Législatives en Russie : le Parti communiste (KPRF) double son score avec près de 20% des voix et reste plus que jamais première force d’opposition au régime des oligarques

Article BL pour http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/

Le résultat des élections législatives du 4 décembre n’a fait que confirmer la tendance constatée ces derniers mois en Russie, sur fond de crise d’un capitalisme monopoliste d’État russe au service des oligarques, soit une désillusion populaire croissante vis-à-vis du populisme libéral de Russie Unie.

Le parti du pouvoir Russie Unie, perd 15 points et près de 80 sièges, passant sous la barre des 50%. Si le parti de Vladimir Putin et Dimitri Medvedev conserve la majorité absolue, il n’en demeure pas moins que ce résultat constitue un sérieux revers.

A contrario, les derniers scrutins locaux, avec une succession de résultats encourageants pour les communistes, sont le reflet d’une vague de sympathie inédite, au moins depuis le milieu des années 1990, pour le Parti communiste, perçu clairement comme la seule force d’opposition conséquente au parti des milliardaires.

Le résultat de dimanche marque une progression spectaculaire du Parti communiste de la Fédération de Russie (KPRF) qui double pratiquement son score, frôlant les 20%. Le KPRF réalise 19,16% et remporte 92 sièges à la Douma contre 11,67% et 57 sièges en 2007.

Le KPRF est plus que jamais la première force d’opposition en Russie. Comme l’a souligné son secrétaire général et tête de liste Guénnadi Ziouganov, ces résultats constituent un « désaveu » profond du régime oligarchique dirigé par Poutine et Medvedev.

Le Parti communiste talonne Russie unie dans plusieurs régions (« sujets de la Fédération ») du pays obtenant ses meilleurs scores à Novossibirsk (30,25%) et Orel (31,97%), contestant également l’hégémonie du pouvoir dans des régions significatives, à Irkoutsk (27,79%), Nizhni-Novgorod (28,62%) et surtout Moscou (25,82%).

Ces résultats sont d’autant plus remarquables qu’ils ont été obtenus dans un contexte de fraude massive. Dès le début de la campagne, le Parti Communiste avait mis en garde contre les risques de fraudes et avait constitué des groupes d’observateurs, formés de militants et d’électeurs, pour surveiller les bureaux de vote.

Cela n’a pas empêché le pouvoir et ses zélateurs de pratiquer massivement le bourrage d’urnes et la falsification de bulletins1. En de nombreux lieux, les observateurs du KPRF ont été chassés des bureaux de vote, y compris par les forces de l’ordre, et des meetings ont été dispersés. Le secrétaire-général du KPRF n’a pas hésité à qualifier ces élections de « complètement illégitimes ».

Dans un tel contexte, les fraudes du pouvoir sont aussi un aveu de faiblesse. Le score du KPRF montre le rejet exprimé par des couches de plus en plus larges de la population russe vis-à-vis du pouvoir en place, du capitalisme sauvage et de l’oligarchie. Elles identifient de plus en plus dans le Parti communiste, le parti de l’alternative au capitalisme, le parti de l’avenir dont le développement spectaculaire contraste avec le discours de l’idéologie dominante réduisant les communistes à des nostalgiques d’un passé révolu.

Les couches populaires russes se sont reconnues dans le programme due Parti pour les élections législatives de 2011 et l’élection présidentielle de 2012. Un programme qui a mis la priorité sur les services publics fondamentaux, la santé, l’éducation, la culture, un programme ambitieux de nationalisations et de ré-industrialisation, la lutte contre la corruption, la promotion d’une politique étrangère pacifique d’Union régionale et d’une Russie réunie dans sa diversité, en opposition avec les tensions ethniques qui la déchirent, défendant de concert internationalisme et patriotisme.

Dans la période à venir, le Parti communiste aura la lourde tâche d’organiser la résistance populaire à la politique de privatisations et de casse sociale du pouvoir, il ne fait aucun doute que les 92 députés à la Douma, les dizaines de millions de russes qui ont voté communiste, constitueront un point d’appui fondamental dans cette lutte.

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s