PCF : Congrès de la Section Bassin Arcachon Val de l’Eyre / Biganos, par Bernard Trannoy

logo-pcf-raison-d-tre

source : Faire Vivre et renforcer le PCF, 25 janvier 2013

Observations générales :

Participation : toutes les cellules étaient représentées.

  • 28 participants, le matin
  • 31 participants, l’après-midi
  • 33 camarades, n’ayant pas la possibilité de se déplacer, avaient confié une procuration et voulaient participer pour des choix fondamentaux (notamment les statuts).
  • 3 excusés.

Cette participation tient certainement au fait que la Section et les cellules conservent une activité politique. Le nombre des adhérents est stable autour de 115 adhérents tous à jour de leurs cotisations avec quelques adhésions en 2012. Cela sur plusieurs années (Voir bilan activité de section depuis 2008).

Le rapport financier qui a été voté est aussi le reflet de cette activité avec une collecte régulière des cotisations et des souscriptions : information des adhérents (frais de poste importants), expression (8000 tirages pour les tracts), entretien du local et achat de matériaux pour les travaux des fêtes (à réfléchir).

Concernant l’organisation du Congrès sur le plan national : Une très vive protestation s’est élevée contre les conditions déplorables de préparation et d’organisation de ce Congrès : textes complexes, arrivée tardives des documents chez les adhérents avant le vote du 14 décembre, ensuite la date de février (quelques semaines après les Fêtes) laisse peu de temps pour une réflexion approfondie.

Donner du temps à la démocratie !

Les camarades constatent qu’à chaque étape de consultation, aucune règle de démocratie et de temps n’est laissée aux adhérents. Dans ces conditions, de nombreux communistes ne votent plus ou se mettent en réserve. Seulement trois adhérents sur quatre se sont prononcés sur le texte de la Direction. Les adhérents ne sont pas respectés. D’ailleurs, l’affaiblissement du Parti devrait alertés tous les communistes dans ou en dehors du Parti.

Pas assez de temps pour approfondir : nous sommes dans une crise d’une extrême gravité, la France est en guerre, le code du travail est pulvérisé et nous n’avons pas une organisation sereine : nous avons dû survoler des points très importants avec des besoins d’approfondissement et, toujours pas de véritable PROJET.

L’ordre du jour avait placé l’examen des statuts en premier : En raison du débat vif qui émanait à la lecture, du peu de temps disponible et des questions déterminantes pour l’organisation future auxquelles nous devions répondre, les statuts ont été mis en premier point, ce qui en fait n’est pas habituel.

Nous l’avons noté dans l’introduction de la Conférence de section, la base commune de discussion (choix de 73 % sur le plan national) « Il est grand temps de rallumer les étoiles » n’avait pas reçu un vote majoritaire sur notre section. Puisque avec « Unir les communistes… (53 %) et les deux autres textes alternatifs, 63 % des camarades avaient exprimé un choix différent.

Pour les statuts, les communistes du Bassin d’Arcachon et du Val de l’Eyre se sont prononcés majoritairement sur les huit amendements présentés pour affirmer :
- La cellule est la base de notre organisation notamment à l’entreprise ;
- Le maintien des 4/4 pour les cotisations. Refus des 3/3 comme le propose le texte ;
- Le refus des étoiles sur la nouvelle carte : les communistes conserveront le marteau et la faucille ;
- Sur le PGE : clarifier les liens ;
- Les élus doivent être choisis par les adhérents, au plus près du terrain ;
- Le maintien de possibilité de dépôt de textes alternatifs ;
- Rejet du règlement intérieur : seul le congrès…

Deux amendements seront transmis à la commission du texte, portant sur les instances à la place des cellules ainsi que sur le paiement des cotisations et de l’adhérent cotisant,

Résultat du vote sur les statuts :

  • Pour le texte amendé : 15
  • Contre : 4
  • Abstention : 6

Pour le texte de base, les amendements (7/12) ont porté sur :
- Le socialisme pour ouvrir une voie au communisme
- La place des producteurs et la maîtrise des richesses produites
- La nécessité de préciser ce que veut dire « dépassement du capitalisme »
- L’agacement des termes « poétiques » dont le texte est truffé (les étoiles, le bonheur…)
- La crise de suraccumulation et la crise financière : besoin de théorie Cette erreur d’appréciation de l’état du capitalisme nous oriente sur une voie d’aménagement.
- Le Parti socialiste n’apportera pas le changement : aucune illusion à entretenir. Nécessité de revenir sur le bilan global de la social-démocratie.
- L’Europe, l’Euro, la Nation, la souveraineté, le fédéralisme : nécessité que le PCF ouvre le débat sur le fond.

Cinq amendements seront transmis à la commission du texte. Ils portent sur le bilan du Front de Gauche, la stratégie, pour lever l’ambiguïté de la place du PCF et du FDG, sur un projet communiste, sur l’Europe, sur l’internationalisme, sur une analyse globale du texte.

Les échanges ont été vifs. Mais le souhait s’est exprimé sur la nécessité de travail commun entre tous les communistes. Ce qui se retrouve dans la volonté de travail en commun dans la nouvelle direction de section.

Résultat du vote sur la base commune :

  • Pour le texte amendé : 14
  • Contre : 11
  • Abstention : 0

Sur l’intervention de la France au Mali : une déclaration de la cellule d’Arès a été lue, dans ce Congrès.

Sur les candidatures : plusieurs camarades des cellules ont souhaité participer à la Direction de Section. Ce qui est un choix commun pour une meilleure réflexion et activité politique du Parti communiste notamment pour approfondir le ou les rassemblements.

La secrétaire et le trésorier ont été élus (réélus) : Danielle Trannoy et Christian Darriet.

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s