Communiqué officiel de l’Ambassade de Cuba en France sur un récent reportage de M6

source : http://www.cubaparis.org/ (site de l’Ambassade de Cuba à Paris), 19 Juin 2012

Communiqué officiel de l’Ambassade de Cuba en France.

L’Ambassade de Cuba en France, en tant que représentante légitime du gouvernement cubain, élu majoritairement selon la Constitution de notre pays, refuse le reportage « Cuba, fiesta, débrouille et interdits », du journaliste Bernard de La Villardière, diffusé dimanche, le 17 juin à l’émission « Enquête Exclusive » de M6.

Nous regrettons qu’un matériel avec de nombreuses imprécisions sur notre histoire récente ait été transmis. Il manquait, à notre avis, des références importantes sur les causes des problèmes qui affectent aujourd’hui la vie quotidienne des Cubains.

Il n’y avait pas un mot sur le blocus économique, commercial et financier auquel notre pays est soumis depuis un demi-siècle imposé par la plus grande puissance du monde. Pas de référence objective à propos de la mise à jour du model économique cubain en cours.

Quiconque voit le reportage et perçoit que nos manques découlent exclusivement de l’échec de notre projet. Cependant, grâce à lui, Cuba construit une œuvre sociale et culturelle d’un humanisme profond et de solidarité, dans des conditions d’une vraie guerre économique.

Par ailleurs, des références négatives et irrespectueuses sur Fidel Castro et d’autres dirigeants ont été faites. Fidel, comme le peuple l’appelle, est le leader indiscutable de la Révolution cubaine, le dirigeant qui avec son exemple personnel a guidé l’un des processus révolutionnaires les plus radicaux et humanistes du 20ème siècle, à seulement 90 milles de son plus grand adversaire.

Nous pensons que les journalistes et les médias qui prétendent être considérés sérieux et professionnels, doivent aller au cœur des problèmes, contraster les sources, faire des recherches. À moins qu’il n’existe que l’intention de montrer Cuba dans une décadence, sans avenir. Bref, le journaliste n’a mentionné que le côté imparfait de l’œuvre. Serait-t-il juste de montrer l’autre partie ?

Ce reportage, répond-t-il à la ligne éditoriale de M6 ou est-il une publicité payée par ceux qui ont toujours prétendu discréditer le processus révolutionnaire cubain ? Vraiment, nous ne pouvons pas faire la différence.

Ce n’est pas la première fois que M. Bernard de La Villardière voyage à Cuba « caché », sans un visa de presse comme les lois souveraines de notre pays l’exigent. De manière contradictoire à ce qu’on mentionne, le journaliste a pu se promener par tout le territoire national sans « être arrêté ou surveillé ». De manière contradictoire à ce qu’on mentionne, les Cubains ont exprimé leurs avis avec total liberté.

Malheureusement les téléspectateurs de M-6 ont perçu une histoire incomplète de la réalité cubaine. De nombreuses personnes nous ont appelé, indignées de la distorsion montrée dans ce reportage, bien loin de ce que des dizaines de milliers de Français constatent chaque année dans leurs voyages, leurs parcours et ce qui est plus important, le contact direct avec la population cubaine, dont ils partagent des problèmes et des joies.

Paris, 18 juin 2012.

Note de Marc Harpon : On vient de lire le communiqué de l’Ambassade de Cuba sur la diffusion par M6 d’un reportage manifestement fallacieux sur la réalité cubaine. Le choix de s’exprimer par communiqué exlcuait que les cubains s’étendent dans leur réponse. Changement de Société tient à y  ajouter une remarque essentielle sur l’Internet à Cuba puisque, semble-t-il, M6 a relayé les plaintes à ce sujet d’un obscur « dissident » connu des seuls occidentaux   : il n’y a pas de différence fondamentale entre la situation de Cuba et celle des autres pays en développement, singulièrement des pays caribéens et latino-américains, en ce qui concerne l’accès au réseau informatique mondial. Au Mexique, par exemple, le prix des connexions est extrêmlement élevé, puisque l’ADSL y coûte entre 389 et 999 dollars US par mois, alors que le salaire moyen est de 430 dollars bruts. Par ailleurs, le site de Telmex indique ses prix en dollars US et non en pesos mexicains, ce qui  suggère que, comme à Cuba,  l’accès à Internent soit plus difficile à ceux qui n’ont accès qu’à la monnaie nationale (par opposition au dollar ou au CUC). Les mexicains ne sont donc pas mieux lotis que les cubains. La seule différence réside dans le mode de gestion de ressources rares, libéral au Mexique, et socialiste à Cuba.

3 commentaires

  1. A la suite de reportages de la même eau sur Cuba , des lecteurs de Géo ont stoppé leur abonnement à Géo .
    Sur la réalité latino américaine FAL magazine est beaucoup intéressant et objectif .
    Le regard des latinos sur Cuba tranche avec celui des médias ici qui d’ailleurs s’intéressent peu au sort de Mumia Abu Jamal , journaliste emprisonné pour raisons politiques aux USA .
    Même les gens de gauche ici portent souvent un regard critique sur Cuba et oublient le contexte : les effets du blocus , le manque de ressources propres de Cuba et pourtant une politique d’éducation et de santé remarquables .
    Ils oublient aussi que les infos sur Cuba sont essentiellement de la propagande pour nous faire accepter la politique libérale menée ici .

  2. Camarades Cubains,

    C’est contre cette propagande ignoble que nous combattons aussi ! Hélas nous n’avons pas de moyens audio-visuels médiatiques pour répondre à de telles calomnies. Nous vivons cette injustice, pseudo-démocratie-capitaliste au quotidien dans nos conditions de vie ! C’est à armes inégales que nous ne pouvons que riposter et c’est ainsi que nos médias conçoivent la démocratie en nous privant d’un droit de réponse équitable et ne diffusant constamment que la version officielle des décideurs en place ! Nous sommes tout à fait solidaires de ce communiqué que nous nous efforcerons comme toujours de diffuser avec nos petits moyens ? Le capitalisme ne peut pas supporter Cuba qui démontre toujours plus chaque jour qu’il construit une Société Socialiste plus HUmaine et supérieure de beaucoup au capitalisme, incapable de rivaliser ! Cuba les gène et l’on comprend qu’ils ne peuvent médiatiser que des mensonges haineux ! La lucha continua hasta siempre . VENCEREMOS ! Meilleurs sentiments amicaux et fraternels .

  3. Mais où est donc Alejo Carpentier ? Il y a quelques fautes d’orthographe et de seintax dans ce communiqué, au demeurant tout à fait sur la défensive, pas vraiment dans le style de Fidel.


Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s