Je refuse de cautionner les propagandes fascistes … par danielle Bleitrach

pcd120732432062-img00711J’ai recemment pris position pour le site alterinfo, je ne le regrette pas puisque je suis encore et toujours pour que le débat idéologique se passe hors des tribunaux, mais je préfère savoir où je mets les pieds et voici ce que j’y découvre: la thèse est ahurissante mais l’auteur n’est pas seul à la sortir, je vous avais parlé du groupe autour d’Israël Shamir qui en gros prétendait d’abord que les nazis avaient copié les juifs et ensuite s’interrogeait sur le faux tsariste du protocole des sages de Sion, en se disant que s’il avait connu un tel succès c’était qu’il ne devait pas être si faux que ça. Mais ce texte est du même tonneau et il apparaît réellement sur le site d’alterinfo, que dit-il : qu’Hitler avait comme prénom Jacob, donc il devait bien être juif quelque part. Qu’ensuite la seconde guerre mondiale, le massacre des juifs cela faisait partie de leur complot pour dominer le monde comme la crise financière actuelle. Quand j’ai protesté contre des affirmations qui attribuaient à la culpabilité face à l’holocauste l’attitude des Etats-Unis et de l’Europe, quand j’ai dénoncé les textes qui faisaient de Sarkozy un juif, quand j’ai demandé que l’on arrête d’aller dans le sens de l’extrême-droite à la recherche de boucs émissaires sous prétexte de défense de la cause palestinienne certains ont prétendu que j’exagérais. Mais cette lèpre se répand, nourrit les esprits faibles, internet devient un cloaque sur ce sujet. Alors je vous dis que pour moi il y a des limites, que les soutiens de la cause palestinienne fassent le ménage dans leur rang ou personnellement je refuse de faire monter fascisme et racisme en les confortant dans leurs alliances nauséabondes. Je découvre non seulement qu’il y a une bande de crétins qui sont en train de confondre le G20, le FMI, la nécessité de la monnaie, qui s’acharnent sur la Chine, avec une xénophobie préoccupante, je prends peur devant l’incompréhension des masses et je découvre que certains sont déjà en train d’utiliser cette ignorance, les souffrances des Palestiniens pour promouvoir la lutte des races et pour éviter la lutte des classes,  c’est à vomir… Tant que le combat pour la Palestine ne fera pas le ménage et acceptera de tels alliés, je refuse de contribuer à la diffusion de leurs idées criminelles comme j’ai toujours refusé et continue de refuser de cautionner le racisme israélien, sa politique colonialiste et d’extrême-droite et ses soutiens communautaristes.  Je ne prononcerai plus un mot sur la Palestine mais  je conserve l’idée que la seule solution est la fin de l’Etat d’israël, et la naissance sous une forme bi-nationale dans un premier temps, et à terme en allant vers une autre entité de toute manière non colonialiste, non sioniste, non raciste, non théocratique telle que sauront la construire des gens épris de paix et de justice. Il faudrait pour cela une stratégie, mais cette propagande fasciste qui étend son emprise, est acceptée san,s critique, va a contrario de ces objectifs et de la solution espérée. Je ne la tolererai pas sous prétexte qu’il faut aider les Palestiniens. Car pas plus que je ne justifie et ne veut justifier les crimes d’Israêl par le martyr des juifs pendant 2000 ans, ni l’extermination des camps nazis, pas plus la situation des Palestiniens ne justifie que l’on prône l’antisémitisme, le racisme, que l’on concourre à la montée du fascisme dans des temps de crise.

Et voici ma décision devant la multiplication des dérapages fascistes dès qu’il est question d’Israël et des palestiniens, dorénavant je renonce à intervenir tant que je n’aurai pas trouvé un groupe qui saura tenir une ligne anti-colonialiste, juste, pacifique, humaine et non raciste. Je ne cautionnerai plus cette absence de projet politique qui se masque derrière la haine,  sans parler des fous furieux de tous bords que je vire déjà impitoyablement. J’en suis à la dizaine aujourd’hui le ou la dernière une certaine ou un certain dominique prétendait qu’à cause du pétrole les capitalistes étaient à genoux devant les arabes, comme pour un autre les capitalistes étaient tous des juifs, voilà au moins une avancée inattendue, presqu’une réconciliation mais elle ne me convient pas. Donc c’est fini ici on ne parle plus d’Israël, de la palestine, du CRIF et de dieu sait quoi. Le blog continuera à cette seule condition. Je suis navrée pour les  Palestiniens mais il est clair que tant qu’ils accepteront d’être les otages de la haine raciale, les Israéliens l’emporteront et le colonialisme archaïque qui les frappe se perpétuera avec l’assentiment des dirigeants arabes. Le fascisme n’est la voie d’aucune libération pour les peuples, il maintient au pouvoir leurs pires ennemis. Mais dans l’état actuel la solution risque d’attendre et le combat m’apparait largement inutile et à la limite nocif tant la confusion  est grande. Ce sera donc sans moi, ce blog parlera d’autre pays, d’autres enjeux, il n’en manque pas.

Voici donc le texte immonde que l’on peut lire sur le dit site et dites vous bien qu’il n’est pas le seul de son espèce et que de toute manière la haine raciale est en train de franchir des seuils intolérables que nul ne doit cautionner quels qu’en soient les victimes ou les protagonistes, moi j’abandonne cet asile d’aliéné de la haine  :

Hitler un pion.. .

Je vais aborder aujourd’hui un sujet délicat, qui me semble-t-il est d’une importance capitale. Mais qui pour autant une fois de plus est passée sous silence par nos médias. Pour mieux comprendre je vous invite à vous replacer dans le contexte de vérités officielles.

1/ Après la première Guerre Mondiale, est signé le Traité de Versailles qui comme tout le monde l’admet depuis longtemps fut à l’origine de la Seconde Guerre, du fait de la crise économique et sociale qu’il a engendré en Allemagne. Autrement dit des décisions politiques de l’époque ont organisé volontairement ou non la Seconde Guerre.

bibliomonde

2/ Une autre vérité officielle, est celle qui explique que les Etats-Unis et la Suisses ont financé l’armée Nazi. Si tous les budgets étrangers destinés à la population étaient gelés afin d’alimenter la crise et le sentiment d’injustice, ceux destinés au financement de l’armement Hitlérien ainsi que de son approvisionnement en carburant étaient conséquents. Et on retrouve d’ailleurs dans cette affaire Prescott Bush le grand père de G. Bush, tous deux franc-maçons et membres des Skull end Bones (information vérifiable). On constate donc premièrement que des décisions politiques sèment les graines d’un deuxième conflit et que ces mêmes graines sont arrosées par les « alliés ».

bibliomonde

3/ Ces deux éléments incitent à la réflexion, mais si c’était tout !

Voilà qu’en Mars 2009 dans le numéro 745 du magazine plutôt réputé pour son sérieux, Science et Avenir, un article nous propose de prendre connaissance avec une fiche des RG français (renseignements généraux) de 1924 sur Hitler. Et que lit-on sur cette fiche : « Ne serait que l’instrument de puissances supérieures : n’est pas un imbécile mais un très adroit démagogue. ». Et on constate également qu’Hitler aurait un deuxième prénom : Jacob. Un prénom juif pour le pire des Antisémites, avouez que c’est troublant. Ainsi Hitler réputé être franc-maçon aurait, selon les RG de l’époque, était un simple exécutant d’ordres supérieurs. Dans ce cas n’aurait-il pas pu être la voie de la révolte donné par l’étranger à un peuple allemand affamé, la dernière pièce manquante, après Versailles et les financements, à l’avènement de la Seconde Guerre Mondiale ?

sciencesetavenirmensuel

Oui mais alors vous me direz quel est l’intérêt d’un tel conflit ? Alors je vous répondrez que les intérêts sont multiples :

1/ Bush et Harriman au travers d’UBC ont fait des profits gigantesques.

2/ L’Etat d’Israël a pu voir le jour, satisfaisant ainsi les intérêts sionistes mais également américains en prenant position au Moyen-Orient au moment où le pétrole devenait une source extraordinaire de bénéfices et de développement économique.

3/ A travers le Plan Marshall l’Europe autrefois dominatrice devenait débitrice vis-à-vis des Etats-Unis. Une Europe détruite, terriblement affaiblie devenait du jour au lendemain soumise aux Etats-Unis qui jusque là n’avaient qu’une place peu prononcée sur l’échiquier international.

4/ C’est la Seconde Guerre Mondiale qui est à la base de l’émergence américaine, et c’est là le tournant qui donnera son importance au Dollar.

5/ Mise en place d’institutions internationales comme les Nations-Unies, la Communauté Européenne… les débuts de la gouvernance mondiale…

Ce conflit majeur a donc été source pour certain d’une prise de puissance politique et financière incommensurable. De là est ressorti un nouvel ordre mondial.

Un parallèle pourrait être fait avec les conflits récents et actuels, ainsi qu’avec la crise. Surtout lorsqu’on sait que l’élite sioniste et franc-maçonne rêve aujourd’hui plus que jamais à l’avènement d’un nouvel ordre mondial, celui de la Gouvernance Mondiale.

dailymotion

Je ne dis pas que ceci est la vérité que l’on doit admettre, je ne dis pas que j’ai raison, je propose ici simplement une nouvelle base de réflexion. Les éléments jours après jours filtrent et s’officialisent nourrissant ainsi nos interrogations et notre compréhension de l’Histoire, à nous de faire la part des choses. Il est possible aussi de se demander pourquoi ces éléments filtrent aujourd’hui, n’y a-t-il pas là une volonté de certain d’alimenter les bases d’un mouvement de révolte et donc de crise qui serait elle-même potentiellement le tournant nécessaire à l’avènement d’une Gouvernance Mondiale…

Le débat d’idées est lancé…

MatriceNOM echidna1.free.fr
Vendredi 03 Avril 2009
matricenom@free.fr

alterinfo

 

 

Je vais aborder aujourd’hui un sujet délicat, qui me semble-t-il est d’une importance capitale. Mais qui pour autant une fois de plus est passée sous silence par nos médias. Pour mieux comprendre je vous invite à vous replacer dans le contexte de vérités officielles.

1/ Après la première Guerre Mondiale, est signé le Traité de Versailles qui comme tout le monde l’admet depuis longtemps fut à l’origine de la Seconde Guerre, du fait de la crise économique et sociale qu’il a engendré en Allemagne. Autrement dit des décisions politiques de l’époque ont organisé volontairement ou non la Seconde Guerre.

bibliomonde

2/ Une autre vérité officielle, est celle qui explique que les Etats-Unis et la Suisses ont financé l’armée Nazi. Si tous les budgets étrangers destinés à la population étaient gelés afin d’alimenter la crise et le sentiment d’injustice, ceux destinés au financement de l’armement Hitlérien ainsi que de son approvisionnement en carburant étaient conséquents. Et on retrouve d’ailleurs dans cette affaire Prescott Bush le grand père de G. Bush, tous deux franc-maçons et membres des Skull end Bones (information vérifiable). On constate donc premièrement que des décisions politiques sèment les graines d’un deuxième conflit et que ces mêmes graines sont arrosées par les « alliés ».

bibliomonde

3/ Ces deux éléments incitent à la réflexion, mais si c’était tout !

Voilà qu’en Mars 2009 dans le numéro 745 du magazine plutôt réputé pour son sérieux, Science et Avenir, un article nous propose de prendre connaissance avec une fiche des RG français (renseignements généraux) de 1924 sur Hitler. Et que lit-on sur cette fiche : « Ne serait que l’instrument de puissances supérieures : n’est pas un imbécile mais un très adroit démagogue. ». Et on constate également qu’Hitler aurait un deuxième prénom : Jacob. Un prénom juif pour le pire des Antisémites, avouez que c’est troublant. Ainsi Hitler réputé être franc-maçon aurait, selon les RG de l’époque, était un simple exécutant d’ordres supérieurs. Dans ce cas n’aurait-il pas pu être la voie de la révolte donné par l’étranger à un peuple allemand affamé, la dernière pièce manquante, après Versailles et les financements, à l’avènement de la Seconde Guerre Mondiale ?

sciencesetavenirmensuel

Oui mais alors vous me direz quel est l’intérêt d’un tel conflit ? Alors je vous répondrez que les intérêts sont multiples :

1/ Bush et Harriman au travers d’UBC ont fait des profits gigantesques.

2/ L’Etat d’Israël a pu voir le jour, satisfaisant ainsi les intérêts sionistes mais également américains en prenant position au Moyen-Orient au moment où le pétrole devenait une source extraordinaire de bénéfices et de développement économique.

3/ A travers le Plan Marshall l’Europe autrefois dominatrice devenait débitrice vis-à-vis des Etats-Unis. Une Europe détruite, terriblement affaiblie devenait du jour au lendemain soumise aux Etats-Unis qui jusque là n’avaient qu’une place peu prononcée sur l’échiquier international.

4/ C’est la Seconde Guerre Mondiale qui est à la base de l’émergence américaine, et c’est là le tournant qui donnera son importance au Dollar.

5/ Mise en place d’institutions internationales comme les Nations-Unies, la Communauté Européenne… les débuts de la gouvernance mondiale…

Ce conflit majeur a donc été source pour certain d’une prise de puissance politique et financière incommensurable. De là est ressorti un nouvel ordre mondial.

Un parallèle pourrait être fait avec les conflits récents et actuels, ainsi qu’avec la crise. Surtout lorsqu’on sait que l’élite sioniste et franc-maçonne rêve aujourd’hui plus que jamais à l’avènement d’un nouvel ordre mondial, celui de la Gouvernance Mondiale.

dailymotion

Je ne dis pas que ceci est la vérité que l’on doit admettre, je ne dis pas que j’ai raison, je propose ici simplement une nouvelle base de réflexion. Les éléments jours après jours filtrent et s’officialisent nourrissant ainsi nos interrogations et notre compréhension de l’Histoire, à nous de faire la part des choses. Il est possible aussi de se demander pourquoi ces éléments filtrent aujourd’hui, n’y a-t-il pas là une volonté de certain d’alimenter les bases d’un mouvement de révolte et donc de crise qui serait elle-même potentiellement le tournant nécessaire à l’avènement d’une Gouvernance Mondiale…

Le débat d’idées est lancé…

MatriceNOM echidna1.free.fr
Vendredi 03 Avril 2009
matricenom@free.fr

alterinfo

24 commentaires

  1. Rien que le fait d’attribuer au RG la fiche de 1924 sur Hitler est grotesque!
    En effet c’est seulement à la Libération, par l’ordonnance du 16 novembre 1944 que sont créés les Rensignements Généraux de la Police Nationale (elle même mise en place en 1941 par le Gouvernement de Vichy).
    Cela ne donne donc pas grand crédit à ce qui est avancé ici!

  2. @Danielle Bleitrach

    Il me semblait évidant que le site alterinfo avait de sacré boulets antisémites au pied. On y trouve bon nombre de texte des plus discutable mais surtout une obsession malsaine concernant les sionistes terme qui ,il faut bien l’admettre, est utiliser en réalité dans un autre sens que celui auquel un honnête homme devrait l’entendre.

    Ce site est en plus largement lié aux zozo de solidarité et progrès qui eux mélangent allègrement le vrai et le faux dans une subtile mélange créant un folklore assez grotesque. J’avais lu leur texte sur Keynes qu’ils présentaient comme « agent de l’empire britannique » qui voulait influencer le grand gentil Roosvelt président des gentils américains qui voulait le bien du monde entier. Le plus drôle dans l’affaire c’est que dans cette nébuleuse il y a des gens qui croient combattre l’empire américain en s’associant à une organisation dirigé aux USA par Lyndon Larouche qui est un hyper-nationaliste américain, d’où sa tendance d’ailleurs à présenter l’histoire US comme une succession de lutte contre l’empire britannique sur le dos duquel il met toute les exactions perpétraient pourtant par les USA. Le pauvre Keynes a surement le tord d’avoir deux boulets aux yeux de Larouche et Cheminade c’était un anglais et en plus un homosexuel beurk..

    Sinon Madame Bleitrach pourquoi ne pas vous associez avec des gens un peu plus sérieux comme le site de contreinfo ou le blog de Paul Jorion, même si il n’y aura pas d’unanimité sur le plan idéologique il est probablement plus constructif de s’associer avec des gens plus sérieux que les étranges conspirationistes d’alterinfo.

  3. En ce qui concerne contreinfo ce sont effectivement les gens que je cite le plus souvent et dont la selection me paraît la meilleure. Je n’ai jamais cité un texte d’alterinfo ni d’ailleurs de Larouche, parce que justement tout ce qu’ils disent me paraissent obsessionnels.Je ne vais jamais sur de tels sites mais je trouve leurs immondices de ce type sur un site ressources de quelqu’un de sympathique qui W4Kl et qui permet justement d’aller sur contreinfo et d’autres. J’ai simplement ici même exposé la lettre du responsable d’alterinfo qui s’estimait menacé par la police et j’ai dit que j’ignorais tout du dossier, maintenant je sais…
    Mais il n’y a pas qu’alterinfo, il y a des sites immondes et d’autres qui ont pignon sur rue, comme ce réseau de traducteur avec marcel Charbonnier traducteur d’Israêl Shamir, ils ont réussi à annexer quelqu’un comme james petras et bien d’autres dont l’énoncé vous surprendrait. Désormais leurs idées ont pignon sur rue, mieux si vous voulez faire passer un texte sur internet, glissez une phrase franchement antisémite et la publication sera immédiate. Pas antisioniste non antisémite, en revanche la position de Chavez à Doha que j’ai publié ici et dans laquelle il affirmait « le peuple juif ne mérite pas de tels dirigeants » est étouffée, interdite de publication. Pierre Stamboul de l’UJFP, mais aussi les gens du monde diplomatique pourraient vous expliquer à quel point ils forment réseau et font avancer leurs haines obsessionnelle, leur négationnisme dans d’apparentes innocentes publications. Si quelqu’un qui a consacré sa vie à la défense de la cause palestinienne comme Alain Gresh commence un récent article que j’ai publié sur le fait que pour une part la mobilisation autour de la cause palestinienne s’explique par le fait que les antisémites de toujours y trouvent aliment, ce n’est pas un hasard. Que dire quand Thierry Meyssan ( bien avant qu’il écrive ce texte invraisemblable sur Sarkozy espion de la CIA parce que juif, j’avais déjà protesté contre ce raccourci pris ‘au positif » par Frèche) ose publier ce texte sur sarkozy CIA et juif, et que vous recevez ce texte imbécile de partout y compris de communistes. Une sorte de jubilation les saisit à l’idée que sarkozy soit juif (ce qu’il n’est pas), c’est une « preuve »ça… Mieux que sa politique, trop compliquée à expliquer, sa dimension de classe, de toute façon tout le monde sait bien que les capitalistes sont tous juifs, comme Rockfeller(qui est protestant méthiodiste mais avec ce nom étranger n’est-ce pas ? – et ça continue comme ça jusqu’à plus soif!. D’ailleurs comme le dit le texte Hiteler lui-même n’était-il pas juif? et il se trouvera bien quelques imbéciles pour le répéter parce que c’est tellement plus facile ces ragots que l’analyse de la crise…

    Et malheureusement cette lèpre antisémite mais aussi raciste (la haine des Chinois est tout aussi redoutable et stupide) se justifie ou prétend se justifier par le martyr des palestiniens, bien sûr cela me déplaît à cause de mes origines et on attribuera à celles-ci ma colère, mais c’est faux, je souffre encore plus quand revenant avec mon petit fils d’origine maghrébine et quand je vois une bande de vieux cons à l’arrêt du bus, partir sur le thème des grèves dans les transports et de là en arriver à la haine des bougnoules et des nègres qui ne payent pas les bus et font peur aux chauffeurs, le tout en regardant mon petit fils de sept ans comme s’il y était pour quelque chose, je les insulte et j’exige qu’ils se taisent. toute forme de racisme, de xénophobie m’est un viol. J’y vois la résurgence des haines, le choc des civilisation qui ne sert que l’impérialisme.Ce que je ne supporte pas dans le racisme c’est ce mélange de cruauté et de bassesse médiocre… Je trouve qu’internet devient un cloaque dans ces deux domaines, l’anonymat favorise l’expression de pulsions sordides et de crétinisme, sans parler de l’inculture, de la nécessité de l’incompréhension de l’adversaire comme le dit Sartre à propos de la Chine dans le texte dont j’ai publié des extraits. C’est invivable, un déshonneur et un danger véritable dans ces temps de crise.

    J’y vois un terrible affaiblissement pour les Palestiniens. Hier j’ai reçu en espagnol un texte d’une rare stupidité en espagnol de l’ambassadeur des palestiniens en Argentine, ça a été la goutte d’eau qui faisait déborder le vase. Il faisait tout un discours contre un comique Israélien qui s’était moqué de jésus et de la vierge Marie. Ce faux cul s’adressait aux masses catholiques de l’Amérique latine pour leur expliquer que l’Islam reconnaissait jésus et la vierge Marie, ce qui est vrai, et que les juifs étaient donc des sacrilèges face à eux, il poursuivait en disant que quelques juifs massacrés durant la shoa ça ne pesait pas lourd face aux 50 millions de morts dans la deuxième guerre mondiale, bref il était en plein « détail ». Mais tout son texte que j’ai conservé n’avait qu’un objectif monter la haine antisémite contre les « juifs », même si de temps en temps il expliquait que tous les juifs n’étaient pas sionistes…

    Est-ce que les palestiniens après ce qu’est Israêl, après ce que vient d’être le massacre de Gaza ont besoin d’un tel argumentaire ? Est-ce qu’un représentant officiel de ce peuple a besoin d’écrire des âneries pareilles pour défendre la légitimité de sa cause ? Est-ce que ce genre de discours ne l’affaiblit pas?

    En plus c’est une vraie stupidité politique, parce que ce qui a caractérisé la récente période c’est la prise de conscience d’une masse d’intellectuels d’origine juive qui se sont ouvertement désolidarisé d’Israël et même du sionisme. Ils se battent avec courage et leur voix porte loin mais si, comme moi, ils découvrent la haine antisémite et ils la découvrent, ils seront rares ceux qui continueront une bataille dans de telles conditions. Parce que croyez-moi c’est invivable. D’ailleurs il existe actuellement un débat au sein de l’UJFP à propos de l’acceptation ou non de militer avec certains soutiens. Il ne s’agit pas des antisémites reconnus que je cite mais des gens comme tariq ramadam pour lesquels je frais confiance à Alain Gresh. Mais on retrouve les mêmes inquiétudes, je vous cite un extrait : « Il me semble que vous revoilà au pied du mur de ce qui m’a fait quitter l’UJFP ET le militantisme pro-palestinien.
    Tu traites la question comme s’il s’agissait d’une affaire de démocratie interne à l’UJFP, alors qu’il s’agit d’un problème général du militantisme d’extrême-gauche. Tant que des gens de l’extrême-gauche (dont j’estime être) ne tiendront pas une position extrêmement claire, qui implique, comme je l’écrivais à Jérôme à propos de son intéressant papier, qu’on ressuscite les cadavres des laïques du proche-moyen-orient assassinés (ou qu’on fasse parvenir la voix de ceuxs qui sont étouffés), nos camarades auront l’impression d’un choix simple : puisqu’il faut défendre les palestiniens contre l’occupation israélienne, on doit les défendre avec ceux qui s’en proclament les voix autorisées, genre Tariq Ramadan. Le fait que des groupes de potes pro-palestiniens (disons, « musulmans ») se donnent Ramadan pour élite exige débat, réaffirmation de la laïcité, etc. Or ce débat est absent de l’extrême-gauche, et plus encore des rapports avec nos camarades palestiniens. »

    Je crois que les israêliens savaient ce qu’ils faisaient en exécutant en priorité les intellectuels de gauche, communistes palestiniens, en emprisonnant ceux qui auraien t pu mener une autre ligne. C’est pourquoi je suis convaincue qu’ils sont pour quelque chose dans la diffusion de ces idées fascistes et antisémites, ils ont des gens à eux et une bande d’imbéciles qui véhiculent leurs infamies. ce qu’il faut c’est avec tous ces gens déconsidérer la cause palestinienne et ils vont y arriver.

    Il y a eu ce harcélement contre moi, ces stupidités déversées à flôt, y compris ce que m’a dit à Avignon un communiste: « j’estime qu’un juif est mon égal mais pas mon supérieur », qu’est-ce que cette proclamation apporte à la cause palestinienne? Il y a les conneries de bricmont se réjouissant de la montée de l’antisémitisme comme une avancée de la cause palestinienne, comme si le racisme se divisait et comme si la haine des juifs n’allait pas avec celle des arabes dans les masses françaises, même si Le pen se commet avec Dieudonné, l’antisémitisme est simplement un moment de haine privilégié pour éviter d’attaquer le capital et trouver des boucs émissaires.

    Je suis en train de réfléchir et je me dis que si la cause palestinienne c’est ça plus les divisions entre corrompus et fondamentalistes, plus les divisions des souverains arabes, ces pauvres gens ne sont pas sortis de l’auberge, en tout cas moi je ne veux plus être mêlée à tout ça. Israël- La palestine c’est un chaudron de sorcière, il n’y a pas une ligne juste comme celle que l’on peut défendre pour Cuba, pour le Venezuela et même en ce qui concerne la Chine. Ce sera donc sans moi… Tant qu’ils auront de tels alliés. Je ne prononcerai plus un mot sur la palestine parce que je conserve l’idée que la seule solution est la fin de l’Etat d’israël, mais pas plus que je ne justifie et ne veut justifier les crimes d’Israêl par le martyr des juifs pendant 2000 ans, ni l’extermination des camps nazis, pas plus la situation des palestiniens ne justifie que l’on prône l’antisémitisme, le racisme, que l’on concourre à la montée du fascisme dans des temps de crise.

    Je ne sais la décision que je vais prendre mais durant le long week end de paques il sera plus sage de laisser dormir ce blog et de me livrer aux joies de la famille, à des promenades, des lectures… Après ce repos j’aviserai si continuer à un sens…
    Danielle Bleitrach

  4. j’avoue ne pas bien comprendre pourquoi l’existence de délirants complotistes et antisémites doit amener à la fin de tes intervention sur le blog…
    Il n’est malheureusement du pouvoir de personne, si ce n’est, en cas de dérapages extrème, des pouvoirs publics, d’empêcher n’importe qui de dire n’importe quoi sur le net.
    Après on peut discuter d’une persistance d’apriori à tendance antisémite chez certains militants de gauches et anti impéraiste (par exemple une phrase aussi stupide que “j’estime qu’un juif est mon égal mais pas mon supérieur” montre comment l’essentialisme « racialo-communautaire » est présent de manière presque inconsciente dans l’esprit de beaucoup, d’ailleurs il serait interressant de savoir ce que ton interlocuteur entend par « juifs » moi j’avoue avoir du mal à savoir ce que c’est « un juif »…)

  5. Rien ne peut justifier l’Antisémitisme pas méme la politique criminelle des israéliens ,et nous sommes obligés de nous battre sur deux fronts la lutte contre la Judéophobie d’un coté et le soutien au peuple palestinien de l’autre coté.C’est difficile( épuisant méme) mais il n’y a pas d’alternative .On voit bien combien la faiblesse des forces communistes par rapport aux Nationalistes se fait sentir.

  6. @Caius Gracchus

    Malheureusement vous parlez des propos antisémites comme étant des dérapage mais ils sont en train de devenir systèmatiques et trés nombreux dans tout les domaines. Dernièrement Malakine le blogueur de Horizon avait fait un texte sur l’hypothèse de DSK comme candidat potable en 2012, on peut critiquer DSK pour ses propos en matière économique ou son positionnement idéologique . Mais sur le site de Marriane2 où le texte a été diffusé il y a une une rivière, que dis-je un fleuve de propos antisémite. Comme si la judéité de DSK avait un quelconque rapport avec ses idées et ses actes économiques. Malakine a été un peu dégouté de la chose sans parler de la violence verbale de certain voir ici:

    http://www.marianne2.fr/DSK,-un-president-de-recours-et-retors_a177696.html?com#comments

    Et encore beaucoup de commentaire furent supprimé par les responsable du site il reste encore des trucs gratiné du genre post200 :

    « Avec DSK, c’est le contrôle absolu de la France par Israel et le lobby sioniste.  »

    Je constate aussi au-delà de l’antisémitisme une violence verbale qui se déchaine de plus en plus facilement, le dialogue devient alors très difficile et c’est vrai à gauche comme à droite. Je navigue personnellement à travers les diverses opinion et il devient dure d’avoir une discussion argumentative raisonnable. Je ne sais pas si c’est du à la crise mais nos élites qui tiennent réellement à arranger les choses, s’il en reste, ont intérêt à se dépêcher car la France sera bientôt mûre pour les pire exactions.

  7. caius,

    tu ne vois pas que dés que tu t’occupes de défendre les Palestiniens, tu tombes sur des délirants de toute catégorie… Il y a d’un côté les monomaniaques comme Adler, BHL, ou Redeker dans le genre j’aime les juifs comme les autres sont judéophobes, et de l’autre côté tuas ces gens là… Parce que ce que tu ne mesures pas c’est le nombre de, cinglés soit sionistes ou comme Samira le corbeau…
    Alterinfo ça a été une campagne dans tous les milieux pro-palestiniens pour soutenir ce site, au point que je me suis cru obligée de faire passer leur appel, sans parler de gens que j’ai jadis défendu et qui sont théoriquement des « radicaux » dans le PCF comme un type d’origine polonaise qui s’est fait virer de la pensée et dont j’ai découvert qu’il était réellement antisémite, plus le groupe d’israël Shamie et Marie Poumier, qui forment réseau avec le groupe de traducteurs de TExcla ou quelque chose comme ça… ce n’est pas un c’est une nuée qui va répétant des trucs de ce type. J’avais été mis en garde par Dominique Vidal du Monde diplomatique sur ces gens là mais je n’y croyais pas, je découvre jour après jour ce qu’il en est…
    Quant au type d’Avignon, j’ai eu beau tenter de lui expliquer il continuait sur le thème les juifs, les juifs…
    Honnêtement j’en ai marre alors je ne dis pas que je vais interrompre le blog, mais que je vais complétement arrêter de m’intéresse à la palestine et aux israëliens, quant il^y aura une autre ligne possible que d’être avec ces gens là je me battrais, pour le moment c’est une trop mauvaise compagnie.
    Cela dit il ne faut jamais oublier le rôle néfaste joué par ceux qui comme Adler et tant d’autre à commencer par le CRIF on systématiquement opéré la confusion entre juifs et sionistes, cela dit la saloperie des uns n’est pas une excuse pour la saloperie des autres et pour ceux qui s’imaginent que ça fait avancer la cause palestinienne. Mais personnellement je refuse de me trouver prise entre ces assauts d’ignominies et de délires obsessionnels.
    L’autre question que je me pose c’est si je dois supprimer tous les textes concernant la question sur le blog pour faire dévier ailleurs le double flot des ordures, sionistes et antisémites…
    Abdallah je te respecte, mais tu sembles ignorer à quel point le combat que tu veux y compris pour l’Algérie qui est celui des communistes est de plus en plus difficile y compris en Algérie, les gens de gauche, les communistes, les laÏques y sont pris dans une violence qui n’est plus celle de la terreur mais qui est quotidienne, au point que le nombre de gens qui veulent partir est phénoménal, parce qu’une société qui refuse à ce point l’autre est devenu invivable pour tous, alors que l’Algérie est un magnifique pays, les algériens des gens héroïques qui vallent mieux que cette haine dans laquelle on les a enfermés pour mieux empêcher la lutte des classes pour la dévoyer, pour leur imposer les privatisations, la destruction d’un pays… Alors si vous ne voyez pas où on veut nous mener et si je suis la seule à tenter ce combat autant vaut déserter.

    Danielle bleitrach

  8. Il y a de bonnes choses sur Internet (par exemple ce blog), ce n’est pas qu’un cloaque. Il y a de bonnes choses sur alterinfo ce n’est pas qu’un cloaque. Et il y a de bonnes choses dans la vie, ce n’est pas qu’un cloaque.

    Le camp des bons qui seraient blancs comme neige, et qu’on pourrait soutenir à 100% les yeux fermés, ça n’existe pas. Même le camp des méchants à 100%, ça n’existe pas. Il ne faut donc pas « choisir son camp », parce que les camps, ça enferme, on est toujours piégé un jour ou l’autre, et obligé de proclamer « Je refuse de cautionner… ». Contentons-nous de nous prononcer et d’agir à propos des actes, et non des gens. Bombarder des écoles et des hopitaux à Gaza, cet acte est à 100% un crime de guerre.

  9. Je me suis battue pour Gaza,et quand les massacres se sont arrêtés j’ai continué pour que la voix des palestiniens ne soit pas étouffée, mais désormais que cette bande de cinglés généralisée trouve quelqu’un d’autre pour leur servir de punching ball à eux et à leurs obsessions monstrueuses… et étrangement parrallèles… C’est dommage pour les palestiniens mais si ça peut les consoler ils sont probablement les descendants des hébreux, les vrais, beaucoup plus que moi alors qu’ils se disent que nous avons le don d’attirer les cons et les salauds de la pire espèce, mes frères nous n’y pouvons rien…
    Danielle Bleitrach

  10. @JYB,
    Tu simplifies trop en disant qu’en gros rien n’est clair à cent pour cent ,pou répondre à ta métaphore sur les « camps » je te dirai que les Barricades n’ont que deux cotés.
    En clair il y a des combats qui vont dans le sens de la libération de l’étre humain et d’autres qui l’asservissent !

  11. Bonjour !

    j’aimerais déclarer mon émoi et ma complète approbation de l’instinct analytique de Danielle. C’est justement votre qualité qui m’est apparue avec le plus de force, que de savoir déceler les haines latentes.
    Je veux déclarer qu’il m’arrive quelquefois de republier sur w41k.info certains articles au détriment d’un irrationnel dégoût.
    Mais comme mon analyse doit s’affûter, je stocke les articles qui paraissent, puis ensuite seulement mon analyse s’affine.
    Je ne suis pas aussi fort que ContreInfo par exemple, dont la qualité est quasiment maximale, quoi que j’aurai beaucoup à redire parfois sur les lacunes imaginatives de certains pourtant très connus, qui sans aucun doute refuseraient encore d’entendre parler du système social sur lequel je planche…

    Il en ressort, après 4 ans de ce travail qui tend à s’automatiser, (et quelque 20 000 articles lus) que la publication doit surtout mettre en avant les meilleurs analystes, ceux dont la pertinence arrive à prendre (positivement) ancrage dans le monde réel, par opposition à ceux qui « ressassent » dans un but purgatoire, voire même ici on le voit, malhonnête, comme si on était dans un vieux bistrot tout pourri longtemps après la fermeture.

    C’est un job long et patient et en fait l’état d’esprit dans lequel il faut être pour publier est surtout celui de se mettre en danger, de risquer de commettre des bourdes et d’en tirer un enseignement quand c’est le cas.
    Il est souvent arrivé que des auteurs anonymes, s’exprimant mal, soient à l’avant-garde de grosses prises de conscience.

    Mais Là récemment je dois dire que je commence moi aussi à sentir un vent mauvais au sein même du discours qui a pour but de défendre l’humain face à des routines devenues criminelles.

    L’histoire c’est celle de ceux qui ne veulent pas changer contre ceux qui observent qu’un changement est nécessaire.
    Et la propagande, ça consiste à dire que comme un changement est nécessaire, sur un fond à peine visible de « normalité » non débattue et indicible, alors c’est l’occasion de détourner l’énergie d’envie de changement dans un but égoïste.

    C’est vraiment un monde incroyable dans lequel nous sommes entrés, tout est confondu, il y a des camps adverses à tous les azimuths, à l’image de clochards qui se disputent une place à l’abris de la pluie. Il y a des gens payés pour nuire à leur propre société tout en étant convaincu du contraire, et qui s’extasie au son des arguments qui leur ont été insufflés.

    Des gens expulsent leur colère dans les talk-show à la télé en se faisant les martyrs d’une pensée trop rigide… dans le but de défendre un système économique dont tout prouve qu’il est injuste, sous prétexte qu’ils n’ont pas d’autre idée (ni insufflée ni personnelle), et quitte ensuite à en être eux-mêmes les victimes.
    Ainsi, leur colère contenue peut être comprise comme un appel au secours, et ainsi, leurs ordres abruptes peuvent être compris comme ce qu’il ne faut surtout pas faire.

    Ce que j’abhorre le plus c’est certains mouvements (non nommés mais qui se reconnaîtront) issus d’ex-lepénistes qui épousent un discours marginalement anticapitaliste. C’est vraiment du bout des doigts que je republie encore quelquefois des articles en léger rapport avec ces mouvements, tant que le traitement de l’information est une matière à réflexion.

    Et là, parfois ça arrive, boum, le traitement étant insuffisant pour exprimer une sorte d’émotion nerveuse, c’est l’information elle-même qui est tronquée.
    C’est très intéressant à observer.

    Plein de gens s’y sont fait prendre, en disant « voilà des gens qui disent tout haut (etc…) alors qu’en fait il s’agit d’un mouvement post-lepéniste qui essaie de se refaire une santé, étant donné que leur fond de commerce, qu’est l’égoïsme à courte vue, s’est auto-rendu caduque.

    Mais justement seule une communauté pensante, agissante et ordonnée est en mesure de vaporiser tous ces résidus calomnieux dont la nuisance est du même niveau que celui d’un crime de masse.

    8119

  12. J’ai vu également ce texte sur Bellaciao, hélas! mais comme ils ont bloqué mon IP, je ne peux même pas y laisser de commentaire et leur expliquer (au moins aux webmasters de Belleciao, et en tous cas à leurs lecteurs) à quel point ils font fausse route. Tout cela est infiniment triste, mais il faut constater que le niveau de conscience est très bas, alors que le colère monte de partout. Pour moi, c’est la faute à l’anticommunisme, encouragé par le défaitisme de nombreux communistes qui laissent dire n’importe quoi. La dernière en date est la criminalisation officielle du communisme par le Parlement européen, votée non seulement par l’extrême droite et la droite mais aussi par les soi-disant « verts », et les socialistes qui se sont abstenus. La plupart des PC d’Europe ont signé un texte commun de protestation, mais pas le notre, c’est bizarre.

  13. Je ne connaissais pas alterinfo. Je suis donc allé voir le site et il faut bien dire que le texte cité par Danielle n’est pas une exception, mais pas que ça (voir http://www.alterinfo.net/Une-lettre-ouverte-de-militant-es-juifs-pour-la-paix-Sur-l-antisemitisme,-les-boycotts-et-l-affaire-Hermann-Dierkes_a31384.html?PHPSESSID=c556e05a70c2454ae5227dccc99ce3d1).

    Mais de la même manière que ce n’est pas parce qu’il y a des partisans de Pol Pot à gauche que je vais cesser d’être communiste, ce n’est pas parce qu’il y a des racistes anti-sémites dans ceux qui défendent les droits élémentaires des Palestiniens que je vais me taire là-dessus.

    Ce qui me fait taire pour le moment à ce sujet, c’est que comme le soulignent nombre de commentateurs, on sent un basculement de l’opinion qui va dans une direction que je ne trouve pas plus sympathique que la précédente. Et je me trouve souvent trop maladroit dans mes interventions pour oser encore aborder le sujet.

    Par contre, des gens de talent ne devraient pas se taire. Et ce n’est pas pour flatter certaine blogueuse que je pense et que je dis qu’il faut qu’elles/ils continuent de semer une parole critique pour nous enrichir d’arguments pour contrer les délires des Israel Shamir, Avidgor Lieberman et autres moins extrêmes mais pas moins dangereux.

    De mon point de vue donc, Danielle, s’il te plait continue. Même si c’est dur. Mais je ne te ferai pas reproche de te taire parce que je pense ressentir quelque chose de très proche.

    Très amicalement,
    John V.

  14. @BENBARA abdallah

    Le chemin d’un côté à l’autre de la barricade est court. Faut-il énumérer tous ces révolutionnaires, et même ultra-révolutionnaires, des barricades de mai 68, qui tiennent l’autre côté, aujourd’hui? « Elections, piège à cons », s’écriait celui qui est aujourd’hui un député libéral vert. « Vers la guerre civile », proclamait celui qui est aujourd’hui Inspecteur Général de l’Education Nationale.

    En 1948 un nouvel Etat a été créé, au Moyen Orient. Il était évident pour tout le monde, à cette date, que c’était un Etat progressiste, peut-être même socialiste; son combat allait tant et si bien « dans le sens de la libération » que le premier Etat qui l’a reconnu fut l’Union Soviétique. Ensuite…

    Les bourreaux d’aujourd’hui sont les victimes d’hier. Les victimes d’aujourd’hui sont les bourreaux de demain. Combattons les bourreaux.

  15. @JYB
    Que certains aient changé de coté des Baricades n’est pas nouveau surtout que l’histoire de Mai 68 montrait et ce n’est pas un hasard qu’ils étaient ( ils restent toujours d’ailleurs) anticommunistes .
    Qu’il faille combatre les boureaux c’est le minimum pour des progressistes ,encore faut il faire preuve de lucidité pour voir que c’est par intérét que les dominants asservissent .
    Cela étant dit il y a effectivement dans chaque « camp » (sauf le camp des tortinnaires et des assassins )des gens « bien » chacun vit avec des contradiction personnelles .
    sentiments communistes

  16. 8119 bien sûr que je connais ton travail et je sais à quel point ton désir d’une issue est forte, tu es un site ressource infiniment précieux et nul ne songe à t’attribuer de tels dérapages, tu as employé l’idée d’une répulsion devant l’irrationnel. je crois que c’est une bonne base mais il faut faire attention de ne pas se contenter du positivisme, c’est le défaut de bricmont, je ne le crois pas antisémite, mais il nie l’humain, il me rappelle Lombroso celui qui mesurait les crânes pour définir celui du criminel. Il veut éliminer Freud, Bourdieu, les sciences humaines trop humaines et dans le même temps au lieu de s’occuper de sa discipline la physique il est fasciné par une politique qui serait une sorte de machine huilée. Donc pas de contradictions mais une idée à la fois fut-elle complétement fausse comme celle qui veut croire que c’est par culpabilité que les Nord-américains, les Européens soutiennent Israêl. C’est faux archifaux.

    Et là j’en arrive à JYD, non Israêl n’a jamais été une bonne idée de gauche, progressiste. Et ce n’est pas parce que Staline l’approuve qu’il a raison. Dès 1948, Ben Gourion et l’agence juive vont tenter d’unifier ce qui ne peut pas l’être puisque c’est une occupation coloniale en intégrant Begin et l’Irgoun fasciste dans Tsahal, en le laissant opérer contre les palestiniens, tandis que ces pseudos- socialistes de l’Agence juive négocient le statut de jérusalem, ils laissent en fait les mains libres à Begin et à ses fascistes. Ils doivent également faire l’alliance avec les rabbins, la théocratie qui vont aussi pousser de plus en plus vers la dimension « juive ».

    Enfin je vous ai expliqué dans le texte de sartre sur le système colonialiste ce qu’il en était de l’année 1956. De ce moment d’entente entre Israêl, la grande bretagne et la france de Guy Mollet qui envoit le contingent français en Algérie, l’incite à torturer, à massacrer, et qui de surcroit va livrer la bombe atomique à israêl. Sur quoi se fait l’entente: sur la complicité colonialiste contre Nasser, la nationalisation du canal de Suez. C’est un choix délibéré colonialiste et pas à cause du génocide des juifs. Ca c’est l’enveloppe qui permet de dorer la pillule, déclencher les haines.

    Tant que l’on ne comprend pas tout ça on fait comme Bricmont, on suit des fausses démonstrations pseudos rationnalistes: puisque les Français et les Etats-Unis soutiennent Israêl c’est parce qu’ils se sentent coupables, donc il faut, suivre les fascistes qui nie les chambres à gaz, qui dénoncent les excés de l’utilisation de l’holocauste (allons donc ce n’était pas important et ces juifs se plaignent toujours, mais ce faisant c’est la chaîne des crimes contre l’humanité qui est justifié, l’Europe qui peut dire que les communistes et les nazis c’est pareil, puisque l’idée d’extermination n’existe plus, le goulag qui est le bagne et les camps d’extermination c’est du pareil au même)…

    t vous ne voyez pas que l’on fait monter la bête immonde par temps de crise et là j’en viens à toi marianne, quand j’ai protesté vous avez décidé que je vous insultais alors qu’il ne s’agissait pas de vous, mais c’était pratique, bricmont devenait votre héros avec une pincée d’UJFP pour la bonne conscience. Mais qui m’a soutenue, aidée, quels communistes ai-je trouve, non une autre fatwa, j’étais une ennemie de classe que l’on signalait… Comme pour l’interdiction à la fête de l’huma, l’attitude indigne de l’éditeur, d’accord pour tout et pour m’accabler quoiqu’il arrive, alors les communistes aujourd’hui je demande à voir… Je ne vous ai même pas répondu c’était trop minable et vous le savez, après les protestations d’amitié, les coups de téléphone, qu’est-ce qu’il y avait devant une problème politique: le néant…

    John V. Doe, j’ai tant de choses à faire je suis en train de travailler sur ce que j’ai vue en Algérie, sur l’economie de rente, sur ses incapacités, sur le néo-colonialisme, sur la crise. J’en ai marre de toutes ces stupidités, ces haines, alors s’il se trouve un jour un groupe qui mène un combat progressiste pour les Palestiniens je serai avec eux mais tant qu’ils cautionneront des ordures pareilles en ne voyant pas où les mène ce ralliement à l’extrême-droite, je maintiens ma position. Je me débat et tout va a contrario de ce à quoi j’aspire, un monde de justice de paix et d’harmonie (je vais demander à me réfugier dans un enclos au milieu des pandas 🙂 ).
    Danielle bleitrach

  17. Chére Danielle,
    Je comprends tes moments de colére et de lassitude parfois aussi,mais tu n’est pas seule et ton Blog nous apporte beaucoup il faut que tu le saches .Quelle que soit ta décision nous la respecterons ,mais encore une fois nous sommes avec toi.
    Affectueusement ,
    Abdallah

  18. Et voici ma décision devant la multiplication des dérapages fascistes dès qu’il est question d’Israël et des palestiniens, dorénavant je renonce à intervenir tant que je n’aurai pas trouvé un groupe qui saura tenir une ligne anti-colonialiste, juste, pacifique, humaine et non raciste, sans parler des fous furieux de tous bords que je vire déjà impitoyablement. J’en suis à la dizaine aujourd’hui le ou la dernière une certaine ou un certain dominique prétendait qu’à cause du pétrole(1) les capitalistes étaient à genoux devant les arabes, comme pour un autre les capitalistes étaient tous des juifs, voilà au moins une avancée inattendue, presqu’une réconciliation mais elle ne me convient pas. Donc c’est fini ici on ne parle plus d’Israël, de la palestine, du CRIF et de dieu sait quoi. Le blog continuera à cette seule condition.

    Il se passe des choses passionnantes dans d’autres parties du monde, par exemple Chavez est en Chine et c’est passionnant, et si je veux m’occuper du monde arabe ce sera à partir de l’Algérie, de nos voisins proches, de l’Afrique, inutile de me compliquer l »existence et ne récolter qu’insultes et avoir envie de vomir quand on lit des textes sur le sujet et ce de quelques bords qu’ils viennent.

    Danielle Bleitrach
    (1) par ailleurs j’ai failli lui coller un zéro quand il ou elle a déclaré que la monnaie universelle était le pétrole, en voilà un ou une qui a tout compris… Ce n’est pas possible d’être aussi ignare ça va avec le racisme…

  19. La réaction appropriée est toujours différente et difficile à doser : en répondant à des imbécilités, à des sous entendus racistes ou à des provocations on leur donne de l’importance, en n’y répondant pas on les laisse s’installer.

  20. La mémoire nous joue de drôles de tours.

    Dire qu' »Israel n’a jamais été une bonne idée de gauche », c’est facile, aujourd’hui, trop facile, parce que nous connaissons la suite. Mais en 1948, ce n’était pas évident du tout. Notre mémoire fait aussi un sacré tri, retenant, par exemple, les positions de Sartre sur l’Algérie et le colonialisme, et oubliant que « Sartre est effectivement resté constant dans son philo-sionisme fondamental », « la même amère source de déception pour tout Arabe, Algérien excepté, qui admirait à juste titre ses autres positions et son œuvre. Bertrand Russell assurément fit mieux » ( Edward Saïd, http://www.monde-diplomatique.fr/2000/09/SAID/14217 ).

    Heureusement qu’il nous reste des archives: L’INA nous propose la bien pitoyable vidéo de Sartre recevant son titre de Docteur Honoris Causa des mains de l’ambassadeur d’Israel à Paris ( http://w1.ina.fr/archivespourtous/index.php?vue=notice&id_notice=CAA7601366101&from=top5&num_notice_top5=2 ). Et dans le numéro spécial des Temps Modernes sur le Conflit Israelo-arabe de 1967, heureusement qu’il y a l’étude liminaire de Maxime Rodinson.

    C’est cela, le piège des camps, ça enferme. Les contradictions dans son camp, impossible de s’en tirer en les oubliant ou en les dépolitisant (« chacun vit avec des contradictions personnelles »). Parce que l’autre camp s’en sert aussitôt, et BHL rappelle que « Sartre n’a jamais transigé sur ses positions envers Israël ».

  21. je sais qu’il y a des gens qui se sont laissés avoir par le sionisme. Mais de Sartre je conserve le meilleur, l’idée que seule la mort transforme une vie en destin, que chacun peut se reprendre de ses erreurs tant qu’il est en vie et quand la situation change justement parce que comme le dit Abdallah, il y a ce qui émancipe l’être humain et ce qui le conduit vers le « mal » selon sartre c’est-à-dire la violence pour lui et pour les autres…
    L’enfer, « le huis clos », c’est non seulement les autres mais c’est l’impossibilité de repenser sa vie, celle-ci est jouée, on est mort et les autres peuvent la manipuler à leur gré, ne faisons pas cela avec Sartre, il vaut mieux que cet enfer là, laissons cela à Bernard henry Levy et lisons ce que Sartre écrit en le contextualisant. Parce que je ne suis pas d’accord avec votre méthode psychologisante, je vous parle faits historiques, contextes, système et vous vous repondez « un tel! Un tel! » ce n’est ni bon pour les gens que vous manipulez après leur mort comme le fait BHL ni pour la compréhension de la période. Qu’est-ce que ne cessent de faire BHL, Adler, et tant d’autr’es sinon manipuler pour leur cause les monceaux de cadavres des camps de concentration, contre quoi me suis-je élevé dans l’analogie entre Gaza et l’holocauste ? Contre cette même manipulation des cadavres. Jamais il ne viendrait à l’idée de parler au nom de ceux de ma famille mort en camp, laissez les morts en paix, parlons politique, parlons du droit des palestiniens, du colonialisme Israélien qui conduit au massacre, à la torture par « système ».
    En outre que l’on soit sartre ou quiconque, on peut se tromper. Le fait de s’être trompé ne signifie pas que la création d’Israêl ne relevait pas du fait colonial dans lequel des gens aussi peu suspects que Sartre mais aussi Einstein ont pu se tromper sur la nature de l’événement. ceux qui ne se trompaient pas ce sont Lord balfour dès le départ: « une terre sans peuple pour un peuple sans terre » quelle belle négation de l’existence du colonisé. Ou justement Guy Mollet menant à la fois la répression en Algérie, attaquant Nasser et donc faisant alliance avec ben Gourion déjà probablement hanté par le grand israêl, ils agissaient en ce sens…

    danielle Bleitrach

  22. Bonsoir Danielle,

    Que pense-tu de Gush Shalom pour ce qui est d’un groupe qui respecte « une ligne anti-colonialiste, juste, pacifique, humaine et non raciste » ?

    Ceci dit, vu de l’étranger, la France vire franchement à l’hystérie dès qu’il est question de ces sujets. Outre ce que tu as dû subir et ce qu’on lit ou entend dans « la presse qui ment » ou sur Interet, j’en trouve encore une preuve dans la réponse écrite par Shlomo Sand à l’article diffamatoire publié par Le Monde sur son livre: http://www.lemonde.fr/opinions/article/2009/04/04/comment-critiquer-un-livre-sans-l-avoir-vraiment-lu-par-shlomo-sand_1176702_3232.html

    N.B.: bizarrement, il est impossible de trouver cet article avec le moteur de recherche du Monde. Mais bon, ce n’est surement qu’un hasard. Et si vous cherchez de l’info fiable, il y a http://contreinfo.info/breve.php3?id_breve=6118. Là aussi, les dérives racistes sont inexistantes.

    Très amicalement,
    John V.

  23. Bien sûr qu’il y a des gens biens mais l’hystérie devient insupportable d’un côté comme de l’autre et ce n’est pas un hasard, la france qui a été un des premiers pays à accorder un droit de citoyenneté réel aux juifs (grâce à l’abbé grégoire une homme magnifique qui se bat aussi contre l’esclavage) et la Révolution française est aussi la france des versaillais qui prennent leur revanche, cela donne l’affaire dreyfus.. et les ligues fascistes. La france est déjà un pays de 50-50 entre rébellion et réaction. le pays de la lutte des classes disait marx où la réaction est d’autant plus forte que la révolte point toujours. *

    Mais la France est aussi le pays de l’antisémitisme, celui de Voltaire de proudhon c’est-à-dire un antisémitisme de gauche, le socialisme des imbécieles. Enfin aujourd’hui c’est le pays qui a à la fois la plus grosse commuinauté juive et musulmane d’Europe, si tu ajoutes à cela que les deux sont souvent issues de la guerre d’Algérie, tu as le tableau à peu près complet des soubassements.

    Je pense effectivement que contreinfo est l’honneur des blogs, c’est le top de la qualité sur tous les sujets, dedefens.org n’est pas mal non plus. Ce sont des gens respectables chacun à leur manière.

    Danielle bleitrach

  24. J’ai bien réflechi, l’endroit le plus sur c’est la Chine, non seulement ils ont l’air d’un peu mieux maîtriser la crise que les autres mais ils ignorent tout de l’antisémitisme, et pour eux Israël est un pays comme les autres… Ils ne se croient pas obligés de citer la shoa chaque fois qu’ils parlent des exactions israéliennes… Ils ont leur capitalistes « les gros richards » comme dit le traducteur. Et si en ce moment les articles officiels et les enquêtes montrent leur impopularité, ils n’en sont pas encore à dire que monsieur Li est juif, ça viendra sûrement puisque ceux qui inventent que Rocfeller l’est (juif) trouveront bien à le démpontrer… Mais j’aurai un moment de répit, je ne serai plus harcelée par des cinglées obsessionnelles, je ne lirais plus d’ignominie et je serai débarrassée du CRIF, de BHL, Finkelkraut et Adler… l’ennui c’est l’apprentissage du mandarin..
    L’extraordinaire de la situation est assez bien résumé par ce mot de mon cousin dont je vous livre des extraits comme une triste et drôlatique blague juive. Etant bien entendu que le dit cousin partage mes positions antisionistes, milite comme un damné, est allé forcer le blocus de Gaza et comme moi n’adresse plus la parole au reste de la famille sioniste, mais aujourd’hui n’en peut plus devant l’antisémitisme de l’extrême-gauche la manière dont elle fait le lit de l’extrême-droite, les salopards du gouvernement israélien, le CRIF, les culpabilités, se battre sur tous les fronts à la fois :

    « Je suis allé sur ton blog voir ton coup de gueule et les divers commentaires qui suivent. C’est la vérité de la situation. Tu cites le mail de Jeanne Favret Saada sans la nommer ni rien du contexte ce qui doit rendre la lecture un peu brumeuse pour les non-initiés.(…) Ce qui caractérise l’extrème gauche sur la question est le refus de lutter contre l’antisémitisme. C’est troublant et rebutant, mais c’est comme ça. A mon avis il y a un réseau de justifications et de biais intellectuels qui permettent de refuser de considérer l’antisémitisme comme une question politique et la lutte contre l’antisémitisme comme un devoir politique. Il faudrait les mettre en évidence, et se poser ensuite la question de ce qui est en jeu derrière tout ça.

    L’extrème gauche s’intéresse aux français des couches populaires, dont une bonne partie est arabe, d’origine immigrée et musulmane.

    Contrairement à ce qu’on va en affirmant, la question de l’antisémitisme dans les milieux populaires est fondamentale, mais traitée en général sur le mode de la dénégation.

    D’une part est-il dit à l’extrème-gauche, les arabes ne sont pas antisémites, l’antisémitisme est un pur produit de la culture chrétienne et européenne. C’est un premier point. Ensuite les arabes sont victimes de discriminations et d’un racisme bien plus manifeste que l’antisémitisme. Il s’agit évidemment d’un sophisme : ce n’est pas parce qu’une pastèque est plus grosse qu’une cerise que celle-ci n’est pas un fruit. Ensuite le CRIF et les sionistes instrumentalisent l’antisémitisme, ce qui est exact mais là encore cela ne prouve rien quand à la réalité de l’antisémitisme populaire. Ensuite la question de l’antisémitisme est secondaire et la soulever reviendrait à s’alièner des alliés, particulièrement dans les milieux musulmans, alors qu’il faut d’abord les gagner et ensuite l’on pourra .et. c. Idem pour les questions féministes et homosexuelles.

    Tu reconnaîtras dans ce fatras notre vieil ami le chaudron.

    Plus j’écris ceci, plus je me rends compte à quel point c’est grave. Depuis que je fréquente les gauchistes et anarchistes de tous poils ( qui sont par ailleurs sympathiques, drôles et fidèles à leurs idéaux) plus je me rends compte que la démagogie et de la mauvais foi ambiantes.

    Ce qui resterait véniel, si cela n’ouvrait un boulevard aux antisémites patentés d’extrème droite qui ont trouvé dans la soutien à la Palestine une bienheureuse surprise. Leur propagande, par le biais de relais divers s’insinue partout, avec une réelle substilité, recyclant de vieux thèmes sans y toucher et affaiblissant les défenses du corps social contre leur nocivité.

    On passe mal la guerre de Gaza, pour des raisons qui tiennent pour moi à l’impossibilité juive de symboliser le crime ( ce que Freud pointe de façon lumineuse dans L’homme Moïse et le monothéisme tout en se fourant le doigt dans l’oeil à mon sens en prétendant que c’est le père qui est tué en la personne du Christ, mais Freud ne veut rien savoir du mythe abrahamique ).
    (…)

    Mais comme dit la vieille histoire juive, sois heureuse et ne t’en fais pas pour moi, j’ouvre la fenêtre et je me jette »

    je n’ai rien à ajouter, ce sont les dommages collatéraux dirait Bricmont en banalisant l’antisémitisme… Voilà quelle était la différence entre les communistes et les sympathiques gauchistes, anarchistes de la période actuelle, non seulement ils étaient internationalistes, distinguant toujours les gouvernants et les peuples et quand je pense à eux, j’ai en mémoire la phrasze de Brecht à qui l’on demande l’animal qu’il préfère: l’éléphant répond -t-il et il explique qu’il est gris, massif, obstiné et il ajoute, il fait même quelque chose pour l’art il donne ses défenses d’ivoire. Le parti communiste était le seul à traiter sans démagogie le prolétariat, à exiger une formation, une lutte idéologique. DB


Comments RSS TrackBack Identifier URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s