Je ne peux pas continuer à accepter la confusion avec l’extrême-droite par Danielle Bleitrach

source : Le Blog de Danielle Bleitrach (histoire et société)

Ce qui s’est passé à Lyon,  la manifestation de nazillons autour de Lyon III et de ses thèses négationnistes m’écoeurerat déjà mais j’atteins le seuil de tolérance au vu des fréquentations immondes de l’anti-impérialisme et de ces disciples d’Hitler quand je vois la transformation de Fidel Castro et de Hugo Chavez en héros de l’antisémitisme. C’est un amalgame indigne. certes et c’est une profonde souffrance de voir ceux qui ont lié leur vie à l’humanisme, à la défense des opprimés ainsi exploités, déshonorés, salis par de tels hommages, je pense en particulier à Fidel Castro à cette immense stature saluée par tous y compris ses ennemis comme une des grandes figures de l’Histoire de l’humanité.

C’est une honte en particulier pour les communistes que de voir cette grande  figure prise, malgré elle, en otage par l’extrême-droite mais rien n’a été fait pour  dénoncer ce genre de chose, au contraire et c’est ça qui doit changer. Parce que si l’on continue à tolérer une situation qui n’a plus rien d’anecdotique c’est toute la lutte des communistes et des gens de progrès qui va être marquée comme on a déjà tenté de le faire en Europe en créant un signe d’égalité entre communisme et fascisme pour mieux interdire le premier et mettre en réserve le second. Tant qu’il n’y aura pas une prise de conscience des dangers de cette confusion, je ne puis continuer à la cautionner ou plutôt à être seule à la dénoncer.

Hugo Chavez et Fidel Castro reçoivent triomphalement ce fasciste tortionnaire, homophobe, anti-femme et conservateur bigot qu’est Ahmadinejad et bien je n’en suis pas heureuse mais je peux le comprendre en particulier dans la manière dont l’exprime Fidel Castro dans ses dernières réflexions “la paix ne tient qu’à un fil”. Il s’agit d’ un texte politique parfaitement juste sur le fond et dans lequel on  retrouve l’humanisme de Fidel Castro. Oui la paix ne tient qu’à un fil et nous devons tout faire pour empêcher des interventions en Iran et en Syrie. Interventions dont chacun mesure bien qu’il ne s’agit pas de libérer les peuples mais d’accroître leur malheur pour renforcer la domination impérialiste sur le Moyen orient. L’exemple de l’irak, de l’Afghanistan et de la Libye sont là pour le prouver. j’ajouterai que sur la question nucléaire l’Iran a parfaitement raison et toute intervention serait une régression du droit international et de la souveraineté des peuples. je n’ai rien à dire sur la nécessaire rencontre  des dirigeants cubains avec le dirigeant d’un pays injustement menacé par l’impérialisme. Déjà l’attitude de Chavez est plus contestable comme l’a été le caractère excessivement enthousiaste de son soutien à Khadafi.  Pour autant ce soutien sans mesure, probablement lié à des amitiés nouées dans des combats communs au sein de l’OPEP, ne fait d’aucun des dirigeants d’Amérique latine des individus du même tonneau que le président iranien. le fondamental demeure l’attitude à l’égard des peuples, les choix progressistes en matière économique, politique et sociale autant que de moeurs.

Pourtant c’est cet amalgame là qu’amiis et ennemis de Fidel castro et Chavez s’emploient à créer. L’ennemi passe encore c’est indigne mais dans l’ordre des choses et il faut sans cesse rectifier la désinformation. Mais il y a les faux amis qui en organisant la confusion rendent cette propagande majoritaire crédible. Désormais sur certains sites la défense de l’Amérique latine, de Cuba, est complétement vérolé par des complotistes, négationnistes, amateurs de force brutale et hantés par le goût des uniformes virils, toujours racistes, bref des fascistes, souvent financés par le dirigeant iranien sous couvert d’”antisionisme”. En fait d’antisionisme il s’agit purement et simplement d’antisémitisme obsessionnel comme le prouve l’acharnement à nier l’extermination des juifs (et par la même occasion celle des tziganes et des communistes, thèmes trés populaires en Hongrie et dans d’autres pays européens). L’acharnement à faire des chambres à gaz un détail de l’histoire et à promouvoir les figures hitlériennes. Ahmadinejad finance toute cette racaille à commencer par Dieudonné qui prépare un film “populaire” sur l’holocauste, intutulé “l’antisémite” et il suffit d’écouter la vidéo que j’ai sur mon site où il explique à la télévision iranienne que “les sionistes ont tué le christ” pour comprendre de quoi et de qui il s’agit. Quand il a présenté ses listes aux Européennes, Dieudonné était flanqué de Marie Poumier coiffée d’une casquette aux couleurs du Venezuela et parmi ses soutiens les dit Dieudonné avait Thierry meyssan et Alain Soral. On retrouve les mêmes en voyage en Syrie avec Chatillon un ancien du GUD et toujours proche de Marine le pen.  Thierry Meyssan, le réseau Voltaire, tout un groupe conspirationniste qui se donne comme objectif l’union entre l’extrême-droite et la gauche. sans parler des pétitions ou sous couvert de lutte  contre la censure on piège une plume officielle cubaine et on le fait signer aux côtés d’un Robert Ménard rallié à l’extrême-droite et de toute la racaille négationniste. Comment Jean Guy Allard se méfierait-il il a tellement pris l’habitude que ses écrits soient repris sur tous les sites conspirationnistes de l’extrême-droite. Il est vrai que je ne connais qu’un blog exempt de ce genre de confusion et centré sur Cuba qui échappe à ce magma, il s’agit de Changement de société que j’ai créé et qui est gêré désormais par marc harpon.Il est vrai que je ne les connais pas tous.

Personnellement je les reconnais immédiatement au fait que quelque soit le sujet on retrouve l’obsessionnelle référence à Rothschild et parfois à un terme sioniste mis seulement pour juif. Le complot vire vite à l’irrationnel. Le banquier surgit pour mieux masquer la complexité de la financiarisation des monopoles, le “sionisme” ne se contente pas de dénoncer la politique d’extrême-droite d’Israël mais crée un complot juif qui gouvernerait les Etats-Unis pour mieux masquer le stade concurrentiel et donc porteur de guerre de l’impérialisme à son stade monopoliste, les noms juifs sont soulignés pour mieux préserver la complicité et les alliances contre les peuples, ça a déjà été le propre du simulacre de Révolution national socialiste en son temps et quand le vocabulaire est bien entré dans les moeurs on passe au négationnisme et on assiste en rafale à la dénonciation du fait que l’on ne pourrait pas remettre en cause l’extermination des juifs ce qui est le but ultime de la manoeuvre des néonazis qui instrumentalisent les luttes anti-impérialistes au seul profit du fascisme, jouant à la fois sur l’antisémitisme et l’anti-islamisme au gré des publics et se faisant une spécialité d’aller partout, sur tous les forums et sur tous les sites pour faire avancer leur idéologie mortifère. la grande nouveauté est l’accueil qu’ils reçoivent à gauche et chez les communistes.

Cette racaille a réussi son coup d’une manière inespérée, il n’y a pas désormais un combat anti-impérialiste, pas un site qui ne soit vérolé, je dirais presque indépendamment des webmasters que je connais parfois et qui n’ont pêché que par naiveté, mais qui aujourd’hui sont confrontés à un choix fondamental, ou ils continuent à offrir des tribunes au négationnisme, à l’extrême-droite que ce soit sur le plan économique (avec la fameuse loi de 1973 dite Giscard-Pompidou-Rothschild et plus généralement l’obsession des “banquiers”), sur le plan de la politique étrangère et de la paix (où le refus des interventions de l’OTAN devient l’apologie des dictateurs et la négation du droit des peuples à se rebeller) et plus généralement la transformation de la complexité historique en une cause unique, le complot d’une secte dans lequel on retrouve le moule du protocole des Sages de Sion et la dénonciation pêle-mêle (les illuminati) de la franc maçonnerie, des juifs et des lumières. Cela n’est parfois pas dt aussi clairement  mais derrière les institutions dénoncées par Estulin il est aisé de retrouver l’obscurantisme complotiste cher à l’extrême-droite. Ce qui est nié c’est l’analyse marxiste, celle chère à Lénine, à Rosa Luxembourg et à tant d’autres intellectuels, nous sommes dans l’imbécilité nazie.

J’ai tenté d’alerter les communistes, les progressistes d’Amérique latine, ce fut en vain, ils ont continué à entretenir des liaisons dangereuses, à promouvoir de grands intellectuels français, de nouveaux Sartre à peine connus de leur concierge et qui étaient trop contents en France d’avoir le soutien de ces sites nauséabonds. Un petit milieu débile culturellement et politiquement s’est constitué autour de cette nocive promotion et il a rapidement été étroitement  été lié à toute une racaille publiant leurs textes souvent d’autant plus irréprochables qu’ils étaient la simple plume des Cubains mais qui servaient alors de faire valoir de gauche à tout un environnement d’extrême-droite. C’est une tactique qui fait songer à la “titrisation” qui consiste à publier systématiquement des textes irreprochables sur le plan politique ou des gens connus comme communistes antifascistes pour mieux faire passer la propagande d’extrême-droite (ainsi la TV oumma assez ignoble publie un interview rare de René Vauthier contre le colonialisme), on cherche partout et toujours à décrocher des “idiots utiles” sans parler du juif de service.  Il y a eu une politique systématique d’infiltration et la manière dont on était publié, flatté alors même que l’on subissait l’ostracisme de la presse officielle en a convaincu plus d’un de devenir le relais de ces thèses immondes quitte à deshonorer les causes qu’ils prétendaient défendre.

J’ai longtemps lutté à ma manière, simplement en refusant ces cohabitations dangereuses, en tentant de dénoncer à qui de droit ce qui se mettait en place et qui desservait la paix, les tentatives progressistes en Amérique latine, Cuba et la palestine, toutes causes que j’ai tenté dans une solitude grandissante de défendre.

Ce qui s’est passé à Lyon et qui sera tu une fois de plus jusqu’à ce que l’on aille plus loin encore plus loin dans le campagnonnage avec l’extrême-droite me convainct que mon combat est inutile et qu’il serait non seulement totalement inefficace de le poursuivre mais encore plus déshonorant parce que je ne veux pas que l’on puisse me reprocher un jour d’avoir cautionné en quoique ce soit la montée de l’extrême-droite en France et en Europe.

J’attends une prise de conscience indispensable à tous les niveaux.et dans l’attente je suspendrai toutes les analyses politiques de ce site parce que toutes les causes dans lequelles je pourrais m’engager ont un besoin urgent de dénoncer les liaisons dangereuses qui ne peuvent que servir l’adversaire, mieux c’est déjà l’adversaire qu’elles servent puisqu’on sait bien que face à une crise immaîtrisable et aux mécontentement des peuples, le recours au fascisme est la solution du Capital.

Danielle Bleitrach

JPEG - 537.4 ko
Les nationalistes à Saint-Jean semblent hésiter entre milice…
JPEG - 466.1 ko
et croisés…
 

article du journal Libération d’aujourd’hui

Lyon “terreau très riche” pour l’extrême-droite?

EXTREME-DROITE – Quelque 200 militants des Jeunesses nationalistes, groupuscule d’extrême-droite, ont manifesté samedi dans les rues de Lyon. Leurs cibles : les immigrés, l’islam, “une certaine communauté juive”, Israël, les Etats-Unis et accessoirement les franc-maçons et les homosexuels.

C’était la première manifestation “nationale” de ce mouvement, depuis sa création, en octobre à Lyon. Bilan : 200 personnes environ venues essentiellement de Lyon et sa périphérie, ont défilé samedi dans une ville sous très haute surveillance policière. “Lyon est un terreau très riche pour nos idées”, expliquait Yvan Benedetti, conseiller municipal de Vénissieux, exclu du Front national pour s’être notamment déclaré “antisioniste, antisémite, anti-juif”.Tous les ponts sur la Saône avaient été fermés pour éviter des heurts entre les militants d’extrême-droite, et les antifascistes qui organisaient une contre-manifestation.Rive droite donc, les Jeunesses nationalistes emmenées par Yvan Benedetti et Alexandre Gabriac, conseiller régional Rhône-Alpes, objet de la même sanction, après la diffusion d’une photo le montrant en train de faire le salut nazi.Avant le départ de la manifestation, Yvan Benedetti déclare que lui, Alexandre Gabriac, et les autres exclus, ont été “sacrifiés sur l’autel de la dédiabolisation du FN”, à qui il reproche d’avoir “pour compagnons de route, dans sa lutte contre l’islam, la franc-maçonnerie, une certaine communauté juive, et une minorité homosexuelle”.Le mot d’ordre de la manifestation : saluer la mémoire des soldats français morts en Afghanisan “pour défendre les intérêts israélo-américains”. “Il y a une disproportion entre le silence autour de nos soldats, et les campagnes médiatiques dès qu’un jeune voyou se tue en banlieue”, affirme Yvan Benedetti.Derrière une banderole “Afghanistan, honneur à ceux qui ont été tués et honte à ceux qui les ont fait tomber”, les militants vêtus de noir, portant des croix blanches, scandent “Ni droite, ni gauche, nationalistes” ou “Bleu blanc rouge, la France aux Français”.A l’arrivée, après qu’Alexandre Gabriac eut qualifié le maréchal Pétain de “plus grand mili­taire fran­çais”, Yvan Benedetti prend la parole, traite Israël de “verrue” qui “doit disparaître”. Et rend hommage au Hamas, au Hezbollah, et à Hugo Chavez, Fidel Castro et Mahmoud Ahmaninedaj.(1)Dans le même temps, rive gauche de la Saône, entre 650 et 1200 manifestants, selon la police ou les organisateurs, rassemblés au sein du collectif Vigilance 69 (PS, NPA, Front de gauche, anarchistes de la CNT, SOS Racisme ou la CGT) ont manifesté. Scandant notamment “pas de fascistes dans nos quartiers” ou “Liberté, égalité, fraternité, les fachos à Lyon c’est non”  Catherine Coroller (avec AFP)(1) Yvan Benedetti est un conseiller municipal d’opposition dans une ville communiste de Venissieux qui traditionnellement organise des débats autour de la défense de Cuba. Il y a pas mal de communistes iraniens dans cette ville qui dénoncent les tortures de Ahmanindaj. Ce dernier étant par ailleurs le principal financier de ces réseaux d’exttrême droite en Europe et singulièrement en France sous prétexte d’antisionisme.

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s