Face à la guerre une « opinion » en situation inédite

21 mars 2011.

« Une majorité de britanniques s’oppose à l’intervention militaire en Libye et considère comme injustifiée la participation dans le conflit des forces armées du royaume Uni, selon un sondage publié par le canal de TélévisionITV News.

A partir d’une enquête, réalisée sur internet par  ComRes vers 2.028 adultes à la fin de la semaines dernière, seulement 35% des interviewés étaient d’accord avec la décision soutenue par l’ONU de lancer une offensive impérialiste militaire contre le gouvernement de  Muamar el Gadafi.

53 % des enquêtés pense qu’il serait inacceptable que des soldats britanniques perdent la vie pour prêter assistance aux opposants du régime de Gadafi.

De l’autre côté, 49% ont affirmé que l’intervention de la coalition internationale constitue un risque non nécessaire pour la Grande bretagne. »traduction D.Bleitrach

Commentaire:

Notons qu’il y a eu en France durant la même période  un sondage grandeur nature en france avec les élections cantonales. Les résultats sont assez comparables selon moi.

Ces réactions sont d’autant plus intéressantes qu’à ma connaissance c’est la première fois que les opinions publiques réagissent ainsi. A l’ordinaire si avant un conflit on assiste à des manifestations, à des protestations,là il y a eu un quasi désintérêt aussi bien en France qu’en grande bretagne. Un consensus paraissait s’établir autour de certaines affirmations, le média mensonge typique des entrés en guerre impérialistes à savoir que Khadafi massacrait son propre peuple entouré de mercenaires semblait ne pas rencontrer la moindre contradiction. On avançait les chiffres totalement mensongers de 6000 civils ou 2000 tués sans que personne ne les mette en doute.

Le fait essentiel est que personne ne croyait à une intervention en Libye, ceux qui  la dénonçaient passaient pour des illuminés. L’affaire était bouclée, le peuple libyen allait exécuter son tyran et quand Chavez a proposé une médiation de paix, qui était effectivement la seule solution, les mêmes ont ricané.

Puis tout s’est acceléré et à la stupéfaction générale, nous nous sommes retrouvés en guerre. Tout le monde a continué à faire « comme si », mais selon moi la réaction du peuple français et celle des sondés britanniques témoignent d’une grande nouveauté.

C’est la première fois qu’un pays entrant en guerre, ses dirigeants ne bénéficient pas d’une « embellie » patriotique et d’un soutien de fait aux troupes et à l’expédition quel que soit son caractère contestable.On trouve un vestige de cette attitude dans le fait qu’une partie de l’opinion anglaise 4% environ s’inquiète d’abord du sort des soldats britanniques. C’est celle que n’a cessé de rassurer Juppé en france en répétant qu’il n’y aurait pas d’engagement terrestre. Celle aussi à laquelle s’est adressé Marine Le pen en jouant sur tous les tableaux à la fois en s’imposant silence au nom des militaires au combat.

Le partage des opinions que reflète l’élection et le sondage témoigne d’une cassure par moitié entre des gens qui refusent cette guerre, témoignent d’une lucidité quant à ses objectifs réels et au contraire des gens qui acceptent de fait y compris sous des prétextes humanitaires la fascisation. Cela ne recouvre pas nécessairement la droite et la gauche. cela nous permet de comprendre mieux l’évolution de la population israélienne que l’on a conduit jusqu’à l’acceptation d’une nation sur des critères racistes et raciaux et contraint sauf quelques individus courageux à appuyer de véritables fascistes a contrario de ce qu’ont toujours été et vécu les juifs. ce qui prouve bien qu’aucun peuple n’est immunisé contre le fascisme et que celui-ci dépasse nettement les forces qui s’en réclament ouvertement.

Danielle Bleitrach

3 commentaires

  1. Chère Danielle Bleitrach
    Vous avez déclaré dernièrement sur quelque blog : « Je sais que dimanche je n’irai pas voter parce que ce cirque électoral est une hypocrisie de plus quand on me dépouille à tel point de ma citoyenne ». A vous lire à présent ci-dessus on peut se dire que votre voix aurait renforcé le résultat du sondage grandeur nature de ce dimanche en France !
    Clin d’œil. A vous lire.

    • je n’ai pas eu à avoir d’Etat d’âme puisqu’on ne votait pas dans mon canton, mais je dois dire que mon appel à l’abstention a été un véritable triomphe, j’ai rarement eu une telle audience… Cela dit je demeure préoccupée par l’état du monde politique et par le deversement joue après jour de n’importe quoi dans les médias… c’est une véritable fascisation des esprits qui dépasse largement le Front national.
      Danielle Bleitrach

  2. Monsieur Sarkozy a dû s’emballer, croyant que l’Union Sacrée de tous les partis
    http://lepetitblanquiste.hautetfort.com/archive/2011/03/19/libye-l-union-sacree.html signifiait l’adhésion populaire.
    La question du fascisme possible m’évoque les conditions d’ascension du nazisme : une économie exsangue et la fin de l’empire colonial.
    La mondialisation et les ambitions US en Afrique mettent le crépuscule de l’ex empire français à l’heure d’hiver.
    Son économie bat de l’aile et ses classes dirigeantes sont détestées.
    Un autre aspect est à prendre en compte : l’absence d’un authentique parti communiste mettant en pratique le marxisme-léninisme et l’internationalisme prolétarien.


Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s