les cantonales : impressions personnelles et commentaires à chaud… Danielle Bleitrach

Ecrits dimanche « à la hâte », comme la prise de décision d’aller bombarder la Libye, c’est ainsi que la Russie définit la manière dont on lui a forcé la main pour aller bombarder des civils, alors que le mandat de l’ONU était de les protéger. Les Russes n’avaient pas encore compris que le trio infernal (Etats-Unis, Grande Bretagne, et France) avaient depuis longtemps la volonté d’intervenir en Libye pour cause de pétrole et de contrôle du printemps des peuples, disant aux saoudiens je te laisse Barhein, nous on se fait la Libye. En matière de protection de civil massacrés « par leur méchant dictateur », l’OTAN c’est lève toi que je m’y mette, passons de l’artisanat à la production de masse . Mais faisons un zoom du global au combien local… Le cantonal….
NIPPON NI BOVE
 Mais revenons aux cantonales: la vague d’abstention était prévisible, le conseil général traite des problèmes de la vie quotidienne des Français et tout a été fait pour éluder les questions qui fâchent… Des leurres ont été lancés, ils auraient du faire monter les écologistes par exemple cela n’a pas été le cas… Les français ont dit en quelque sorte : Nippon, ni Bove… On les comprends. Il y a deux paradoxes politiques, ceux qui sont pour l’interdiction de l’avortement, les droits du foetus, sont également en général de chauds partisans de la peine de mort. Le second est que ceux qui manifestent contre le nucléaire civil, ne s’intéressent pas le moins du monde au nucléaire militaire et ne s’interrogent jamais sur le fait qu’il y a assez de bombes pour faire sauter la planète et que l’on continue à en fabriquer pour le plus grand profit des marchands d’armes.
L’ABSTENTION OU TOUCHE PAS A MON DESPOTE
les despotes naifs ont inventé les jeux du cirque pour mieux exploiter les peuple, les despotes subtils ont inventé les élections sans enjeux…  
Donc le Français qui a l’esprit clair sinon une vue à longue portée ne s’est pas lancé dans le vote écologiste mais en fait il ne s’est rué sur rien sinon sur l’abstention. On constate une remarquable stabilité dans la médiocrité et le désintérêt y compris pour ceux qui semblent les vainqueurs, les socialistes : 10% des inscrits y a pas de quoi pavoiser et voir déjà le directeur du FMI présider la France. Par parenthèse encore un paradoxe, ceux qui légitimement s’intéressent à la question des énergies à gauche, s’interrogent-ils au moins au niveau de la mondialisation actuelle?  Ne mesurent-ils pas que résoudre la crise énergétique, alimentaire et autres passe par un nouvel ordre international, une révision en profondeur du consumérisme, de la marchandisation, la définition d’autres besoins et que sans justice sociale rien n’avancera? OUi alors pourquoi voi-t-il leur « sauveur » en DSK, celui qui avec sarko relève de la machine à fabriquer l’abstention par délégation de tout exercice citoyen.  Ils veulent faire de la politique une simple technique, celle des experts, les économistes du capital, les techniciens de l’énergie, mieux les despotes du Conseil de sécurité nous disent désormais qui politiquement mérite un brevet de bonne conduite et qui mérite de recevoir un bombe sur la gueule… Sans la moindre consultation des peuples, les bombardés et les bombardeurs… et les peuples sont invités à aller voter alors que l’on décide sans eux. De la guerre comme du reste…
LA GUERRE N’A PLUS LA COTE…
Fini le temps où on allait le dimanche voir défiler les spahis, le temps de la légion, les petits drapeaux agités en cadence, ces Français bien décevant ne votent même pas pour leurs chefs de guerre…

  Il y a au moins une bonne nouvelle: la raclée que prend l’UMP, visiblement la France ne s’est pas laissé avoir par le chef de guerre Sarkozy et ses sbires… L’expédition guerrière cela ne paye pas, décidemment les bonnes traditions se perdent, nous n’en sommes pas encore à nous interroger sur la guerre d’Afghanistan mais ça va venir… Il y a 150.000 hommes de l’OTAN là-bas dont plus de quatre mille français… Cela nous coûte 1 million d’euros par jour et tous les soirs à la télé on nous serine que nous pensons à nos deux otages emprisonnés en Afghanistan : le rapport qualité prix n’y est pas, c’est le moins que l’on puisse dire. Et voici que cette bande de naze se lance dans le jet du missile de jour comme de nuit, par terr, par mer vers Tripoli. Tout cela sans nous demander notre avis à nous citoyens , étonnez vous de cette abstention massive.

Espérons que notre glorieux nabot aura compris que ceux qui sont d’accord avec ce genre d’expédition coloniale votent directement pour le Front national. C’est comme les français qui sont intéressés par un débat sur l’identité nationale des franco-musulmans, (le premier qui me traite de franco juive, je lui flanque une baffe), Sarkozy n’est que le canada-dry de leur alcool raciste favori.   Ce sont bien les voix de droite qui se sont déplacés vers l’extrême-droite alors que l’on a tout fait pour faire monter l’idée que ce serait l’électeur prolétarien communiste qui gonflerait les scores du Front national c’est faux.

LA MARINE GONFLEE ET QUI NOUS GONFLE COMME LA GRENOUILLE… ET LE BOEUF

  La mauvaise nouvelle, mais tout a été fait pour qu’il en soit ainsi c’est la montée du Front national, mais 14% quand il y a 56% d’abstention ça fait quoi? En tout cas pas les 24% promis pour Marine Le pen… Pourtant on va continuer à nous seriner que le fascisme est à notre porte, erreur il n’est pas à notre porte, il est déjà à l’Elysée en train de se lancer dans des expéditions impérialistes… Et je voudrais que quelqu’un le dise quitte à perdre un poste ci et là… Ne vous faites pas d’illusion ce n’est pas en disant cela que celui qui est réellement républicain va voter pour le Front National, tandis que l’autre le sarkosiste d’accord avec notre nabot belliciste il le fera sans problème. Les lignes de la politique sont en train de devenir mouvantes, il faudrait s’en rendre compte.

ET SI ON ETAIT SERIEUX: COMMENT CHANGER CE CIRQUE ?

 Un autre fait singulièrement tu par les médias : le PCF  tient bon.  Il est tout de même stupéfiant que personne ne s’étonne que ce parti que l’on dit moribond reste une force supérieure à l’écologie, autour de laquelle on fait grand bruit médiatique, il arrive à friser dans certains coins le vote tellement vanté du Front national. Vraisemblablement le PCF ne perdra que les élus dont il a fait cadeau au parti de gauche, mais il reste une des principales force en nombre d’élus.

Ce qui manque à ce parti c’est la capacités à ouvrir une perspective pour les couches populaires mais aussi pour une jeunesse qui reste fixée vers la gauche. Cette manière dont la jeunesse reste ancrée à gauche est une particularité française en Europe, est- ce que l’on doit s’en plaindre ? Le bon score relatif  demeure lié au travail sur le terrain, d’un ancrage reconnu, de l’existence de militants. Il faudra vérifier mais c’est ça l’essentiel et je voudrais expliquer pourquoi.

  Si la manière dont il est de bonne guerre que des médias complètement asservis répètent que ce parti n’existe pas, les faits sont tétus. Pour celui et celle qui veut réellement un changement, sa mise en chantier (sans se bercer d’illusion sur la capacité de la direction de ce parti de l’impulser), il faut absolument regarder la réalité en face : le PCF est un miracle de survie, quelque chose de l’ordre de ce végétal qui a survécu à Hiroshima, et encore ce dernier n’a reçu de radiation que de l’extérieur… La reconnaissance de   l’existence de ce parti, la colonne vertébrale et la chair du Front de gauche est un enjeu qui dépasse l’esprit de boutique. C’est en partant de la reconnaissance de ce possible que l’on pourra reconstruire non seulement un parti communiste mais une alternative pour le pays, un rassemblement indispensable sur des base entièrement repensées non pas parce que sa direction le mérite, mais parce que l’acharnement de ses militants et de ses électeurs relève du bon sens français: on a besoin d’un parti différent. Et ça c’est essentiel. Mais il ne s’agit pas de considérer que tout est dit mais au contraire que tout est à penser dans ce domaine.

 J’ ajouterai (le venin est dans la queue comme d’habitude) que je n’éprouve personnellement aucune peine poir la manière dont melenchon est exclu ce soir des discussions de la gauche, j’y aurais même vu un bonus pour lui s’il n’avait pas premièrement joué trop la manière de plumer la volaille communiste, et de surcroit s’était déshonoré par sa position face à l’intervention e Libye. Si c’est pour avoir une martine Aubry autant prendre l’original…

Je sais ce que vous allez me dire… Un tel article n’est pas celui qui convient entre les deux tours où il faut embrasser tout le monde pour rallier les bonnes volontés. Certes cela serait exact si j’étais une responsable ou une militante, mais je vous l’ai dit recemment, non seulement je ne suis plus adhérente à aucun parti, mais la politique au jour le jour ne m’intéresse plus, celle qui m’importe c’est la politique à pas lents où l’on prend de la distance pour contempler un monde qui va mal et qui doit impérativement changer pour survivre… Dites de moi que je suis une « irresponsable », mais qui est réellement irresponsable moi ou ces politiciens de gauche qui ont salué une expédition que l’Asie, l’Afrique, l’Amérique latine condamnent… Avec cette phrase lapidaire du président urugayen: « prétendre sauver des populations civiles avec des bombardements est un inquiétant non sens ».  Quand on en est au nom des cantonales à baisser culotte devant l’impérialisme le plus éhonté cela donne envie de tourner les talons. Quand vous vous respecterez, je vous respecterai dans vos jeux dérisoires.

Danielle Bleitrach

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s