Réflexions du compañero Fidel : LES CATASTROPHES QUI MENACENT LE MONDE


 
Si la vitesse de la lumière n’existait pas, si l’étoile la plus proche de notre Soleil n’était pas à quatre années-lumière de la Terre, la seule planète habitée de notre système, si les OVNI existaient pour de bon, les visiteurs imaginaires de notre planète poursuivraient leur voyage sans rien comprendre aux choses de notre douloureuse humanité.
 
Voilà quelques siècles à peine dans l’histoire millénaire de l’homme, nul ne savait ce qu’il se passait de l’autre côté du globe terrestre. Aujourd’hui, nous pouvons le savoir à l’instant, et ce sont parfois des événements capitaux qui concernent tous les peuples du monde,
 
Sans autre préambule, je me bornerai aux nouvelles les plus importantes de ces deux derniers jours. 
« L’éruption d’un volcan au Japon provoque une nouvelle alarme
 
« TeleSur, 13 mars 2011. L’Agence météorologique japonaise a fait savoir que le volcan Shimoedake, qui s’élève dans l’île Kyushu au sud-ouest du pays, a rejeté ce dimanche des cendres et des pierres jusqu’à quatre kilomètres de hauteur, après deux semaines de calme relatif et deux jours après le séisme dévastateur et le tsunami qui ont frappé le pays.
 
«…il est entré en activité en janvier dernier  pour la première fois en cinquante-deux ans…
 
« Selon un rapport de la BBC, des constructions situées dans un rayon de quatre kilomètres auront souffert des dommages, et des centaines de personnes, prises de panique, se sont enfuies des environs.
 
« Le… mouvement sismique de magnitude 9,0 sur l’échelle de Richter a eu, selon l’agence météorologique japonaise, des répercussions sur d’autres volcans… »
 
« Le Japon accablé par le séisme, le tsunami et des explosions dans des centrales atomiques.
 
« Sendai (Japon), 14 mars 2011 (AFP). Une double explosion dans le réacteur nº 3 de la centrale atomique de Fukushima 1 a alimenté ce lundi la crainte d’une catastrophe atomique au Japon, déjà accablé par un séisme et un tsunami qui pourraient avoir causé plus de dix mille morts.
 
« La Tokyo Electric Power (TEPCO), opératrice de Fukushima 1 (à 250 km au  nord-est de Tokyo), a admis en plus la possibilité que le combustible du réacteur nº 2 soit entré en fusion à cause d’une avarie dans le circuit de refroidissement. De son côté, le gouvernement a minimisé la possibilité qu’une explosion importante se soit produite dans ce réacteur.
 
« Les équipes de sauvetage ont découvert près de deux mille cadavres sur la côte de la préfecture de Miyagi (au nord-est), tandis que des millions de Japonais tentent de survivre sans eau, sans électricité, sans combustible ni nourriture suffisante, et que ces centaines de milliers sont contraints de vivre dans des refuges parce que le tsunami a détruit leurs logements.
 
« Des secouristes du monde entier arrivent dans l’archipel pour collaborer avec les plus de cent mille soldats qui tentent de prêter une aide dans un pays encore secoué par des répliques du séisme et vivant dans l’angoisse permanente à cause des fausses alertes à un nouveau tsunami.
 
« La crainte d’une catastrophe atomique se joint aux angoisses provoquées par la dévastation. Le séisme, le tsunami et les explosions dans les centrales atomiques plongent le pays dans « sa pire crise … depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale », a affirmé le Premier ministre Naoto Kan.
 
« Une explosion a eu lieu samedi dans le réacteur nº 1, qui a coûté la vie à un technicien et en a blessé onze.
 
« La fusion se produit à cause du réchauffement des barres de combustible qui finissent par fondre comme de la cire.
 
« Les autorités ont décrété l’état d’urgence dans une seconde centrale atomique, celle d’Onagawa (au nord-est)…
 
« Le système de refroidissement d’une autre centrale, celle de Tokai, a souffert une avarie.
 
« Le tremblement de terre, magnitude 8,9 et le tsunami postérieur de dix mètres de haut ont rasé vendredi la côte nord-est de l’archipel nippon.
 
« Plus de dix mille personnes pourraient avoir perdu la vie dans la préfecture côtière de Miyagi (au nord-est du Japon).
 
« Au moins 5,6 millions de foyers sont sans électricité. »
 
« DONNÉES. Que se passe-t-il dans les réacteurs nucléaires du Japon ?
 
« Mardi 14 (Reuters). Une seconde explosion a ébranlé la centrale nucléaire japonaise déjà endommagée par un séisme, et les autorités travaillent désespérément pour éviter la fusion du cœur des réacteurs.
 
« Le cœur d’un réacteur consiste en un série de tubes ou de barres de zirconium qui contiennent des pastilles de combustible d’uranium stocké dans ce que les ingénieurs appellent des équipements de combustible.
 
« Le système de refroidissement de secours des réacteurs nº 1, nº 2 et nº 3 de la centrale de Fukushima a souffert divers problèmes ces trois derniers jours.
 
« Pourtant, la dégradation naturelle des matériaux radioactifs dans le cœur du réacteur continue de produire de la chaleur, appelée chaleur résiduelle, qui tombe à un quart de son niveau original durant la première heure et disparaît ensuite plus lentement.
 
« Cette chaleur est normalement éliminée par des pompes de réfrigération dont l’alimentation d’énergie en cas d’imprévu a été interrompue, dans la centrale de Fukushima, à cause du séisme ou du tsunami, ou des deux à la fois.
 
« C’est ce gaz d’hydrogène qui a causé les deux explosions dans l’usine de Fukushima, dans l’unité nº 1 le samedi et dans le réacteur nº 3 le lundi, selon des experts et des fonctionnaires.
 
« Si un dôme d’acier se brisait à l’intérieur d’un réacteur, les niveaux de radiations augmenteraient. Mais, selon les experts, il n’y plus assez de chaleur pour les détruire.
« Le risque de fusion du cœur persiste, ce qui pourrait beaucoup gêner, voire interdire l’enlèvement du combustible, ce qui est arrivée à Three Mile Island en Pennsylvanie, en 1979. »
 
« Les USA éloignent des navire de la côte japonaise après avoir détecté de la radioactivité chez dix-sept militaires.
 
« EFE, 14 mars. Le Pentagone a fait savoir aujourd’hui que de « faibles niveaux » de radioactivité avaient été détectés chez dix-sept militaires qui participaient aux opérations de secours au Japon et qu’il a ordonné de repositionner temporairement les bâtiments de la VIIe flotte basée à Yokosuka.
 
« Le porte-avions Ronald Reagan se trouvait à cent soixante kilomètres au nord-est de la centrale atomique au moment de la fuite, après le tsunami qui a suivi le séisme de magnitude 9 sur l’échelle de Richter qui a secoué le Japon.
 
« Tentative de refroidissement des réacteurs nº 2 et 3  de Fukushima et augmentation du chiffre de morts.
 
« Rédaction internationale, 14 mars (EFE). Les responsables du réacteur nº 2 de la centrale japonaise de Fukushima tentent de le refroidir, dans la mesure où il a pu avoir souffert aujourd’hui une fusion partielle par surchauffe, de même qu’ils refroidissent le réacteur nº 3 où une explosion n’a pas provoqué de fuite radioactive.
 
« Tandis que les autorités s’acharnent à contrôler le risque nucléaire, le nombre de victimes mortelle du séisme augmente, ce qui est la pire tragédie soufferte par le Japon depuis la Deuxième Guerre mondiale.
 
« On a fortement ressenti le tremblement à Tokyo, la ville la plus peuplée au monde avec ses trente millions d’habitants, où l’ambiance est triste et où les citoyens recourent à des moyens de transport de remplacement, tel que le vélo, face aux coupures de courant.
 
« L’Agence météorologique nationale a averti la population nippone qu’il pourrait y avoir une semaine de répliques et qu’il existe 70 p. 100 de possibilités qu’un séisme de magnitude 7 se produise au Japon d’ici à mercredi. »
 
« L’Allemagne suspend pour trois mois ses plans d’expansion nucléaire.
 
« Berlin, 14 mars (DPA). L’accident enregistré ce week-end dans la centrale japonaise de Fukushima à la suite du séisme, puis du tsunami qui a dévasté le pays asiatique vendredi « a complètement changé la situation générale », a dit Merkel.
 
« « Les accidents au Japon prouvent que ce que nous croyions impossible est possible et que les risques que nous considérions improbables ne le sont pas tant », a-t-elle poursuivi… »
 
«  Yémen: Trois manifestants tués, dont un enfant de douze ans.
 
« Sanaa, 13 mars 2011 (AFP).  Trois manifestants ont été tués, dont un enfant de douze ans, et des centaines blessés samedi au Yémen où les insurgés ont accusé la police d’avoir utilisé des gaz toxiques pour les disperser.  Un manifestant est mort et près de trois cents ont été tués ou intoxiqués par les gaz…
 
« Selon l’ONU, trente-sept manifestants et au moins six policiers sont morts depuis le début des troubles au Yémen. »
 
« ABOU DHABI, 14 mars (Reuters) La hausse cours du pétrole et la réduction récente et rapide des stocks mondiaux de céréales pourraient annoncer une crise des livraisons, a dit le directeur de la FAO, Jacques Diouf, à Reuters… « Les cours élevés sont préoccupants, et les stocks ont fortement diminué »… »
« LONDRES (AP). La compagnie de défense BAE Systems PLC, la plus importante d’Europe et dont la maison mère est en Grande-Bretagne, a versé des bakchichs à des autorités saoudiennes pour décrocher de juteux contrats d’armements, selon un télégramme diplomatique étasunien diffusé sur Wikileaks… Elle aurait versé plus de soixante-dix millions de livres (113 millions de dollars) à un prince saoudien. »
 
« EFE. La responsable de la politique extérieure de l’Union européenne, Catherine Ashton, n’a pas écarté aujourd’hui au Caire la possibilité d’imposer une zone d’exclusion aérienne au-dessus de la Libye après s’être réunie avec le secrétaire général de la Ligue arabe, Amro Musa. »
 
« TRIPOLI, 14 mars (ANSA). Les forces de Mouammar Kadhafi ont attaqué aujourd’hui Ajdabiya, dans l’Est de la Libye, et la localité de Zuwarah, dans le Nord-Ouest, tandis que le Conseil national de l’opposition a assuré qu’il récupérera des positions, dans la mesure où la communauté internationale, en l’occurrence les USA, la Grande-Bretagne et la France, s’est engagée aujourd’hui à établir une zone d’exclusion aérienne.
 
« Le général Abd el Fattah Yunis, membre du Conseil militaire rebelle, a assuré qu’ils récupéreront des positions dans les zones côtières et dans l’Est du pays : « Nous reprendrons le contrôle de ces villes et vous saurez bientôt que notre armée avance sur Syrte et Tripoli ». »
 
« Cent mille volontaires rejoignent les forces de Kadhafi.
 
« TRIPOLI, 14 mars (ANSA). Une centaine de milliers de volontaires a rejoint les forces armées libyennes depuis le début des combats entre les troupes soutenant Mouammar Kadhafi et des groupes rebelles, ont affirmé aujourd’hui des sources gouvernementales. »
 
« Bahreïn : l’opposition dénonce « une occupation » après l’entrée de soldats saoudien.
 
« MANAMA, 14 mars 2011 (AFP). « Le peuple bahreïni fait face à un danger réel : une guerre contre lui sans déclaration de guerre », ont souligné les sept membres de l’opposition, dont le Wefaq chiite, dans un communiqué. « Nous jugeons l’entrée de tout soldat, de tout véhicule militaire dans les espaces terrestre, aérien ou maritime de Bahreïn comme une occupation flagrante, une conspiration contre le peuple bahreïni désarmé et une violation des accords et conventions internationaux ». »
 
« NOUVELLES PROTESTATIONS AU YÉMEN, À BAHREÏN ET AU MAROC.
 
« MANAMA et ADEN, 13 mars (ANSA). Les manifestations de protestation contre les gouvernements se poursuivent aujourd’hui au Yémen, où trois personnes ont été tuées, à Bahreïn et au Maroc, ont indiqué aujourd’hui des sources locales.
 
« …en Arabie saoudite, des dizaines de personnes se sont concentrées aujourd’hui aux abords du ministère de l’Intérieur, à Ryad, pour réclamer la libération d’un groupe d’activistes arrêtés par la police. »
 
« MANAMA (AP). Des dizaines de milliers de manifestants ont bloqué samedi un palais royal à Bahreïn pour réclamer des libertés politiques et la démission du roi, au lendemain de la répression violente d’une protestation analogue par les forces de sécurité. Les mobilisations dans ce pays sont semblables à celles qui ont eu lieu en Égypte et en Tunisie. Bahreïn revêt une importance particulière pour Washington, en tant que port d’attache de la Ve flotte des USA. »
 
« LES ÉMIRATS ARABES UNIS VONT DÉPÊCHER DES TROUPES À BAHREÏN
 
« DUBAI, 14 mars 2011 (AFP). Les Émirats arabes unis ont annoncé lundi qu’ils dépêcheront des troupes à Bahreïn pour contribuer à « préserver l’ordre et la stabilité » dans ce pays voisin où sont déjà arrivés des militaires saoudiens dans ce même but. »
 
« MANAMA, 14 mars 2011 (AFP). L’opposition bahreïnie a affirmé lundi qu’elle considérerait « toute présence militaire étrangère » comme « une occupation », en réaction à l’entrée dans le royaume de troupes saoudiennes-
 
« Plus de mille soldats saoudiens qui font partie de la force conjointe du Conseil de coopération du Golfe (CCG) sont arrivés à Bahreïn, secouée par une vague de manifestations, selon les informations données à l’AFP  par un responsable saoudien. »
 
« MEXICO (AFP). L’opération étasunienne dite “Vite et furieusement”, censée avoir permis l’entrée délibérée au Mexique de presque deux mille armes à feu a, selon les experts, tendu les relations entre les deux pays et irrité l’ensemble des législateurs mexicains.
 
« « Si les États-Unis ont agi sans consulter aucune instance mexicaine, il s’agit dès lors d’une ingérence absolument inacceptable et d’une marque évidente de méfiance » de la part de Washington envers la police mexicaine, a commenté à l’AFP Jorge Montaño, ancien ambassadeur mexicain aux USA.
 
« Le Mexique est entraîné dans une spirale de violence sans précédent qui a laissé presque trente-cinq mille morts depuis décembre 2006 à la suite d’affrontements entre trafiquants de drogues et agents antinarcotiques, et plus d’une centaine de victimes attrapées dans ces échanges de tirs.
 
« Le Sénat mexicain a décrit “Vite et furieusement” comme une opération « agressive et unilatérale » et « un affront à la souveraineté » du pays. »
 
« IPS 14 mars, 15 h 04. On a appris ce soir que le réacteur nº 2 de la centrale de Fukushima était en train de fondre, après l’échec des systèmes de refroidissement de secours, ce qui a aggravé les craintes d’une contamination radioactive. Des explosions ont eu lieu samedi et lundi dans les réacteurs nº 2 et nº 3. Le réacteur nº 2 fonctionne à partir d’un combustible appelé Mélange d’oxydes (MOX) qui contient du plutonium, une substance particulièrement nocive à la santé. »
 
« ROME, 14 mars (ANSA). Il existe dans le monde 442 réacteurs nucléaires, concentrés dans vingt-neuf pays et construits par guère plus de dix compagnies. L’Europe… dont les gouvernements ont entrepris aujourd’hui de réviser leur politique dans ce secteur, en possède 148 dans seize pays… à quoi il faut ajouter 65 autres en chantier. Ce sont les USA qui en possèdent le plus en activité (104), suivis de la France (58) et du Japon (54). »
 
Selon des infos de dernière heure parvenues à Cuba, une troisième explosion a eu lieu à Fukushima :
 
« Crainte d’une fuite radioactive par fusion du cœur d’un réacteur à Fukushima.
 
« Tokyo, 15 mars (EFE, 20 h 13). La compagnie opérant la centrale nucléaire de Fukushima (nord-est du Japon) a reconnu aujourd’hui qu’elle redoute une fuite de radioactivité par fusion éventuelle du cœur du réacteur nº 2 où une explosion a eu lieu ce matin. Tokyo Electric Power (TEPCO) a admis que des radiations ont pu s’échapper après que la structure qui enveloppe le réacteur nº 2 a été endommagée, tandis que les niveaux de radioactivité dans la zone se sont situés à 8 217 millisievert par heure, face aux 500 permis. »
 
Comme on peut le constater, la situation complexe se maintient dans le monde arabe où les peuples ont déclenché une vague révolutionnaire.
 
Le roi saoudien appuie la guerre de l’OTAN en Libye, et l’OTAN appuie l’invasion saoudienne à Bahreïn. Le sang des peuples arabes coulera au plus grand profit des grosses transnationales étasuniennes ; les cours du pétrole atteindront des niveaux imprévisibles si des guerres se déclenchent dans les zones à plus forte production ; et les catastrophes nucléaires au Japon multiplient la résistance des peuples à la prolifération des centrales atomiques.
 
Le gaspillage et les sociétés de consommation capitalistes à leur stade néolibéral et impérialiste mènent le monde dans une impasse, tandis que les changements climatiques et la flambée des cours des denrées alimentaires entraînent des milliards de personnes vers les pires indices de pauvreté.
 
 
 
Fidel Castro Ruz
Le 14 mars 2011
21 h 35

Un commentaire

  1. bonjour,
    en dépit de tout ce que l’on pourrait raconter sur El Senor Fidel Castro Ruz, il demeure l’une des rares personnalités dans le monde, à dire les quatre vérités aux « capitalistes » qui mènent l’humanité vers ‘impasse et le chaos.
    longue vie à Fidel!
    hasta la victoria siempre.
    Mes salutations distinguées depuis Alger.


Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s