Desanti, un anticommuniste de mauvaise foi, par Marc Harpon

Il y a quelques temps, j’ai relu l’introduction de L’introduction à la phénoménologie de Jean Toussaint Desanti, épistémologue des mathématiques qui fut le maître de penseurs comme Michel Foucault, Louis Althusser, Jacques Derrida, ou Souleymane Bachir Diagne, . Il ne s’agit pas de celle par laquelle débutait la première version de cet ouvrage paru en 1976. Lorsqu’en 1994 est sortie l’édition revue, le Bloc Soviétique s’était effondré, et avec lui, la décence des communistes repentis. Jean Toussaint Desanti a donc supprimé de son ouvrage ce qui pouvait le faire passer pour marxiste, c’est-à-dire, pour l’essentiel, l’introduction. D’où celle que j’ai lue.

L’introduction à la phénoménologie est une lecture presque suivie des Méditations cartésiennes d’Edmond Husserl, précédée d’une explication « Sur le point de vue « transcendantal » propre à la « phénoménologie » de Husserl ». L’introduction, elle, avait l’allure d’une critique communiste de la pensée d’Husserl. Chacun a, bien sûr, le droit de troquer ses opinions politiques pour d’autres. Mais, dans le cas précis de Desanti, je crains de devoir confesser une impression de mauvaise foi. Sans l’introduction d’origine, l’ouvrage est une simple (et très bonne, selon moi) propédeutique à Husserl. Pourquoi diable y a-t-on donc ajouté le mea culpa autobiographique de la version « revue » ? Ya-t-il un rapport entre la critique du communisme et l’épochè phénoménologique ? On a l’impression que le texte sur Husserl n’est qu’un prétexte pour dire du mal du communisme.

Mais ce sentiment de mauvaise foi, c’est surtout un passage de la page 38, qui me le donne. L’auteur, faisant, non sans raison, la différence entre la pensée marxienne et son interprétation marxiste par Engels puis par Lénine (pp. 36-37), raconte qu’il est parti à la recherche, dans les textes mêmes de Marx, de ce qu’il pouvait y avoir de scientifique en eux. Il conclut finalement : « je ne parvenais jamais à découvrir quelque orientation que ce soit vers le statut « scientifique » proclamé ». On peut, évidemment, tenir pour fausses les théories de Marx et, en ce sens, les considérer comme non-scientifiques. Mais, ce n’est pas de cela qu’il est question ici : Desanti ne nie pas la scientificité des résultats théoriques de Marx mais celle de son « orientation », de sa démarche même. La théorie des cordes ou la gravitation quantique à boucle, sont des théories scientifiques, alors même qu’on ignore si elles sont vraies ou fausses. C’est que la science est en partie constituée d’hypothèses dont la scientificité ne tient absolument pas à la vérité, mais à leur rôle dans une entreprise rationnelle de connaissance du monde. Or, il y a de telles hypothèses chez Marx- hypothèses qui, selon moi sont plus que des hypothèses, mais ici, il est superflu de les défendre : il suffit de les signaler.

A supposer qu’il n’ait pas lu Das Kapital, Desanti aurait-il aussi refusé de consulter l’immense travail dirigé par son élève et camarade d’alors (contrairement à ce qu’affirme Wikipedia, ce n’est pas dans les années 1950 que Desanti a quitté le Parti), Lire le Capital, d’Althusser ? S’il l’avait fait n’aurait-il pas eu vent de ces « hypothèses » de Marx que sont la théorie de la plus-value ou celle de la baisse tendancielle du taux de profit ? C’est assez de questions rhétoriques. Desanti ne pouvait vraisemblablement pas ignorer de tels lieux communs du marxisme. Il feint seulement de de ne pas les connaître. D’où mon impression de mauvaise foi.

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s