Quoi de neuf sur le compte de la modernisation ? Entretien avec le Président de la Banque Centrale de Cuba (2/3)

Une cuentapropista, travailleuse indépendante à La Havane (photo : Marc Harpon)

source : Granma, 25 novembre 2011

traduit de l’espagnol par Marc Harpon pour Changement de Société

Changement de Société vous propose la seconde partie de l’entretien d’Ernesto Medina Villaveirá avec la rédaction de Granma. La première partie est disponible ici.

Qui pourra bénéficier de l’octroi de crédits ?

Comme on l’ a dit, les petits agriculteurs travaillant légalement la terre, qu’ils en aient la propriété ou l’usufruit, les personnes autorisées à exercer une activité indépendante ou à prendre part à d’autres modèles de gestion non-étatique et les personnes souhaitant acheter du matériel de construction et payer de la main d’œuvre pour entreprendre elles-mêmes des travaux chez elles.

Bien que la réglementation prévoit l’octroi de crédits aux personnes naturelles en général pour l’acquisition de biens et la satisfaction d’autres besoins, au début, les offres de financement iront alimenter le développement du secteur non-étatique de l’économie, augmenter la production agricole et impulser la réhabilitation ou la réparation indépendante des logements, trois des besoins les plus pressants dans le pays.

Comme l’établit le Décret-Loi No. 289, dans la mesure où ces conditions économiques et financières le permettront, l’offre de crédit s’élargira.

En quoi les offres de crédits destinées au secteur agricole sont-elles différentes de celles qui existent déjà ? Comment pourra-t-on utiliser les financements octroyés ?

La politique de crédit au secteur agricole est en effet appliquée depuis plusieurs années et  inclut les personnes jouissant de l’usufruit de la terre depuis la publication du Décret-Loi No. 259 de 2008.

On continuera à financer l’achat et la réparation des outils de travail de ces personnes, la création, la rénovation et la réhabilitation de plantations et d’autres actions qui contribuent à élever la production agricole. Néanmoins, à partir de l’entrée en vigueur de ces normes nouvelles, avec le financement octroyé, elles pourront acquérir, dans le réseau de magasins du commerce intérieur [1], des articles et des denrées vendus dans le cadre du Programme Paysan et qui visent en particulier à aider ceux qui jouissent d’un usufruit [dont le nombre, selon des données obtenues par Granma, atteignait les 146 816 en septembre dernier].

Les nouvelles normes établissent d’importants planchers pour l’octroi de crédits, mais pas de plafonds. Dans le cas des agriculteurs, le crédit de base sera de 500 pesos cubains, conformément à la Résolution No. 99 de la Banque Centrale de Cuba. Le capital à fournir dépendra entre autres de la capacité de paiement du demandeur, et des garanties qu’il fournit. »

De même, les personnes recevant un financement pour effectuer elles-mêmes des travaux dans leur logement- lesquelles pourront solliciter de la Banque un montant d’un minimum de 100 pesos- pourront acheter du matériel de construction dans le réseau de magasins du commerce intérieur. De même, si des matériaux ou articles précis sont disponibles uniquement dans le réseau de magasins en monnaie convertible, on pourra leur accorder un crédit en pesos cubains équivalent à la valeur de ces produits en pesos convertibles, conformément au taux de change en vigueur pour la population.

Avec le crédit, on pourra acquérir également des matériaux de construction fabriqués par les travailleurs indépendants ; de même, il pourra servir à embaucher de la main d’œuvre pour des travaux, dès lors qu’il s’agit de personnes autorisées à exercer des activités de ce type.

Les personnes inscrites au registre du travail indépendant et des autres modèles alternatifs de gestion pourront recevoir des financements d’un minimum de 3000 pesos cubains pour l’achat de denrées et de biens garantissant un meilleur exercice de leur travail. Les délais d’amortissements ne devront pas dépasser les 18 mois quand le crédit porte sur un capital de travail (matières premières, main d’œuvre) ou les cinq ans quand l’objectif est l’investissement, comme, par exemple, pour l’équipement ou les travaux de construction.

Quels principes déterminent l’approbation d’un dossier de demande de financement ?

La règle voudra que les intéressés attestent des revenus avec lesquels ils paieront le crédit, prouvant leur capacité de paiement pour verser les traites dans les délais figurant dans leurs obligations contractuelles. Pour accorder un crédit- toujours en pesos cubains- les banques réaliseront une analyse des risques en prenant en compte entre autres ces éléments, de même que le montant sollicité.

Dans le cas des petits agriculteurs et des personnes autorisées à exercer une activité indépendante ou ayant un emploi dans des entreprises non-étatiques, on prend en compte par ailleurs la nécessité de développer leur activité économique, la pertinence de l’opération à financer la faisabilité du projet. »

Les demandeurs doivent convaincre l’institution bancaire qu’ils remplissent les conditions pour recevoir le crédit ; de plus ils devront s’engager par écrit à respecter les obligations de paiement, et à fournir les garanties qui compensent auprès de la Banque les conséquences de situations ou le contrat n’est pas respecté.

[1] Deux monnaies circulent à Cuba. Le peso convertible ou pesos cubain, encore appelé monnaie nationale, est généralement utilisé par les habitants de l’île. Le CUC ou peso convertible (couramment appelé « divisas », « devises ») est réservé aux touristes. Le « réseau de magasins du commerce intérieur » est celui des commerces utilisant le peso non convertible, qui visent un public cubain.

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s