A NOS HOMMES ET FEMMES POLITIQUES FRANCAIS par danielle Bleitrach

  

  Si l’on veut adopter une position politique il faut éviter  d’intervenir à propos de la guerre civile en Libye pour distribuer des bons points aux uns ou aux autres, même si on peut estimer  aujourd’hui qu’une rébellion qui accepte de se battre sous couvert des bombes de l’OTAN est totalement en train de se déconsidérer et qu’un des résultats de l’intervention de la France, sous commandement des Etats-unis, est d’avoir rendu illégitime leur mouvement. Mais je crois que nous n’avons toujours pas à nous situer par rapport aux étranges alliés de ces révoltés de la liberté. Il ne doit pas y avoir d’ingérence même de ce point de vue, dans l’univers mensongers que l’on nous fabrique jour après jour, il faut rester sur les principes et sur le respect du droit. cela suffit la politique émotion et marketing!

 

         Nous n’avons pas à nous prononcer sur la légitimité ou non de l’insurrection. En condamnant toute intervention de l’OTAN ou pseudo-droit d’ingérence humanitaire on ne soutient pas plus  Kadhafi qu’en son temps on ne soutenait Saddam Hussein et encore moins les talibans en Afghanistan. Mais  le droit, le respect de la souveraineté et de l’autodétermination des peuples exige que l’on règle les questions internationales autrement qu’à coup de bombardements, de coalitions mafieuses qui sont de véritables fléaux pour les peuples. Ce sont des opérations impérialistes de pillage contre lesquelles il faut se mobiliser sans ergoter sur le caractère « juste » ou injuste de telles croisades. Non seulement il y a là une insupportable hypocrisie mais de surcroît une régression au plan du droit international, puisque l’on revient de la guerre « légale » réponse à une agression à la croisade médiévale:  la guerre déclenchée sous des prétextes moraux, religieux ou autres. Le droit international est né de ce type d’avancée le passage de la guerre juste à la guerre légale, le respect des souverainetés, toutes choses qui sont le  fruit de la philosophie des Lumières et de Kant.

         De telles espéditions punitive,s qui sont bien souvent vu la dissymétrie des forces que de simple opérations de police créatrices de chaos, sont accompagnées d’un travail de propagande qui tient non du débat public soigneusement escamoté mais du marketing publicitaire mensonger. On invente une fable, les armes de destruction massive, les bébés arrachés aux couveuses, aujourd’hui Kadhafi massacrant son peuple et faisant 6000 morts, pour provoquer la haine de la population occidentale et l’inertie des politiciens soucieux de ne pas affronter leur opinion publique, agissant par pure démagogie électorale, on détruit nos institutions démocratiques en même temps que la vérité. Ce pourrissement de l’esprit publique s’accompagne d’un travail en profondeur sur les mentalités,  on les habitue à tolérer le crime commis en leur nom, à choisir la loi de la jungle, celle du sheriff plutôt que la loi républicaine et internationale, mais on les incite au fascisme ordinaire  celui qui suppose une ‘inégalité de nature  entre les puples devenus « races. Ils acceptent alors tout » naturellement » de se trouver investi d’une mission civilisatrice de   juge et policier de la planète , pour mieux pratiquer le gangstérisme sur les ressources. On incite les peuples occidentaux à  mépriser l’histoire, la culture des autres peuples. .

       L’ inquiétude grandit  non seulement pour les peuples victimes de tels violations du droit -et tout porte à craindre que le viol ne s’arrêtera pas à la Libye, à Barhein, à la Palestine, mais que le but visé à terme est l’Iran- mais pour le peuple français que l’on pourrit de l’intérieur par de telles manipulations, une telle négation de la vérité et du droit. Le travail accompli jour après jour par les chaînes de télévision française relève désormais d’un tribunal pour crime contre l’humanité, campagnes de haine et de falsification pour nuire non seulement à des peuples dont on organise le massacre, mais destruction de l’esprit public. Que nos hommes et femmes politiques arrêtent de jouer avec l’émotion publique, qu’ils aient le courage de porter le débat à son véritable niveau celui où l’on débat du droit et des perspectives en matière de paix , de justice autant que de liberté.

          Nous devons demander en tant que  citoyens français que les hommes et femmes politiques, que les journalistes mesurent  leur responsabilité dans l’entreprise de fascisation de la population française qu’ils sont en train de cautionner.  Que ceux qui parmi nous sont encore conscients de ce qui se passe, de la réprobation universelle qui s’élève autour des agissements du gouvernement français allié aux Etats-unis et à la grande bretagne; s’adressent à leur députés, à leurs élus, pour leur dire leur inquiétude. La fascisation de la population française va bien au-delà du Front national, et l’immense majorité des peuples  nous regarde avec mépris en se demandant jusqu’où ira notre ivresse de puissance grotesque de serviteur loyal des pires errances etasuniennes. 

Danielle Bleitrach

3 commentaires

  1. ET le génocide du Peuple Palestinien se poursuit pas une semaine sans un nouveau crime Israëlien . En tout cas même pas très intéressant la Lybie était un des rares pays Arabes a soutenir ce valeureux Peuple. Personne n’arrêtera les bras assassins du Peuple Palestinien et comment certains peuvent-ils admettre ou ne veulent pas voir l’infâme complicité de ceux qui tuent en Lybie sur le côté du Peuple qui ne leur convient pas parce qu’il a dit NON au pillage colonialiste !!!

  2. le jour joannes où tu liras les textes sur lesquels tu interviens, nous aurons fait un grand pas dans la communication, remarque comme tu ne liras pas plus ce post nous continuerons comme de par le passé, chacun parlera d’une chose différente… Moi j’en réellement assez de cet autisme malgré toute l’amitié que j’ai pour toi…

    danielle Bleitrach

  3. Danielle, je me retrouve totalement dans ton texte. S’il nous reste encore quelque miettes de bon sens, il faut effectivement nous employer à mettre un coup d’arrêt à cette intervention. Dans le même sens et sans être aucunement exhaustif car bien d’autres sources existent ailleurs en Afrique, Asie, Amérique latine, …allant dans le même sens ;
    – Libye/résolution: Moscou pointe une adoption « hâtive »
    http://fr.rian.ru/world/20110323/188956317.html
    – Libye: l’Occident progresse sur un champ de mines
    http://fr.rian.ru/discussion/20110323/188955981.html
    – Libye: le parlement russe appelle l’ONU à faire cesser les hostilités;
    http://fr.rian.ru/politique/20110323/188956272.html

    Cette politique de marketing à l’émotion est liberticide. Nous l’avons expérimentée et l’expérimentons sur le plan intérieur en matière de sécurité, de justice, de santé mentale,… C’est le même mécanisme à l’oeuvre dans ce cas. Cette politique mine et détruit les quelques règles, qui pour bancales qu’elles soient, existaient -non ingérence ici- et nous permettaient d’exister sans nous exterminer. Au final, c’est effectivement la loi de la jungle qui gagne toujours plus de terrain, avec ne l’oublions pas la bourgeoisie aux manettes. Et ne nous y trompons pas, chez-nous par exemple, c’est dans le sang que les révoltes intérieures à venir seront réprimées.

    Bien amicalement.

    ML


Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s