Vietnam : Ouverture du 4e Plénum du Comité exécutif central du PCV (11e exercice)

Le 4e Plénum du Comité exécutif central du Parti communiste du Vietnam (PCV) (11e exercice) a commencé le 26 décembre à Hanoï.

 

Ce plénum se consacre au projet de construction d’infrastructures homogènes au service de l’œuvre d’industrialisation et de modernisation du pays lors de la période 2011-2020, ainsi qu’à un autre sur les points clés de l’édification du Parti dans la présente conjoncture.

Il donnera également son avis sur les rapports de 2011 concernant l’autocritique de la direction du Politburo (BP) et du Secrétariat, les résultats des contrôles, supervisions et des questions disciplinaires au sein du Parti, outre les affaires financières du Parti, avant de compléter les membres de la Commission du contrôle (11e exercice) et de discuter d’autres points importantes.

Concernant le projet de construction d’infrastructures homogènes, le secrétaire général Nguyên Phu Trong a réaffirmé que le XIe Congrès national du Parti a adopté la Stratégie de développement socioéconomique pour la période 2011-2020 qui vise trois percées stratégiques que sont le perfectionnement des institutions d’une économie de marché suivant une orientation socialiste, le renforcement de la formation de ressources humaines, ainsi que la construction générale du réseau d’infrastructures national.

Sur cette base, il est indispensable de définir clairement les objectifs et orientations que sont d’accélérer le développement rapide et durable de l’économie nationale, ainsi que de considérer la qualité, le rendement, l’efficience et la compétitivité comme de premières priorités, a-t-il souligné.

M. Trong a également insisté sur la nécessité de mobiliser davantage toutes les ressources, à la fois nationales comme étrangères, au service du développement des infrastructures, ainsi que de mettre fin à un emploi non concentré des capitaux comme aux gaspillages…

S’agissant du projet sur les points clés en matière d’édification du Parti, le BP a insisté sur les trois problèmes à résoudre que sont, d’une part, de lutter contre la dégradation de l’idéologie politique, de la vertu et du mode de vie au sein d’une partie non négligeable des cadres comme du Parti, notamment parmi les responsables de divers échelons, d’autre part, de créer un corps de gestionnaires, en particulier de ressort central, répondant aux exigences de l’œuvre d’industrialisation, de modernisation et d’intégration du pays au monde et, enfin, de clarifier les compétences et responsabilités des chefs de section du Parti et de l’administration ainsi que leurs relations entre eux comme avec leurs administrations.

« L’édification et la réorganisation du Parti est difficile et complexe car elle participe d’une édification sur le plan organisationnel comme humain, ce qui exige les efforts de toutes organisations du Parti comme de leurs membres« , a-t-il précisé.

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s