Ollanta Humala : espérance et décision, par Manuel Robles Sosa

Ollanta Humala et José Ramon Machado Ventura

source : Orbe, année XII, n°9, semaine du 30 Juillet au 5 août 2011.

traduit de l’espagnol par Marc Harpon pour Changement de Société

Le nouveau président du Pérou, Ollanata Humala, est entré en fonction jeudi dernier, au milieu de grandes attentes, devenues pour beaucoup de grandes espérances, concernant notamment sa décision de tenir ses promesses de changement, exprimée dans un message d’ouverture de son mandat.

L’exposé, fait devant le Congrès, a posé les bases de ce qui sera son administration quinquennale, démocratique et inclusive, et a insisté sur l’importance de l’autorité présidentielle et énuméré une série de mesures sociales à court terme.

Parmi ces mesures, il a annoncé l’augmentation de 15% du salaire minimum mensuel, la moitié le mois prochain et le reste à partir de janvier 2013, en plus d’avoir confirmé les plans d’assistance et d’aides pour les plus pauvres.

Concernant l’économie, il a confirmé qu’il obtiendra, par des négociations déterminées, que les entreprises minières paient plus d’impôts sur les plus-values qu’elles obtiennent à cause des prix élevés des minéraux.

Humala a affirmé qu’il développera un modèle d’ « économie nationale de marché » visant à mettre un terme à la pauvreté et à l’exclusion, et a demandé un durcissement des lois contre la corruption, un des pires maux du Pérou.

Il a signalé la nécessité d’augmenter la présence de l’Etat, face à sa mise à l’écart et a annoncé qu’il renforcerait l’entreprise pétrolière publique (Petroperu), affaiblie par la politique économique néolibérale en vigueur depuis plus de deux décennies.

Il a également proposé de reconstruire la marine marchande et de dynamiser la construction navale et l’entreprise publique des ports, affaiblie, de même que de promouvoir la création de transports aériens de qualité.

En accord avec ses propositions en faveur d’une plus grande présence de l’État, le nouveau Président a juré sur valeurs et principes de la Constitution Nationaliste de 1979, renversée par celle, libérale, de 1993, issue de « l’auto-coup d’Etat » du dirigeant d’alors, Alberto Fujimori.

La référence a provoqué des réactions de colère du groupe parlementaire des partisans de l’ancien président incarcéré pour corruption et délits de lèse-humanité, au cœur d’un grand scandale alimentant la revendication d’abolition de la Magna Carta de 1993.

Il a également esquissé des mesures contre la corruption, comme le durcissement des peines, la non prescription du délit et l’interdiction d’exercer des charges publiques.

Il a annoncé, de plus, une politique extérieure indépendante et tournée vers l’intégration latino-américaine, avec un attachement prioritaire aux Andes et à l’Amérique du Sud, et a assuré que serait respecté le verdict de la Cour Internationale de Justice de La Haie concernant un différent sur les frontières maritimes avec le Chili.

Humala a déclaré a plusieurs reprise qu’il était un soldat de la démocratie et fermement attaché à l’objectif de réaliser une grande transformation d’effacer « le visage sale de l’exclusion et de la pauvreté dans le pays ».

L’entrée en fonction du successeur du libéral Alan Garcia, a été célébrée avec la présence fraternelle de délégations de tous les pays d’Amérique Latine et de représentants de plus de 100 pays.

L’événement a compté, parmi les principaux invités, le premier Vice-Président de Cuba, José Ramon Machado Ventura, qui a participé aux célébrations du début du quinquennat ainsi que du cent-quatre-vingt-dixième anniversaire de l’indépendance péruvienne.

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s