Réflexions de Fidel : LE NORD TURBIDE ET BRUTAL

 

J’étais en train de lire nombre de documents et de livres pour tenir ma promesse de poursuivre mes Réflexions du 14 avril sur la Bataille de Playa Girón quand j’ai jeté un coup d’œil sur les nouvelles fraîches d’hier, qui sont abondantes, comme chaque jour, et dont on peut accumuler des montagnes n’importe quelle semaine, depuis le séisme au Japon jusqu’à la victoire d’Ollanta Humala sur Keiko, la fille d’Alberto Fujimori, l’ancien président péruvien.

Le Pérou est un gros exportateur d’argent, de cuivre, de zinc, d’étain et d’autres minerais ; il possède de grands gisements d’uranium que de puissantes transnationales aspirent à exploiter. C’est de l’uranium enrichi que sortent les armes les plus terribles qu’ait connues l’humanité et c’est lui qui constitue le combustible des centrales atomiques qui, malgré les avertissements des écologistes, se construisaient à un rythme accéléré aux États-Unis, en Europe et au Japon.

Il ne serait pas juste,  néanmoins, d’en accuser le Pérou. Ce ne sont pas les Péruviens qui ont créé le colonialisme, le capitalisme et l’impérialisme. Pas plus qu’on ne saurait en accuser le peuple étasunien, lui aussi victime du système qui a engendré dans ce pays les politiciens les plus écervelés que connaisse la planète.

Le 8 avril dernier, les maîtres du monde ont fait connaître leur rapport annuel habituel sur les violations des « droits humains », ce qui a provoqué une analyse brillante sur le site web  Rebelión du Cubain Manuel E. Yepe, basée sur la réponse du Conseil d’État chinois, qui énumère des faits prouvant la situation désastreuse de ces droits aux USA.

« …ce sont les États-Unis qui violent le plus les droits humains, aussi bien dans le pays même que dans le reste du monde, et c’est l’une des nations qui garantissent le moins la vie, les biens et la sécurité personnelle des habitants.

« Chaque année, 1 habitant sur 5 est victime d’une crime, ce qui est le taux le plus élevé de la planète. Selon des chiffres officiels, les personnes de plus de douze ans ont été victimes de 4,3 millions d’actes violents.

« La délinquance a énormément augmenté dans les quatre plus grandes villes du pays (Philadelphie, Chicago, Los Angeles et New York) et s’est accrue notablement par rapport à l’an dernier dans d’autres grandes villes (Saint-Louis et Detroit).

« La Cour suprême a décidé que la possession d’armes pour la défense personnelle était un droit constitutionnel que les gouvernements des États ne pouvaient ignorer. Sur un pays de 300 millions d’habitants, 90 millions possèdent 200 millions d’armes à feu.

« On a enregistré dans ce pays 12 000 homicides par armes à feu, et 47 p. 100 des vols se déroulent avec usage d’armes à feu.

« Sous le parapluie de la section « Activités terroristes » du Patriotic Act, la torture et la violence extrême pour tirer de aveux aux suspects sont devenue monnaie courante. Les condamnations injustes se constatent dans le fait que 266 personnes, dont 17 déjà dans le couloir de la mort, ont été acquittées grâce aux tests d’ADN.

« Washington prône la liberté sur Internet pour en faire  un important instrument diplomatique de pression et d’hégémonie, mais il impose des restrictions sur le cyberespace aux USA mêmes et tente d’établir un encerclement légal pour contrer le problème que constituent Wikileaks et ses fuites.

« Dans un pays accusant un taux de chômage élevé, la proportion des Étasuniens vivant dans la pauvreté a battu des records : 1 habitant sur 8 a dû recourir l’an dernier aux bons alimentaires.

« Le nombre de familles hébergées dans des centres d’accueil a augmenté de 7 p. 100 et les familles y sont restées plus longtemps. Les délits violents contre ces familles de SDF ne cessent d’augmenter.

« La discrimination raciale imprègne chaque aspect de la vie sociale. Les groupes minoritaires sont discriminés au travail, traités indignement et ne comptent pour rien dans la promotion, les avantages ou la sélection professionnelle. Le tiers des Noirs sont discriminés au travail, bien que 16 p. 100 seulement osent présenter des plaintes.

« Le taux de chômage est de 16,2 p. 100 parmi les Blancs, de 22 p. 100 chez les Latinos et les Asiatiques, et de 33 p. 100 chez les Noirs. Les Afro-Américains et les Latinos représentent 41 p. 100 de la population carcérale. Le taux d’Afro-Américains condamnés à vie est 11 fois plus élevé que celui des Blancs.

« 90 p. 100 des femmes ont, d’une façon ou d’une autre, souffert de discrimination sexuelle au travail. Vingt millions de femmes sont violées ; presque 60 000 détenues ont été victimes d’agression sexuelle ou de violence. Le cinquième des étudiantes est agressé sexuellement, et 60 p. 100 des viols sur les campus universitaires ont lieu dans les dortoirs de femmes.

« 9 étudiants homosexuels, bisexuels ou transsexuels sur  10 sont harcelés dans l’établissement d’enseignement.

« Le Rapport rappelle dans un chapitre les violations des droits humains dont le gouvernement étasunien est responsable hors de ses frontières. Les guerres d’Iraq et d’Afghanistan menées par les USA y ont causé une quantité énorme de victimes civiles.

« Les actions « antiterroristes  » des USA ont compris de graves scandales d’abus contre les prisonniers, d’arrestations indéfinies sans accusations ni procès dans des centres de détention comme celui de Guantánamo et d’autres endroits du monde, créés pour y interroger ce qu’ils appellent « les prisonniers d’une valeur élevée » au moyen des pires tortures.

« Le document chinois rappelle aussi que les USA ont violé le droit de la population cubaine à la vie et au développement, bien que la communauté internationale ait voté pendant dix-neuf ans consécutifs à l’Assemblée générale des Nations Unies la résolution « Nécessité de lever le blocus économique, commercial et financier appliqué à Cuba par les États-Unis ».

« Les USA n’ont pas ratifié des conventions internationales sur les droits humains, dont le Pacte international sur les droits économiques, sociaux et culturels, la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination de la femme, la Convention sur les droits des personnes handicapées et la Convention sur les droits de l’enfant.

« Les données fournis par le gouvernement chinois prouvent que l’histoire funeste des USA dans ce domaine les disqualifie comme « juge des droits humains dans le monde ». Leur « diplomatie des droits humains » est pure hypocrisie, un deux-poids-deux-mesures au service de leurs intérêts impériaux stratégiques. Le gouvernement chinois conseille au gouvernement étasunien de prendre des mesures concrètes pour améliorer sa propre situation en matière de droits humains, d’examiner ses actions dans ce domaine et de les rectifier,  et de cesser sa politique hégémonique consistant à utiliser les droits humains pour s’ingérer dans les affaires intérieures d’autres pays. »

L’important de cette analyse et de cette dénonciation, à mon avis, est qu’elles proviennent de l’État chinois, d’un pays peuplé de 1,341 milliard d’habitants et possédant deux billions de dollars dans ses réserves monétaires, et sans la coopération commerciale duquel l’Empire naufragerait. Il me semblait important que notre peuple connaisse les données précises contenues dans le document du Conseil d’État chinois.

Si Cuba le disait, cela n’aurait pas d’importance : ça fait plus de cinquante ans que nous dénonçons ces hypocrites.

Martí l’avait déjà dit voilà cent seize ans, en 1895 : « …la voie – qu’il faut bloquer, et que nous bloquons par notre sang – de l’annexion des peuples de Notre Amérique au Nord turbide et brutal qui les méprise… J’ai vécu dans le monstre et j’en connais les entrailles. »

Fidel Castro Ruz

Le 23 avril 2011

19 h 32

Un commentaire

  1. L’économie de l’empire américain est basée sur la mise en compétition de tous les travailleurs par une noblesse financière qui n’a aucun soucis humanitaire pour la population sur laquelle elle est assise. De plus, en réduisant le système scolaire à sa plus simple expression et en trépanant les masses par le harcèlement continu effectué par les médias, on a sciemment privé l’humain de toute ouverture sur le monde. L’opération d’envoûtement collectif effectué par les myriades de sectes pseudo chrétiennes achèvent de transformer ces masses en troupeaux obéissants et résignés au service de cette noblesse criminelle.


Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s