roubles par an, est établi le contrôle ouvrier de la production, de la conservation, de la vente et de l’achat de tous produits et de toutes les matières brutes. Lire la suite

Qu’y a-t-il de « marxiste » dans le marxisme analytique ? Par Erik OliN Wright

traduit de l’anglais par Marc Harpon pour Changement de Société.

Le texte ci-dessous est extrait du huitième article du recueil Interrogating inequality : Essays on class Analysis, Socialism and Marxism, (Questionner l’inégalité : essais sur l’analyse de classe, le socialisme et le marxisme) publié en 1994 chez Verso (Londres), par le sociologue « marxiste analytique » Erik Olin Wright, de l’Université du Wisconsin à Madison. L’article d’origine s’intitule « What is analytical marxism ? », « Qu’est-ce que le marxisme analytique ? ». Wright y énumère les spécificités de l’approche initiée par les membres du September Group, structuré autour de G.A. Cohen et de John Roemer. Wright est l’un des derniers représentants de ce courant de pensée, dont les membres ont peu à peu déserté le marxisme pour au mieux, une forme ou une autre de socialisme utopique (Cohen), au pire la social-démocratie, notamment dans sa version scandinave (le norvégien Jon Elster). Les réflexions théoriques menées par le September Group n’en son pas pour autant dépourvues d’intérêt, comme en témoigneront les quelques textes de Wright l’irréductible que l’on publiera au cours des prochains mois. Cet article fait suite à celui-ci, dont il reprend l’introduction. Lire la suite

Cuba : le cyclone Flora, dans la mémoire des habitants de Las Tunas, par Yenima

Fidel s’adressant à des paysans de l’Est de Cuba après le passage du cyclone Flora, en 1963.

source : Soy de Las Tunas, 6 octobre 2012

traduit de l’espagnol par Marc Harpon pour Changement de Société

Yemina est une blogueuse de Las Tunas, dans l’Est de Cuba. L’article ci-dessous parle d’un terrible ouragan, qui a frappé la Province d’Oriente en 1963. Il permet de mesurer le chemin parcouru par la petite île révolutionnaire, qui sait désormais gérer de façon extrêmement efficace les crises du type du récent ouragan Sandy. Lire la suite

Michel aglietta. « La Chine peut inventer un système original d’harmonie sociale »

source : L’Humanité, 2 novembre 2012

Dans la Voie chinoise. Capitalisme et empire, Michel Aglietta et Guo Bai renversent l’idée dominante selon laquelle l’empire du Milieu aurait construit sa puissance grâce à sa seule intégration dans l’économie de marché. À la veille de l’ouverture du 18e congrès du Parti communiste chinois, Michel Aglietta trace les grandes lignes économiques et politiques de la Chine qui vient. Lire la suite