Lettre du CPUSA à Barack Obama sur la situation ukrainienne

source : People’s weekly (Etats-Unis), 16 mai 2014

traduit de l’anglais par Marc Harpon pour Changement de Société

Cher Président Barack Obama,

Nous vous écrivons du fait de notre profonde inquiétude concernant les récents événements d’Ukraine. Le 2 Mai, d’après les rapports qui sont faits, 1000 hommes de main de l’extrême droite ont attaqué leurs concitoyens ukrainiens à Odessa, incendiant un local syndical dont beaucoup avaient fui. Au moins 40 personnes sont mortes dans l’attaque. Quelques jours plus tard, le 6 Mai, des parlementaires du Parti Communiste d’Ukraine- un parti qui avait remporté 32 sièges à la Rada (parlement fédéral) ukrainienne lors des élections de 2012- a été chassé de la chambre, d’après ce qu’affirme la presse. Sous la direction de Secteur Droit, une poussée pour interdire le Parti Communiste et « l’idéologie communiste » est en marche, avec une tentative de légiférer pour mettre en œuvre cette mesure anti-démocratique. Lire la suite

Publicités

Appel à la solidarité du parti Borotba dont des membres sont morts à Odessa

source : Histoire et Société, 05 mai 2014.

Le 8 mai est célébré partout dans le monde comme un jour de victoire sur le nazisme qui a provoqué des millions de pertes et beaucoup de souffrances dans le monde entier. Cependant, maintenant, nous voyons que le néonazisme soulève à nouveau la tête. Partis et groupes d’extrême droite sont en train de monter en puissance dans de nombreux pays. Leurs membres ont lancé une véritable terreur contre les dissidents, les migrants, les « autres », les militants de gauche et les antifasciste. Lire la suite

Pourquoi les Etats-Unis font ce qu’ils font en Ukraine, par Susan Webb

source : People’s Weekly World, 17 avril 2014

traduit de l’anglais par Marc Harpon pour Changement de Société

Si vous voulez comprendre pourquoi notre gouvernement est si agité concernant l’Ukraine, un bon point de départ, c’est l’analyse de l’action américaine en Yougoslavie, il y a 25 ans. Pour commencer, lisez, « First Do No Harm: Humanitarian Intervention and the Destruction of Yugoslavia, [ D’abord, ne faite pas de mal : l’intervention humanitaire et la destruction de la Yougoslavie, ndt]un livre choc de l’historien David Gibbs. Lire la suite

Il ya des limites à tout, par Vladimir Poutine

source : Faire Vivre et Renforcer le PCF, 22 mars 2014

Extraits du discours du président Vladimir Poutine le mardi 18 mars 2014 devant les deux chambres du parlement russe ainsi des représentants des régions et de la société (1) Lire la suite

Un référendum oublié, 17 mars 1991 : quand les peuples russes et ukrainiens ont voté ensemble pour garder l’URSS !

Article AC pour http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/

Le référendum de Crimée est plein de dangers. Laissons les occidentaux et les Russes à leur sombre partage du gâteau, leurs dénonciations hypocrites. Rappelons plutôt un autre référendum, il y a 23 ans jour pour jour, qui avait uni Russes et Ukrainiens.

L’Union soviétique, renversée par un mouvement populaire irrésistible, une défiance généralisée ou plutôt trahie par ses propres dirigeants déterminés à un changement de régime, de système économique, prompt à assurer leur domination ?

Les résultats du référendum du 17 mars 1991 portant sur le maintien ou non de l’Union des républiques socialistes soviétiques – neuf mois avant la dissolution effective de l’URSS par Gorbatchev – peuvent nous apporter une réponse guère contestable. Lire la suite

La géopolitique du schisme ukrainien, par Immanuel Wallerstein

Immanuel Wallerstein est actuellement Senior Research Scholar à l'Université de Yale.

Immanuel Wallerstein est actuellement Senior Research Scholar à l’Université de Yale.

source : le blog d’Immanuel Wallerstein, 15 février 2014

traduit de l’anglais par Marc Harpon pour Changement de Société

L’Ukraine souffre d’une scission interne depuis un certain temps maintenant, une scission qui menace de dégénérer en une de ces horribles guerres civiles qui deviennent de plus en plus fréquentes. Les frontières de l’actuelle Ukraine sont traversées d’un clivage linguistique, religieux, économique et culturel entre l’Est et l’Ouest, chaque partie représentant environ 50% du total. Lire la suite