Des chefs d’entreprise français expriment leur intérêt pour le commerce avec Cuba

 source : Cubadebate, 25 Mai 2011

traduit de l’espagnol par Marc Harpon pour Changement de Société

Des dizaines de dirigeants d’importantes entreprises françaises, spécialisées dans des domaines très divers, se sont réunis aujourd’hui à Paris pour échanger leurs expériences et analyser les perspectives de commerce à Cuba.

Au sein du réseau UBIFRANCE, qui promeut les missions économiques du pays européen, plus de 30 représentants de firmes françaises ont exprimé leurs points de vue sur la dynamique cubaine actuelle, tandis que certains ont raconté leurs expériences dans un esprit positif.

Parmi les orateurs de la soirée, intitulée « Cuba, un marché stratégique dans la Caraïbe », il y avait l’Ambassadeur de France à La Havane, Jean Mendelson et son Conseiller Économique, Christian Benoit.

Mendelson et Benoit, de même que le docteur Gilles Bouyer, avocat de la Cour, ont évoqué les résultats du Sixième Congrès du Parti Communiste de Cuba (PCC), les Lineamientos et les attentes qui se font jour avec l’actualisation du modèle cubain.

Evelyne Collin, de la Société Générale, la seconde banque de France, et Laure Mondragon, chef des événements spéciaux d’UBIFRANCE pour l’Asie, l’Amérique et l’Océanie et le Moyen-Orient ont également pris la parole durant la partie initiale du colloque.

Olivia Lagache, directrice juridique de Habana Club International pour Pernod Ricard a souligné l’alliance profitable avec Cuba depuis 1993 qui a fait de la marque la seconde du monde, en dépit du blocus complet sur le territoire des Etats-Unis.

Le principal conseiller de la compagnie Soufflet, Jean-Pierre Dresti, a parlé avec passion de ses expériences à Cuba et à invité les hommes d’affaires français à faire un saut dans la Plus Grande des Antilles, un paradis naturel et humain.

Devexport et Alcatel-Lucent, comme avant Alstom, ont exprimé leur objectif de parier sur le commerce et l’investissement dans la nation caribéenne.

A la fermeture de la journée, l’Ambassadeur de Cuba en France, Orlando Requeijo, a qualifié de très positif l’échange et a lui aussi invité les participants à explorer les possibilités de coopération avec son pays.

Le géant pétrolier Total, la Banque Natixis, EADS, France Telecom, Servier International, l’organisation patronale MEDEF, et les Ministre des Affaires Étrangères, de l’Agriculture, de l’Alimentation et de la Pêche et de l’Écologie, entre autres, ont assité à l’événement.

Un commentaire

  1. C’est ça la mondialisation: piller les ressources naturelles culturelles et révolutionnaires des pays et détruire leurs acquis sociaux pour mieux les intégrer dans la régionalisation géopolitique de l’impérialisme. Je préfère un Cuba isolé mais libre et téméraire plutôt qu’un Cuba indexé et absorbé par l’ogre capitaliste.


Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s