Lettre du CPUSA à Barack Obama sur la situation ukrainienne

source : People’s weekly (Etats-Unis), 16 mai 2014

traduit de l’anglais par Marc Harpon pour Changement de Société

Cher Président Barack Obama,

Nous vous écrivons du fait de notre profonde inquiétude concernant les récents événements d’Ukraine. Le 2 Mai, d’après les rapports qui sont faits, 1000 hommes de main de l’extrême droite ont attaqué leurs concitoyens ukrainiens à Odessa, incendiant un local syndical dont beaucoup avaient fui. Au moins 40 personnes sont mortes dans l’attaque. Quelques jours plus tard, le 6 Mai, des parlementaires du Parti Communiste d’Ukraine- un parti qui avait remporté 32 sièges à la Rada (parlement fédéral) ukrainienne lors des élections de 2012- a été chassé de la chambre, d’après ce qu’affirme la presse. Sous la direction de Secteur Droit, une poussée pour interdire le Parti Communiste et « l’idéologie communiste » est en marche, avec une tentative de légiférer pour mettre en œuvre cette mesure anti-démocratique.

Cela fait suite aux attaques antisémites visant des juifs ukrainiens et des synagogues, aux attaques visant les autres minorités et aux attaques contre les bureaux nationaux de Kiev du Parti Communiste, qui ont été mis à sac et incendiés, et sur des dirigeants et des militants communistes régionaux. On pourrait continuer la liste des exactions.

La politique étasunienne en Ukraine prétend soutenir la démocratie, mais, comme l’indique la publication allemande Bild, des agents de la CIA et du FBI sont actifs au sein des forces de « sécurité » ukrainiennes, y compris au sein de ces forces d’extrême droite. En quoi est-il démocratique d’exclure du parlement un parti légitimement élu du ? En quoi est-il démocratique de prendre les communistes et les autres ukrainiens en désaccord avec le gouvernement de droite pour cible d’actes de violence ? En plus de violer le principe fondamental de la souveraineté nationale, la politique étasunienne aide et encourage les forces les plus violentes et les plus réactionnaires d’Europe dans leur prise de pouvoir, et tout cela au nom du combat contre les Russes.

Les États-Unis ont leur propre passé anti-démocratique d’interdiction du Parti Communiste et de chasse aux sorcières contre les communistes et toute personne suspectée de positions politiques progressistes et de gauche. Durant la période McCarthy de la Guerre Froide, des gens sont allé en prison pour le simple fait d’avoir eu des pensées- en termes légaux, il s’agissait de « conspiracy to teach » (« complot pour convertir », ndt). La persécutions des gens de gauche et des progressistes à cette période a été largement considérée comme entachant profondément les idéaux démocratiques de la liberté de la presse et de la liberté d’association.

Le Parti Communiste d’Ukraine est une parti politique légitime qui possède une base sociale dans le pays. Le président du parti est candidat à l’élection présidentielle du 25 mai soutenue par les États-Unis. Le parti défend le maintien de l’intégrité territoriale du l’Ukraine par « le dialogue le plus large possible entre toutes les forces politiques » et offre un programme de « fédéralisation et d’augmentation des pouvoirs » des exécutifs régionaux, afin de résoudre l’actuelle crise et d’aller de l’avant. Le Parti Communiste d’Ukraine s’oppose également à « l’oppression d’une intervention étrangère », ce qui fait référence à la Russie aussi bien qu’aux États-Unis et à tout autre acteur étranger.

Nous pressons votre administration de prendre des mesures immédiates pour faire savoir à Secteur Droit, Svoboda et leurs alliés que leurs actions violentes et anti-démocratiques ne seront pas soutenues par les États-Unis. En fait, le gouvernement des États-Unis de même que, à titre individuel, les hommes politiques et les hauts fonctionnaires étasuniens, devraient cesser de s’associer avec de tels éléments.

Le Parti Communiste des États-Unis, dans de nombreux articles et déclarations, a affirmé que l’ensemble de la politique ukrainienne actuelle des États-Unis était contraire aux intérêts des peuples d’Ukraine, de Russie et d’Europe, ainsi que des États-Unis, puisque cette politique a accru l’instabilité et la violence, qui pourraient très facilement se déchaîner hors de tout contrôle. La politique actuelle et la propagande anti-Russe rappellent la Guerre Froide. Nous reconnaissons et condamnons la politique de bras de fer de Poutine dans le conflit concernant la Crimée ainsi que ses appels au nationalisme réactionnaire, mais la responsabilité de rectifier cette situation dangereuse demeure entre les mains de votre gouvernement. La Russie a répondu à une politique de provocation conçue et exécutée depuis Washington, à savoir l’encerclement des frontières occidentales du pays par l’OTAN.

Les événements atroces d’Odessa étaient un résultat prévisible d’une politique fermant les yeux sur la présence fasciste active en Ukraine. Le Parti Communiste des États-Unis exprime son indignation face à ces événements et sa solidarité avec les familles et les amis des victimes de l’atrocité.

Le Parti Communiste des États-Unis continuera à travailler pour la paix en Ukraine et exprime se solidarité totale avec le Parti Communiste d’Ukraine, avec la Communauté juive ukrainienne et avec toutes les autres personnes menacées par la poussée d’extrémisme.

Au nom du Conseil National du Parti Communiste des États-Unis

Sam Webb

Président du CPUSA

Un commentaire

  1. cher marc, peux-tu me téléphoner d’urgence…


Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s