En Irlande, le programme communiste : c’est refuser de payer la dette et rompre avec l’Euro !

euro_grece[1]

Communiqué du Parti communiste d’Irlande

Traduction MA pour http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/

Les candidats du PCI – Paul Doran pour le Comté de Dublin-sud et Michael O’Donnell pour la ville de Cork – se battent pour une plate-forme alliant refus de payer la dette, rupture avec l’Euro et reconquête de la souveraineté de l’Irlande.

 

Votez communiste !

Pour la première fois depuis des années, le Parti communiste d’Irlande se présente aux élections locales à la fois à Cork et Dublin. Les candidats se battent sur une plate-forme claire appelant à refuser de payer la dette anti-populaire, rompre avec l’euro et reconquérir notre souveraineté nationale.

Les deux candidats choisis pour se présenter ont une longue expérience de lutte à la fois au niveau local comme national.

Paul Doran, employé de bureau, se présente dans la zone de Clondalkin, Dublin-sud. Il vit à Clondalkin depuis plus de trente ans, où il a une jeune famille. Il a participé à de nombreuses campagne pendant ce laps de temps, à la fois nationalement et localement. Il a joué un rôle important en garantissant de nouveaux locaux pour l’école irlandaise locale, Gaelscoil na Camóige.

Michael O’Donnell, qui se présente à Cork, est un enseignant du secondaire à la retraite et syndicaliste depuis toujours. Il était membre de l’Association Connolly pendant sa période d’émigration en Grande-Bretagne. Michael connaît bien, parce qu’ils les a connus, les difficultés que rencontrent les travailleurs immigrés. Il est bien au courant les effets de l’émigration sur les familles, les communautés au moment où nos compatriotes doivent de nouveau entamer un terrible périple à travers le globe, à la recherche de travail, d’une nouvelle vie pour eux-mêmes et leurs familles.

Le PCI est conscient qu’aucun pouvoir réel, aucune démocratie ne sont concédés à l’échelon local, que le vrai pouvoir revient aux dirigeants non-élus des villes et comtés, qui prennent leurs ordres et leurs priorités du ministre. Le parti profite de l’opportunité de ces élections pour présenter une alternative pour sortir de la crise, qui soit centrée sur les besoins du peuple et non sur l’UE, le FMI et la classe dirigeante riche irlandaise.

Le PCI fait campagne pour une transformation économique, sociale et démocratique radicale. C’est à nous de faire réellement changer les choses.

Nous exigeons :

  • la répudiation de la dette anti-populaire, que nous devons refuser de payer ;

 

  • la fin de la privatisation des entreprises et services publics, y compris l’eau ;

 

  • la mise en place d’une banque publique, et de contrôles sur les capitaux, pour répondre aux besoins des gens ;

 

  • la propriété et le contrôle publics de toutes les ressources naturelles, qui devraient être développés de façon environnementalement durable ;

 

  • la mise en place d’une Corporation pour le développement économique de l’Irlande, sous propriété publique, chargée de créer des emplois publics et de planifier la relance ;

 

  • la rupture avec l’euro ;

 

  • la remise en cause de la domination et du contrôle de l’UE et du grand capital ;

 

  • la fin de la concession des pouvoirs fiscaux et budgétaires à l’UE ;

Ensemble, nous pouvons ouvrir la voie à la souveraineté, l’indépendance et le socialisme

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s