La Tribune progressiste du Bahreïn (communiste) met en garde contre le danger de guerre civile et appelle au renforcement du mouvement populaire patriotique

 

Communiqué de la Tribune progressiste sur les derniers évenements au Bahrein

 

Traduction AC pour http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/

 

Mise en garde contre le danger d’une sédition communautaire et appel à la promotion du patriotisme du mouvement populaire en insistant sur son caractère pacifique

Le Bureau politique de la Tribune progressiste a organisé une réunion qui fut consacrée à l’examen des événements politiques qui embrasent actuellement notre pays, sous ses différents aspects, et sur les possibles évolutions du cours des choses dans les prochains jours.

Le Bureau politique a ré-examiné les positions de la Tribune progressiste, tant celles qu’elle a exprimées seule, que celles qui l’ont été dans le cadre de positions communes avec d’autres organisations politiques, aussi bien que les communiqués rendus avec différents parties et différentes figures de notre pays, à la lumière de la conclusion à laquelle est parvenue le Comité central lors de sa récente session extraordinaire, en ce qui concerne la définition de la position de la « Tribune progressiste » sur les événements actuels ; et à cet égard le Bureau politique insiste sur les points suivants :

–          Dans son traitement de la situation actuelle dans notre pays depuis le 14 février, la Tribune progressiste est partie de l’importance de mettre les revendications pour des réformes politiques et constitutionnelles au premier plan, visant à la satisfaction des conditions de la monarchie constitutionnelle telle qu’établie dans la Charte d’action nationale, pas seulement comme une réponse aux revendications portées par le mouvement actuel, mais comme une réponse à ce pour quoi les forces d’opposition luttent depuis toujours, y compris la Tribune progressiste, et ce qu’elles revendiquaient ces dernières années, puisque la Constitution de 2002 a violé ce qui avait été proclamé dans la Charte d’action nationale de séparation des pouvoirs ; et qu’elle a constitué, pour une bonne partie, un recul par rapport à la constitution de 1973.

Donc les membres de la Tribune progressiste se joignent à ces mouvements populaires, et contribuent effectivement aux actions menées, en mettant toujours l’accent sur les mots d’ordre patriotique qui réunissent les espoirs de tout notre peuple, et en mettant en garde contre toute direction communautaire donnée à ce mouvement ou à ses mots d’ordre ; ils ont également toujours appelé à des mobilisations pacifiques et en mettant en garde de les faire dériver en affrontements.

Les forces de sécurité ont utilisé la force depuis le premier jour du mouvement, où en moins de 24 heures deux jeunes hommes ont été tués, le nombre s’est élevé à sept quand les forces de sécurité ont brusquement pris d’assaut le rond-point d’Al Lualu à l’aube de ce Jeudi sanglant, où cinq personnes furent tuées et dix blessées, sans aucune justification si ce n’est la volonté de semer la crainte parmi le peuple et de prendre leur revanche sur les manifestants.

Le fait qu’un si grand nombre de personnes soient tombées, victimes de la répression, tués et blessés, a porté les événements dans notre pays à un tournant dangereux ; qui n’aurait jamais été atteint si l’Etat avait donné la priorité au dialogue dès le début, et avait écouté les revendications légitimes et pacifiques des manifestants et des forces politiques qui exigeaient des réformes.

Si ce n’était le courage affiché par les jeunes faisant face à la violence des forces de sécurité et de l’armée, tout comme l’ampleur des pressions internationales exercées sur le Bahrein, l’intention d’user de la force contre les manifestations populaires n’aurait connu aucune limite ; les manifestations se sont intensifiées depuis le retour des manifestants sur le rond-point d’Al-Lualu qui continuent leur sit-in jusqu’à ce jour.

–          Face à cette situation, son altesse le prince héritier se positionne pour l’entame d’un processus de dialogue national afin de sortir de l’impasse politique à laquelle nous sommes parvenus. Les organisations politiques, y compris la Tribune progressiste, ont appelé à ce que les conditions soient prêtes pour ce dialogue, parmi elles le retrait des unités de l’armée de la capitale et la libération de tous les prisonniers politiques ; la promesse de ne pas user de la force contre les manifestants, et la prise de mesures lançant un processus de destitution de ce gouvernement, puisqu’il est responsable de la mauvaise gestion du pays durant ces quarante dernières années, et la formation d’un gouvernement provisoire pour prendre en main le processus de sortie de la crise actuelle. La Tribune progressiste considère que cela devrait être réalisé immédiatement afin de lancer un processus politique neuf qui mènerait à un compromis historique durable et fondée sur une monarchie constitutionnelle, avec un amendement général de la Constitution.

La Tribune progressiste est très préoccupée par le danger de glissement vers une sédition communautaire comme une façon d’éviter l’adoption des réformes nécessaires, de continue la mobilisation communautaire qu’elle vienne de l’Etat ou de forces communautaires quelles que soient le groupe ou la secte qui les engendre.

A l’heure actuelle,  nous sommes témoins du fait que les tensions et les querelles communautaires ont atteint les écoles et les autres institutions scolaires d’une façon qui déforme le message éducatif qui devrait être basé sur l’esprit de citoyenneté, avec des discours de sédition et de haine qui menace le tissu social national.

A cet égard, la Tribune progressiste en appelle à toutes les forces, en particulier à celles impliquées dans les manifestations, afin d’éviter les mots d’ordre ou phrases qui sentent le sectarisme ; et de se concentrer au contraire sur notre peuple national, les revendications de réforme politique et constitutionnelle, de respecter la nature pacifique du mouvement et de ne pas le mener dans une direction qui ne soit pas approuvée par toutes les forces d’opposition.

–          Dans les circonstances concrètes du Bahrein, la condition du succès de tout mouvement revendicatif, est le caractère patriotique de ce mouvement, cad sa capacité englobante en faisant entendre la voix de toutes les composantes du peuple ; tandis que le communautarisme envahissant ne fait souvent que tuer tout mouvement tout en déformant ses mots d’ordre et ses objectifs, et par conséquent ne parvient pas à faire aboutir les revendications de réforme.

C’est ce processus pour lequel se bat la Tribune progressiste, et elle appelle à tous ses adhérents, sympathisants et à toutes les forces et personnes patriotiques à s’y accrocher et à clairement s’exprimer en ce sens, afin de protéger les exigences populaires de tout danger de glissement communautaire, et pour honorer le sang de ceux morts ou blessés, afin que leur sacrifice ne soit pas vain.

–          La Tribune progressiste, préoccupée par la gravité et le caractère décisif de la période que notre pays traverse, qui constitue aussi un espoir historique pour ses militants et ses sympathisants ; et conscient de l’importance de ce moment historique pour notre pays qui constitue un tournant vers de véritables réformes et l’unité nationale ; adhère à l’appel qui avait déjà été lancé au début des événements sur le travail urgent à réaliser en termes d’actions sociales et patriotiques dans les deux communautés afin de construire des ponts entre les gens, et de mettre en place un corps national commun similaire à l’Organisation de l’union nationale, pour se mettre d’accord sur un programme clair de réformes constitutionnelles et politiques, et renforcer les principes de patriotisme et de coexistence mutuelle afin que notre pays puisse sortir triomphalement de cette crise.

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s