La Chine est responsable de 100% de la diminution du nombre de personnes pauvres, par John Ross

source : Key trends to globalization

traduit de l’anglais par Marc Harpon pour Changement de Société

En 2010, le Professeur Danny Quah de la London School of Economics, remarquait : « Ces trois dernières décennies, à elle seule, la Chine a tiré plus de gens de la pauvreté extrême que tous les autres pays du monde pris ensemble. En effet, la diminution, entre 1981 et 2005, de 627 millions du chiffre des personnes pauvres vivant avec un dollar par jour, dépasse le total de la baisse mondiale de cette même forme de pauvreté, qui passe pour la même période, de 1,9 milliards à 1,4 milliards ». Le but de cet article est d’analyser la situation sur la base des données disponibles trois ans après l’analyse de Quah, d’observer les tendances en matière de pauvreté, et pas seulement de pauvreté extrême (calculée par la Banque Mondiale sur la base d’une dépense quotidienne inférieure à 1,25 dollars), d’examiner une définition de la pauvreté légèrement plus large (2 dollars de dépenses quotidiennes) et faire la comparaison avec d’autres tendances dans l’économie mondiale. Lire la suite

Cuba m’a appris à être meilleur, par Nuria Balbosa Leon

source : Granma

D’UN parler bas et posé, le jeune médecin équatorien Fernando Cruz Quishpe se considère comme un enfant de Cuba, même s’il est né à Cayambe, au nord de Quito.

Comment as-tu appris l’existence d’une bourse d’études de médecine à Cuba ?

J’ai découvert Cuba alors que j’étais élève au collège, en écoutant la musique de Silvio Rodriguez et de la Nueva Trova, ce qui a avivé mon envie de connaître l’Île, son histoire, son type de société et ses gens. J’ai milité dans des groupes de solidarité dans mon pays et j’ai participé à des rencontres. C’est dans ce cadre-là que j’ai pris connaissance de la proposition de bourse pour étudier la médecine à La Havane. J’étais étudiant depuis deux ans en Équateur, mais lorsque j’ai su que je pouvais faire mes études à Cuba, j’ai mis toute ma volonté dans ce projet, et je suis enfin venu à Cuba en 2004. Lire la suite

Interview du président du parlement de la RPD sur l’actualité et sur l’avenir

 0

Un entretien fait par Konstantin Sivkov.

traduit de l’espagnol par Danielle Bleitrach pour Histoire et Société

[Litvinov est le Président du Parlement de la RPD. Il a été militant et cadre  du PC ukrainien, et depuis le début de la nouvelle République il a rejoint le Front de l’unité de toute la gauche qui anime  la RPD.]

Boris Litvinov, porte-parole du Soviet suprême (Conseil suprême ou Parlement de la République populaire de Donetsk) fait une revue de l’actualité du Donbass en abordant une grande variété de sujets touchant le présent et l’avenir immédiat des républiques populaires depuis l’état des opérations militaires en plein cessez-le-feu, l’aide russe ou les perspectives futures tant politiques qu’économiques.

Quels sont les principaux défis que doit relever la RPD actuellement ? Quels obstacles se dressent devant  son statut en tant qu’État ? Lire la suite

Ukraine: présent et avenir par Jacques Sapir

 Jacques Sapir

La situation dans l’Este de l’Ukraine ne fait plus la une de la presse. Pourtant, l’application chaotique du cessez-le-feu, mais aussi la révélation des atrocités qu’auraient commises certaines des unités du régime de Kiev, commencent à filtrer. Par ailleurs, la situation générale n’est pas en faveur du gouvernement de Kiev.

Lire la suite

Le Chili, Cuba et l’Argentine ont les taux d’homicides les plus bas d’Amérique Latine

source : La Nacion (Argentine)

traduit de l’espagnol par Marc Harpon pour Changement de Société

C’est ce que soutient une étude de l’ONU à l’échelle mondiale. La région avec le plus de victimes est l’Amérique Centrale, une des données frappantes du rapport. Lire la suite

Le Califat contre tous les autres, par Immanuel Wallerstein

Immanuel Wallerstein est actuellement Senior Research Scholar à l'Université de Yale.

Immanuel Wallerstein est actuellement Senior Research Scholar à l’Université de Yale.

source : le site d’Immanuel Wallerstein

traduit de l’anglais par Marc Harpon pour Changement de Société

Dans le cadre des réalignements géopolitiques sans fin au Moyen-Orient, la peur liée au Califat de l’Etat Islmaique (anciennement ISIS ou ISIL) semble tout simplement avoir poussé tous les acteurs impliqués au Moyen-Orient à une alliance géopolitique de fait. Tout à coup, nous voyons l’Iran, les États-Unis, les Kurdes (aussi bien en Syrie qu’en Irak) et Israël, la Turquie et le gouvernement Syrien de Bashar El-Assad, l’Europe Occidentale (la Grande-Bretagne, la France et l’Allemagne) et la Russie poursuivre chacun à sa manière le même objectif : empêcher le Califat de s’étendre et de se consolider.

Cela n’a pas encore changé quoi que ce soit dans d’autres lieux de conflit géopolitique comme la Palestine/Israël et l’Ukraine, mais l’effet ne manquera pas de se faire sentir. Bien sûr, tous ces acteurs poursuivent des objectifs de moyen terme très différents. Cependant, prenez par exemple ce qui vient de se passer lors de la première quinzaine d’Août dernier. Lire la suite

L’utilité de la vertu, l’essence de « La Colmenita », par Marianela Dufflar

source : Cubadebate

Traduit de l’espagnol par Marice Lecomte pour Changement de Société

Répondre à l’appel de « La Colmenita », la Compagnie de Théâtre pour enfants, dirigée par Charles Alberto Cremata, s’avère être une réponse à un fort besoin dans la vie de n’importe quel jeune ou adulte, de renouer avec l’enfance et l’imagination.

Si en outre, le rendez-vous n’est pas dans un théâtre, mais dans un lieu comme Vista Alegre-Vue Joyeuse, communauté appartenant à la Municipalité, que j’ai connue l’année passée, après avoir assisté à l’un des vingt concerts que Silvio Rodríguez a réalisé avec sa troupe de par les quartiers de la capitale cubaine, ce dimanche 10 octobre, est devenu comme un jour d’expédition vers le bonheur. Lire la suite