Des bouffons, l’exemple vient de haut… par danielle Bleitrach

source : Histoire et Société (le blog de Danielle Bleitrach), 25 février 2012

Alors même que Melenchon se rend à un débat qui est un déshonneur de plus pour ce cirque électoral, la haine monte dans les banlieues.

http://www.lesinrocks.com/inrockstv/inrockstv-article/t/78763/date/2012-02-24/article/marine-le-pen-face-a-jean-luc-melenchon-a-des-paroles-et-des-actes/

J’ai fait un jour un rêve que j’ai raconté dans un roman : un bouquet d’orties. J’étais à Bruges. Cette ville m’a toujours angoissée, elle est belle, très belle mais il y règne une ambiance étrange de pourrissement,un odeur  de mousse accrochée à des murs de pierre, une ville de notables, un ordre moral étouffant. C’était à cause du musée. Les peintres flamands et surtout l’un des tableaux, de Gérard David je crois, m’effrayait, il s’intitulait le jugement de Cambise. Un juge était condamné à juger assis sur un siège tapissé de la peau de son prédecesseur qui avait été supplicié pour prévarication. la description de la mort était abominable, le coupable était écroché vif avec un air étrangement absent. Outre ce supplicié médusé et l’étage des primitifs flamands, une salle était consacré à des “contemporains”, un art monumental nazi. Tout ce qui me révulse… Mais revenons au rêve que je fis en 1989, j’avançais le long d’un canal de cette ” Venise du Nord” dans une barque chargée d’enfants . Nous nous déplacions grace à une longue rame de gondolier dans le silence absolu, rompu seulement par le clapotis de l’eau. Les enfants se taisaient, terrorisés, serrés les uns contre les autres… C’était une mouture parmi d’autres de mon cauchemar favori, la fuite impuissante devant les nazis, mais là j’avais charge d’âme… Tout à coup j’ai entendu un terrible vacarme, des trompettes et des tabours, des cris, des rires obscènes. Et j’ai vu surgir sur un bateau à fond plat un orchestre de clowns terrifiants. Il s’agissait des nouveaux maitres du monde, ils étaient les mêmes que les bourreaux d’Auschwitz mais de surcroît ils étaient ridicules…

Quand on est devant la haine, la cruauté et que celle-ci a le masque de la bouffonnerie, il ne reste plus que le silence médusé du supplicié.

Je n’ai plus confiance en personne, je ne sais pas si j’irai ou non voter tant tout cela me paraît vain… Chacun agite son petit drapeau: Front national, UMP, PS, verts, Front de Gauche, tous plus dérisoires les uns que les autres…

j’ai connu le temps où Champigny était la circonscription de Marchais. Aujourd’hui, une bande de petits salopards vient crier “mort aux juifs” dans un cinéma du coin. C’est ça désormais l’anti-impérialisme,  celui qui va de Castro et Chavez à tous les négationnistes de la planète en commençant par Mahmoud Ahmadinejad et en poursuivant par thierry meyssan et tous le paranos, complotistes, d’extrême-droite qui ont désormais leurs entrées à la havane et à Caracas, ce qui est un drame non pour les Cubains et venézuéliens mais pour l’espérance. La dernière de mes illusions s’est effondrée dans cette ultime bouffonnerie.. Toute décence politique a disparu, il ne reste plus que des pitres… D’un côté, qui peut avoir la moindre sympathie pour le dirigeant syrien, de l’autre qui n’a pas envie d’éclater de rire aux larmes devant la bande d’enfoirrés réunis à Tunis, la mère Clinton avec le porc saoudien? … Et Juppé au milieu… Qui n’a pas envie de vomir devant les dirigeants issus du printemps arabe tunisien ? Qu’est-ce qu’ils sont exactement en train de vendre ?..

Fini le temps des deux camps, il faut se battre pour la paix… Mais avec qui ?

Nos deux paltoquets devant les caméras de télé sur le plateau de Pujadas qui n’en est pas une servilité près ça ne dépare pas… Il faut absolument passer devant les caméras à n’importe quel prix…  Nous avons ce que nous méritons sans doute, encore que je ne crois pas avoir mérité cela…

Melenchon qui joue les grandes gueules à la Marchais mais à qui il manque le parti communiste existant alors à Champigny et dans toute la France. Quand, dans la plupart des cités, des villages et des entreprises, il y avait un communiste respecté pour parler il n’était pas besoin d’aller se commettre avec une fasciste qui fait la gueule… je croirais celui qui mettra son énergie à bâtir cette force politique d’un peuple sans haine mais avec des perspectives, de justice et de paix… pas le zouave avec d’autres zouaves dans les étranges lucarnes…

Le PS avec Hollande jouant Mitterrand. Il fait la démonstration que ce dernier date terriblement, du point de vue théâtral comme un premier prix du conservatoire de Becon Les Bruyères dans les années 1900… Oui Mitterrand, le décomposé de la monarchie absolue, celui qui a créé toute la racaille milliardaire désormais autour de Sarkozy à coup de narionalisations et de privatisation, le sphynx présenté comme l’avenir, ça pue un peu comme la vase du canal de Bruges…

Les Verts atteignant des sommets dans le politicien autophage et cette pauvre norvégienne ivre tant elle est abreuvée d’insultes et de mépris par les siens traînant le calvaire de sa candidature…

Sarkozy, le candidat président, sortant    de sa panoplie d’escamoteur une mesure par jour pour qu’on ne cause que de ça… Les journalistes jouant le jeu ou c’est la porte… .Sarkozy  murmurant :”certes je suis un sale type, dit-il, mais regardez les autres”, fait penser à Groucho Marx disant à la riche veuve sanglée dans sa robe en lamé: “s’il vous faut un gigolo, pourquoi pas moi?”…

Et pour courronner le tout se dire qu’il se trouve 20% de français capables de voter pour cette jument vulgaire, qui se la pète minaudière et capricieuse, vous voyez de qui je veux parler? la fiflle à son pépère tortionnaire, Marine Le Pen, qu’il se trouve un seul individu capable de mettre un bulletin dans l’urne par seule haine raciale, c’est dire… Je dévisage les gens dans la rue en me demandant qui ils sont ?

Voici une dernière “nouvelle” pour faire bonne mesure… je suis sûre qu’il se trouvera quelques cons pour y voir une grande avancée de la cause palestinienne et de l’anti-impérialisme, on crie “mort aux juifs” dans les cinémas de Champigny. Voilà qui va faire plaisir à un  Bricmont, soutenu  publié par Grand Soir , qui va s’exciter pour défendre le droit à l’expression publique de ces charmants individus(1)… En se félicitant que l’antisémitisme avance… Ses soutiens anti-impérialistes ne mesurent même pas que quand on crie “mort aux juifs”, on n’est pas loin d’être assez décérébré pour voter pour une Marine Le Pen même si on a la peau un peu basané… la charmante est toujours prête à aller fêter le jour de la Shoah avec les néonazis, ça va rassurer Bricmont et les siens.Il y a d’ailleurs les mêmes chez les juifs… des types si débordants de haine qu’ils sont prêts à voter Marine si elle leur garantit de mettre au pas les “arabes”… Et vous croyez que c’est en allant jouer les pitres sur un plateau de télévision que l’on déjoue toute cette ignominie ?

«A mort les Juifs» dans une salle de cinéma

Une association porte plainte pour injures antisémites proférées lors de la projection de «La Vérité si je mens 3». 23 février 2012

Le Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme (BNVCA) a annoncé jeudi le dépôt d’une plainte après des injures antisémites qui auraient été proférées pendant la projection du film La Vérité si je mens 3, début février à Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne).

«Des témoins directs ont rapporté au BNVCA que des individus ont crié et répété “A mort les Juifs”» le 4 février, pendant la séance de 20h30 au cinéma Studio 66 de Champigny, selon la plainte que l’AFP a consultée. «Il y a eu une émeute et la séance a été interrompue. Le responsable de l’établissement a aussitôt contacté la police», est-il indiqué dans ce document.

Une plainte pour provocation à la haine raciale sera envoyée jeudi en fin de journée au parquet de Créteil, a assuré l’avocat de l’association, Me Charles Baccouche.

«Le BNVCA demande au procureur de la République d’ouvrir une enquête et à la police de tout mettre en œuvre pour retrouver les auteurs des faits», a indiqué l’association dans un communiqué, assurant que la «haine antijuive» persistait.

Dans ce communiqué, son président, Sammy Ghozlan, a assuré que les auteurs des injures avaient été contrôlés par la police à l’intérieur de la salle de cinéma avant d’être «relâchés». Contacté par l’AFP, M. Ghozlan a nuancé ces affirmations, expliquant avoir avoir appris auprès des policiers que «les auteurs des injures avaient pris la fuite avant leur arrivée».

La comédie La Vérité si je mens! 3, qui met en scène les aventures de commerçants juifs du Sentier, a déjà réuni 3,7 millions de spectateurs après trois semaines d’exploitation.

(AFP)

(1) Ce négationniste d’extrême-droite qui se pose en “caution progressiste” ne trompe plus grand monde. Il se pare des plumes du tribunal Russel qu’il déshonore par sa seule présence et de Russel lui-même, il oublie simplement un “détail”: pour faire comme Voltaire, c’est à dire se battre pour donner le droit à la parole à des gens qui sont à l’opposé de ses idées, il faut que les dites opinions aient une relation avec la réalité. Mais monsieur Bricmont prétend imposer au nom de ce droit au débat d’opinion, le droit des Faurisson et autres Dieudonné à pire qu’à la diffamation: leurs allégations n’ont aucune relation avec la réalité.  leur mensonge n’a qu’un but, celui de légitimation de la haine nazie pas un débat d’opinion. Le plus triste est de voir que lui et ses pareils jouant la confusion entre extrême-gauche et extrême-droite entraînent dans leur “cause” de défense de l’extrême-droite des sites comme Grand soir et d’autres qui sont en train de virer à réseau Voltaire. Avec eux peu à peu c’est toute une cause anti-impérialiste qui est décribilisée et ils contribuent donc à affaiblir un combat pour la paix et la justice sociale qui a toujours été celle du progrès et du communisme. Nous ne sommes malheureusment qu’au début d’un processus qui risque de mener trés loin ceux qui n’ont pas la lucidité d’arrêter et qui ne cherchent qu’un public, l’audimat est la pente savonneuse des politiciens et de la presse d’internet qui s’était voulu différente… Comme le candidat du front de gauche a tort de céder à n’importe quelle provocation pour paraître à la télé…

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s