Venezuela : un général à la retraite arrêté après la décapitation d’un motard à un barrage routier de l’opposition, par la rédaction de Venezuelanalisis

 

 

Maduro, le 22 février, à la marche des Femmes pour la Paix.

source : venezuelanalysis.com, 22 février 2014

 

 

traduit de l’anglais par Marc Harpon pour Changement de Société

 

Merida. Le Président Maduro a ordonné l’arrestation du général retraité Angel Vivas, qui a promu l’utilisation de fils sur les barrages routiers, dans le but de « neutraliser » les motards. Un partisan du gouvernement est mort sur sa moto par cette méthode la nuit dernière.

 

Le 20 février, Vivas avait tweeté : « Afin de neutraliser les hordes criminelles à moto, il faut placer une corde de nylon ou un fil galvanisé en travers de la rue, à une hauteur d’un mètre vingt. »

 

Il a également tweeté : « pour rendre inutilisables les véhicules blindés de la dictature, il faut envoyer des cocktails Molotov en direction du moteur, pour brûler les courroies et les câbles et les rendre inutiles. »

 

D’autres internautes ont répondu à son tweet sur la décapitation de motards par des conseils supplémentaires pour les barrages routiers violents, y compris celui-ci : « utiliser beaucoup d’essence dans les rues. C’est bon pour deux raisons, ça les fait tomber et ça fout le feu. Les chefs sont ceux qui sont en voiture. »

 

La nuit dernière, un homme est mort à Caracas avec la gorge tranchée par un fil installé par des opposants à un barrage. Santiago Enrique Pedroza avait 29 ans. D’après le ministre Miguel Rodriguez, Pedroza « n’a pas vu le fil ».

 

« Les meurtriers qui ont placé ce fil dans l’intention de tuer des êtres humains doivent être mis en prison »,  a déclaré Rodriguez. Il a affirmé que le corps d’investigation criminel du Venezuela (CICPC) enquêtait sur l’affaire.

 

Cet après-midi, à une marche des Femmes pour la Paix, Maduro a dit que les auteurs du fait avaient « été identifiés et seront arrêtés ».

 

Il a également dénoncé l’incendie de 40 autobus neufs, et de « divers camions de PdvaL et de Mercal transportant de la nourriture ». Il a de plus accusé des groupes violents d’avoir incendié le supermarché Bicentenario dans l’Etat de Bolivar. Mercal, Pdval et Bicentenario sont des programmes alimentaires subventionnés par l’Etat.

 

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s