Les communistes slovaques, nouvelle cible de l’anti-communisme européen


La défense du communisme et de l’ancien régime socialiste Tchécoslovaque criminalisés

Article AC pour http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/

Lors de l’annonce de la levée de l’interdiction des symboles communistes en Pologne il y a quelques jours (cf Victoire pour les communistes polonais qui obtiennent la levée de l’interdiction des symboles communistes mais qui restent vigilants face à l’offensive anti-communiste européenne), nous soulignons la nécessité de rester vigilants face à une offensive anti-communiste européenne qui va en s’intensifiant. Le cas de la Slovaquie en est la preuve.

En effet, le gouvernement conservateur Slovaque vient de faire adopter par le Parlement une modification du Code pénal criminalisant de fait toute défense du régime communiste de l’ex-Tchécoslovaquie. Voici l’appel à la solidarité lancé par Jalal Suleiman, vice-président du Parti communiste slovaque (KSS) :

« Le capital et ses sbires sont de plus en plus nerveux !

Chers camarades,

plus de vingt ans après le coup d’État de 1989, les conservateurs Slovaques ont défendu un amendement au code Pénal selon lequel quiconque nierait, approuverait ou essayerait d’excuser les crimes du régime fondé sur l’idéologie communiste serait un criminel.

Le corps législatif suprême, le Conseil national de la République slovaque a donné son approbation à cet amendement, avec une peine comprise entre six mois et trois ans.

Les forces obscurantistes des sbires du capital ont profité de l’absence du Parti communiste de Slovaquie au parlement Slovaque après les dernières élections législatives perdues.

Bien que cette loi ne devrait prendre effet qu’à partir du 1er septembre 2011, le Parti communiste de Slovaquie tente toujours d’user de toutes les options disponibles pour empêcher l’entrée en vigueur de la Loi, en soumettant l’affaire devant la Cour constitutionnel ou devant la Cour européenne des droits de l’Homme à Strasbourg.

Le Parti a adopté une résolution d’opposition à cette Loi anti-constitutionnelle, qui vise à criminaliser toute alternative au système capitaliste. »

Le Parti communiste slovaque encourage ensuite les communistes des autres pays européens à afficher leur solidarité avec les communistes slovaques. Il leur demande ainsi de condamner publiquement cette loi de criminalisation du communisme, et d’adresser une protestation à l’ambassade de Slovaquie.

Nous, communistes français restés fidèles à l’internationalisme prolétarien et à nos fondamentaux communistes, exprimons en tout cas notre solidarité pleine et entière avec le Parti communiste slovaque. L’anti-communisme européen ne passera pas !

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s