Je ne veux pas qu’on siffle la Marseillaise, par Marc Harpon

L’ingérence a déjà commencé en Libye. Manifestement, les insurgés ont reçu un soutien matériel de la part de pays occidentaux, parmi lesquels les Etats-Unis, dont les navires de guerre mouillent non loin des côte du pays

La France, que Nicolas Sarkozy a mis à la remorque de l’OTAN, risque de suivre les Etats-Unis dans une possible invasion du territoire national libyen, c’est-à-dire dans une violation de la souveraineté du peuple de ce pays.

Le problème c’est que les idéaux qu’elle brandira, conjointement à l’Empire, pour justifier une conquête dont le but sera au mieux d’assurer la sécurité énergétique de notre pays au pire de remplir les caisses des multinationales pétrolières européennes et américaines, sont ceux-là même qu’elle foulera aux pieds : l’idéal d’une fraternité internationale de peuples libres parce que nourris non plus par l’obscurantisme fanatique des traditions, mais par une raison proprement émancipatrice. Cet idéal, celui des Lumières et de la Révolution française, ne gagnera rien à être discrédité, une fois de plus, par une instrumentalisation odieuse.

La résistance à l’oppression risque de prendre la forme d’une réticence aux principes derrières lesquels s’abrite cette même oppression. Nous ne sommes plus à l’époque où Toussaint Louverture, prenant au mot le colonisateur français fondait la première République noire du monde. Nous ne sommes plus à l’époque où, inspirés par La Marseillaise, les indépendantistes cubains composaient la Bayamesa, devenue l’hymne national de leur patrie. Nous ne sommes plus à l’époque où Che Guverra pouvait risquer sa vie indifférement à Cuba, au Congo ou en Bolivie. A l’heure actuelle, celui qui passe pour un révolutionnaire anti-impérialiste, y compris chez les militants révolutionnaires d’Amérique Latine, c’est le crypto-fasciste Amadinejad.

Par ailleurs, la nation française comprend aujourd’hui des centaines de milliers de descendants des anciens colonisés qui, à bon droit, se sentent concernés par ce Tiers-Monde dont ils sont issus et ce, d’autant plus que les discriminations perpétuelles les renvoient sans cesse à leur « origine », à leur passé, plutôt qu’à leur intégration de fait à la nation.

Il serait très grave de donner à ces secteurs de notre peuple l’impression que les idéaux de la double Révolution des Lumières et de 1789 ne sont une fois encore que le cache sexe de la rapine planétaire. Ce serait un cadeau à la Nouvelle Extrême Droite national-tiers-mondiste, qui réduit délibérément l’héritage révolutionnaire aux abus qu’on en fait : en substance, disent les sbires d’Alain de Benoît, de Kémi Séba ou de Yahya Guasmi, le legs universaliste de la Révolution et l’impérialisme ne sont qu’une seule et même chose et il faudrait abandonner le premier pour vaincre le second. Europe Tiers-Monde même combat : il faudrait ressusciter les pseudo-identités (indo-européenne, « kémite », chrétienne, islamique…) pour lutter contre le soi-disant ethnocide planétaire consubstantiel à un Aufklarung prétendument ethnocentriste et prédateur.

D’autre part, la Libye est un pays a majorité musulmane, ce qui ne manquera pas d’exacerber les tensions raciales/religieuses que l’extrême droite, qui a le vent en poupe, attise de façon irresponsable. Entrer dans la logique de choc des civilisations que promeut l’Empire étasunien ne peut qu’alimenter le choc des communautés qu’on essaie d’organiser chez nous, avec la complicité des acteurs du mouvement communautariste qui démobilise certains secteurs issus de l’immigration de notre classe ouvrière.

Une guerre contre la Libye donnerait raison aux imbéciles qui sifflent la Marseillaise, qui, en la sifflant, donneraient raison à d’autres imbéciles qui veulent chasser nos concitoyens issus de l’immigration, ce qui conforterait encore plus ceux qui sifflent la Marseillaise et ainsi de suite jusqu’où ?

2 commentaires

  1. Le mieux c’est encore de siffler lInternational…

    • Je ne sais pas si vous plaisantez! Parce que je ne suis pas d’humeur à rigoler, en plein milieu du grand n’importe quoi politique, intellectuel et moral auquel nous sommes confrontés!


Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s