L’histoire récente du libre-échange, par Martin Hart-Landsberg

source : Reports from the Economic Front, 27 avril 2014

traduit de l’anglais par Marc Harpon pour Changement de Société.

Le gouvernement des États-Unis travaille à la négociation de l’Accord de Partenariat Trans-Pacifique avec 11 autres États. Il continue de défendre cet accord et d’autres accords de libre-échange en prétendant qu’ils génèrent des exportations et de l’emploi pour les travailleurs américains.

L’histoire démontre que la fausseté de tels arguments ne gène pas les médias ou les dirigeants économiques et politiques.

Par exemple, voici ce que le Bureau des Représentants de Commerce des États-Unis avait à dire à propos de l’accord de libre-échange États-Unis-Corée du Sud :

L’entrée en vigueur de l’accord de libre-échange Etats-Unis-Corée, le 15 mars 2012, ouvre, pour les exportateurs étasuniens, d’innombrables nouvelles opportunités de vendre plus de biens, services et produits agricoles Made-in-America aux consommateurs Corées- et de créer plus d’emplois de qualité aux Etats-Unis.

Toutefois, le blog Eyes on trade a examiné les données et trouvé que :

Deux ans après la mise en œuvre de l’Accord de Libre-Echange Etats-UNns-Corée (U.S.-Korea Free Trade Agreement ,FTA), les données de l’État révèlent que les promesses de l’administration Obama, d’après lesquelles le pacte augmenterait les exportations américaines et créerait des emplois en Amérique sont exactement à l’opposé du résultat réel : une baisse des exportations étasuniennes en Corée, une hausse des importations et une hausse du déficit commercial des États-Unis vis-à-vis de la Corée. En utilisant le rapport emplois-exportation donné par le gouvernement, la baisse estimée des exportations nettes vers la Corée durant les deux premières années du FTA représente une perte de plus de 46 000 emplois aux États-Unis…

Contrairement à la promesse du gouvernement, d’après laquelle le FTA avec la Corée se traduirait par « plus d’exportations, plus d’emplois » :

    • Les exportations de biens américains vers la Corée sont tombées en-dessous de la moyenne pré-FTA, pour 21 des 22 mois écoulés depuis l’entrée en vigueur de l’accord. Voir graphique ci-dessous.

    • Les États-Unis ont perdu en moyenne 385 millions par mois en exportations vers la Corée, étant donné un déclin de 11% dans le niveau d’exportation moyen par rapport à l’année d’avant l’accord.

    • La perte des États-Unis est estimée à un total de 902 milliards en exportations vers la Corée dans les deux premières années du FTA, par rapport aux exportations qui auraient été faites avec le niveau des échanges d’avant le FTA.

Plus précisément, « les exportations moyennes des États-Unis vers la Corée ont baissé dans 11 des 15 secteurs qui exportent le plus en Corée, relativement à l’année d’avant le FTA (voir graphique ci-dessous). Ironiquement, de nombreux secteurs présentés par l’administration comme les plus gros bénéficiaires potentiels du FTA avec la Corée ont été parmi les plus gros perdants de l’accord. »

Et bien sûr, il ne s’agit que du volet commerce. Tous les accords de libre-échange ont aussi plusieurs chapitres qui n’ont rien à voir avec le commerce au sens courant mais qui visent à empêcher des interventions futures par lesquelles les États pourraient limiter les opportunités de profit pour les entreprises. Voyez ici et pour des exemples tirés de l’Accord de Libre-échange États-Unis/Corée.

Puisque des accords comme le Partenariat Trans-pacifique ont d’abord et surtout pour fin de promouvoir les intérêts des entreprises, le désintérêt du gouvernement pour ce que révèle l’histoire récente ne devrait surprendre personne.

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s