Chine : le Xinjiang sera le moteur de la nouvelle campagne d’ouverture du pays

source : China.org/ Le Quotidien du Peuple

Le vice-premier ministre Li Keqiang (au centre), en compagnie du président du Pakistan Asif Ali Zardari (à gauche) et de la présidente du Kirghizstan Roza Otunbayeva, préside à l’ouverture, jeudi, de la première Expo Chine-Eurasie à Urumqi, chef-lieu de la région autonome ouïgoure du Xinjiang.

Le processus d’ouverture au monde des régions enclavées sera accéléré, et la lointaine région autonome ouïgoure du Xinjiang sera le fer de lance de cette campagne, a déclaré jeudi le vice-premier ministre Li Keqiang.

« Notre objectif est que le Xinjiang joue pleinement son rôle de tête de pont au sein de ce processus, et qu’il devienne une fenêtre et un pilier importants de l’ouverture de la Chine », a indiqué le vice-premier ministre Li lors d’une allocution prononcée dans le cadre d’un forum à la première Expo Chine-Eurasie à Urumqi.

Le vice-premier ministre, qui est arrivé mercredi, a déclaré qu’un engagement accru avec les pays du centre de l’Eurasie était une partie importante de l’ouverture d’ensemble du pays, une politique ayant débuté sur la côte Est vers la fin des années 1970.

Des décennies d’une économie en plein essor ont apporté la prospérité à la région Est et aux autres.

« Dans le futur, nous accélérerons l’ouverture de l’intérieur du pays et des régions frontalières », a exprimé le vice-premier ministre Li.

Selon ses dires, le gouvernement central a élaboré une série de mesures préférentielles et il les applique au Xinjiang, notamment en matière de fiscalité, d’investissement dans les infrastructures, de protection de l’environnement, d’exploitation des ressources et de projets de bien-être.

Le vice-premier ministre Li a également déclaré que le gouvernement travaille à accélérer l’ouverture de Xinjiang en mettant en place des zones spéciales, en restructurant des industries locales, en faisant prendre de l’expansion aux ports frontaliers et en appliquant des mesures financières pour encourager l’utilisation du yuan dans le commerce et l’investissement transfrontaliers.

« De nouvelles opportunités ont émergé pour la Chine et les pays d’Eurasie. Le rythme de l’intégration économique régionale s’accentue de manière importante », a déclaré le vice-premier ministre Li, en ajoutant que le commerce de la Chine avec les pays d’Asie centrale, du Sud et de l’Ouest a atteint 270 milliards de dollars l’année dernière.

Des cadres supérieurs de 33 pays ainsi que des chefs d’État et de gouvernement de la région ont participé au forum.

« Aujourd’hui, nous sommes les témoins de la renaissance de la route de la Soie, qui a relié la politique, l’économie et la diplomatie de l’Europe et de l’Asie pendant des siècles, a déclaré Mme Roza Otunbayeva, présidente du Kyrgyzstan, lors du forum.

« Nous appuyons le développement d’ensemble d’une route commerciale en Eurasie, laquelle peut profiter à la plupart des pays de la région, étant donné qu’ils n’ont aucun accès direct à la mer, a-t-elle déclaré.

M. Peter Medgyessy, l’ancien premier ministre de la Hongrie qui a dirigé l’entrée de ce pays dans l’UE en 2004, a déclaré qu’il appréciait les efforts déployés par Beijing pour améliorer les conditions de ses régions moins développées.

« Au Xinjiang, nous avons vu les effets de tels efforts », a-t-il affirmé.

« Je suis très impressionné par le nombre de participants, a affirmé au China Daily l’ambassadeur de la Turquie en Chine, M. Murat Salim Esenli. C’est une indication claire que le Xinjiang, en tant que partie de la Chine, sera le prochain carrefour de l’économie.»

« Les entreprises de Turquie veulent comprendre la culture commerciale par l’entremise de l’expo… Mais j’estime que cela ne prendra pas trop de temps, car les Turcs sont originairement d’Asie. Ils trouveront un terrain d’entente et se comprendront. »

L’expo est une version améliorée de la Foire commerciale et des relations économiques avec l’étranger d’Urumqi, qui a été inaugurée en 1992, et elle est maintenant l’activité du plus haut niveau en son genre en Chine de l’Ouest.

Organisée en mai dernier par le gouvernement central, une conférence importante a pris la décision de créer l’Expo Chine-Eurasie sur la base de la Foire d’Urumqi. L’activité sera tenue chaque année du 1er au 5 septembre.

Le gouvernement local a estimé que plus de 5 000 invités étrangers visiteront l’expo, quatre fois plus que le nombre de ceux ayant visité la foire commerciale d’Urumqi l’an dernier.

On s’attend à ce que des affaires d’une valeur de 35,4 milliards de dollars y seront conclues, a déclaré mardi un fonctionnaire local du commerce.

Source: China.org.cn

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s