Marine Le Pen en tête ! Et puis après ? par Danielle Bleitrach,

  Si vous n’en avez pas encore entendu parler, cela ne saurait tarder. Marine Le pen arriverait au premier tour devant Nicolas Sarkozy et le candidat du PS au coude à coude. Selon un sondage réalisé par l’institut Harris Interactive pour «le Parisien» -«Aujourd’hui en France» à paraître ce dimanche, Marine Le Pen arrive en tête des intentions de vote au premier tour de la présidentielle avec 23%. Elle devance Nicolas Sarkozy et Martine Aubry, crédités tous deux de 21%.

Ca vous étonne ? Moi pas et ceci pour plusieurs raison:

– un sondage de ce type à plus d’une année de l’élection c’est du tout bon pour tous les candidats « poids lourds selon la doxa médiatique ». Une bonne affaire  d’abord pour l’intéressée qui s’est fendue d’une déclaration sur « le réveil du peuple français », en  glissant de là sur l’idée que le « réveil des peuples » était à la mode,alors  pourquoi pas le « réveil » des Français. Mais à qui et à quoi fait-elle donc diable allusion? Serait-ce à ces hordes barbares qu’elle accuse de menacer notre patrie? Qui peut savoir, nous nageons en pleine confusion.

 – Mais le PS et l’UMP ne sont pas en reste de satisfaction malgré les mines effarouchées de leurs représentants. Réfléchissez si la Le Pen était en tête au premier tour on appelerait au sursaut républicain au second et ce serait l’élection assurée. En attendant il s’agit donc de serrer les rangs pour éviter la dispersion des clans, droite contre gauche toute… Déjà José Bové, qui a l’habitude de déserter son camp et de l’entrainer vers des divisions ultimes, a annoncé la couleur et propose qu’il n’y ait pas de cadidat écologiste pour éviter un remake de 2002.En voilà un qu’il vaut mieux voir chez les autres que chez soi…

– Cela favorise en outre l’idée que les primaires sont nuisibles, non seulement du côté de Solferino et de l’Imam endormi du FMI, mais également dans les rangs plutôt agités d’une Sarkozy dans la débâcle. Ca c’est pour la « cuisine »! Mais sont-ils capables d’autres chose que de la cuisine électorale à laquelle participe ce sondage trop beau pour eux pour être tout à fait vrai?

 – Parce que l’essentiel est d’éliminer toute véritable intervention populaire, celle qui permettrait au peuple de changer les choses réellement . Nul doute que l’électorat va être incité au « vote utile » dès le premier tour, faute de quoi on accusera les « petits candidats » d’être ceux par lesquels est advenu « la mère de toute les défaites », et on entraînera un peu plus la France dans une absence totale d’exigence d’alternative politique. Et ce alors même que les gens n’en peuvent plus et qu’on annonce une nouvelle flambée des prix, l’énergie mais aussi les aliments de base.

 Ce qui est un jeu bien dangereux, mais dangereux pour qui ? Qui craint le fascisme, est-ce patronat qui a toujours su s’y rallier sans état d’âme?

Il n’empêche, le ventre est fécond… 

 Quand Marine Le pen s’attire des électeurs en dénonçant les hordes barbares déferlant sur nos côtes en quoi  gêne-t-elle le capital ?

Pourquoi s’amuse-t-on à la faire croître?  Il y a les jeux politiciens dont nous venons de parler mais il y a d’autres fers aux feux… Pas seulement le petit personnel politicien, non ceux qui financent, les gens sérieux…

Son discours accompagnerait si bien une intervention de l’OTAn pour tenter de conserver les terres pétrolières du Moyen orient…  La guerre est la meilleure des affaire, par exemple, celle d’Irak a coûté 6000 milliards aux contribuables nord-américain, mais elle a rapporté un peu moins mais pas mal aux pétroliers, à Haliburton (de Dick Cheney), aux voleurs de Bagdad.. qui se sont jetés sur le pays avec un grand appétit, donc en plus de ce qu’ils souutirent déjà au peuple, la guerre a été un impôt supplémentaire entré directement dans leur escarcelle, comme elle rentrera demain dans celle de monsieur Dassault par exemple. Celle d’Afghanistan nous côute à ce qu’on dit un million d’euros par jour et nul ne s’en préoccupe de notre côté, mais pas du leur. Il y a quelque chose d’étonnant de voir le Conseil de sécurité en appeler à la paix en Libye alors que ces pays sont non seulement les protagonistes de toutes les guerres et les pires marchands d’armes y compris en Libye dont ils déplorent les morts avec douleur.

 Donc le fascisme on le sait ne nuit pas aux affaires, en particulier celles qui ont besoin de la guerre, en revanche, le fascisme dénonce vaguement les banquiers apatrides si possible mais dévoie toutes les luttes vers le bouc émissaire et là la bête immonde en gestation se retourne déjà dans le ventre qui en est gros.

Nous sommes dans une crise de profondeur inouïe, crise financière, crise climatique, crise énergétique, crise alimentaire, crise sociale, inégalités autant que difficultés accrues à vivre ensemble, et crise de toutes les institutions . Impossible de continuer, impossible de changer.

 Parce que si ce sondage est encore une manipulation, et si Marine Le pen n’a on le sait aucune chance d’être élue, il est joué avec elle un jeu joue abominable en faisant monter le désespoir, l’absence d’issue, les médiocrités politiciennes pour des gens qui n’en peuvent plus. Il y a ce sentiment d’avoir tout essayé en vain, parce qu’ils se ressemblent tous… A ce titre, elle n’est qu’un symptôme de plus…

Est-ce vous ne voyez pas à quel point nous sommes tous déjà dans le gadget et dans l’impossibilité de s’entendre, de construire, comme nous emplit le besoin de détruire ? Les rivalités d’appareil, l’absence de crédibilité. Il y a quelque chose de l’ordre du remugle, un désir de guerre qui fait songer à ce que Freud disait devant le nazisme, le retour de l’homme archaïque, celui qui en ce moment se cherche de bonnes raisons de laisser la haine le submerger en espérant que cela recréera une communauté capable de changer les choses, un tous ensemble qui n’est qu’illusion.  Le  discours de Marine Le Pen témoigne d’un excés d’amour pour les Français et ce genre « d’amour » ne se prouve que dans la haine de l’autre et cela risque de suffir à ceux que l’on mène au bout du desespoir.

 Attention à ce que chacun accepte, il est encore temps de chercher la paix, le respect des souveraineté, le dialogue, cela paraît idiot mais il faudrait ce qu’apporte un vrai mouvement, une révolution : la possibilité d’enfin se parler, de retrouver un langage commun. Parce que là encore le vote fasciste est celui du silence, de ce que l’on maugrée dans un coin, une vengeance de la solitude.

 Danielle Bleitrach

7 commentaires

  1. Un sondage, tous ces sondages dont on nous submerge à ch

  2. Il s’est passé une boulette….
    Tous ces sondages dont les medias nous accablent pendant les mois et les mois qui précèdent chaque élection, çà pourrait être une information, à condition que l’usage qui en est fait reste objectif et modéré. Mais hélas, cela finit par ressembler à un endoctrinement, c’est à chaque élection une vaste entreprise d’anesthésie générale, nous n’aurions même plus à nous déterminer pour choisir les candidats ou le programme ou la politique qui nous convient le mieux, puisque le danger du second tour est tel qu’il faudra impérativement éliminer dès le premier tour les candidats qui ne font pas partie du bipartisme à l’américaine tel qu’il est prôné par les medias à la botte des deux grands mouvements concerné, c’est-à-dire l’UMP et le PS, pour faire plus court l’UMPS et leurs complices, gredins et coquins qui ne cherchent qu’à se partager le gateau des suggrages.
    Nul besoin de voter pour un candidat qui ne soit pas un des trois amis des milliardaires, Sarko, Dsk, Le pen! Et la troisième servant de repoussoir et cristallisant toutes les magouilles politiciennes des deux premiers pour éliminer un éventuel trouble fête, nous voici donc condamnés à voter pour eux, à choisir entre la peste, la vérole, et le choléra….
    Entre bonnet blanc et blanc bonnet, comme le dénonçait Jacques DUCLOS en 1969 pour l’élection présidentielle, c’était pas terrible, mais nous avions le choix, et le PC dépassa les 21%
    Aujourd’hui, il ne nous resterait que subir ce marché de dupes?

    Nous refaire le coup de Chirac / Le Pen, AVANT même le premier tour !!!
    C’est y pas beau, la démo-crassie?

  3. Pleinement d’accord avec DANIELE.
    Bon voyons ne nous posons surtout pas la question du POURQUOI autant de votant FN ?
    Chez moi cela va sans doute dépasser 30% au cantonales.
    Tout ce qui vous interesse c’est de dire qu’il y a manipulation, que si elle est au second tour il n’y a aucun risque ?
    On ne doit pas être dans le même pays… pas de racisme, pas de jalousies, pas de corruption, pas de népotismes, etc… Notre France sent mauvais le fascisme à tous les niveaux. Du plus haut au plus humble, le ventre est gros du monstre.
    Il y a urgence à RESTRUCTURER efficacement le mouvement ouvrier, ce devrait être le seul objectif des forces de progrès (dont font partie les communistes, une frange des socialistes et beaucoup de bonnes volontés)

  4. BIEN D’ACCORD AVEC DANIELE !

    Chez nous, on dit que la peur n’évite pas le danger… Mais quel danger ?

    Le seul danger réel qui nous guette, c’est que 2012 soit le rendez-vous des dupes…
    Le F-Haine N°1 au 1er tour ? Qui peut croire au danger pour le 2d ? Et puis encore ? Il faudra bien dégonfler la baudruche un jour, comme à Orange, Toulon, etc. je suis désolé…

    Alors quoi ? Que le seul qualifié pour son vis à vis soit un UMP (re-2002) ou un PS genre DSK ? Ce serait la meilleure façon d’ouvrir le boulevard au FN pour 2017…

    Je crois que Zlvoj ZIZECK, qui passe beaucoup à la TV en ce moment (pourquoi ?), dit que nous vvons la fin du capitalisme « démocratique ». Cela signifie qu’il y a des « capitaines » d’industrie ou de la finance qui sont prêts à miser sur « la manière forte » et donc l’arrivée au pouvoir du FN ou d’un conglomérat, plus ou moins formel, dans lequel il participerait.

    C’est aussi quelquechose qu’avait annoncé il y a près de 15 ans Alain BIHR dans « Le spectre de l’extrême droite »…
    La gauche, la vraie, le PC, les gens qui luttent pour vivre, doivent entrer en résistance, activement… Ils doivent reconstruire sur le terrain les solidarités, plutôt que se laisser fasciner par la fascisation lente.

    NOSE

  5. reformons les cellules de quartier retour à la base avec ceux qui souffrent et subissent la misére .
    remetons notre drapeau à sa place avec la faucille et le marteau; combat re les médias; et surtout donnons la parole à ceux qui crevent les 8millions de pauvres
    il y a de quoi reconstruit un p-c digne de ce nom fw

  6. Bonjour
    Depuis quelques temps je me demande pour qui la droite appellera à voter si au second tour on se retrouvait entre Le Pen et un socialiste? Juppe n’a-t-il pas dit qu’il fallait tout faire pour empêcher la gauche d’accéder au pouvoir?
    Kirk

  7. Faudrait se regarder dans un miroir de temps en temps :

    Ce que je veux dire c’est que je crois que les français qui sont censé penser pour nous a la télé, dans les journaux et dans les livres d’histoires nous façonnent de jolies contes de fée, et que la réalité est tout autre

    Par exemple pendant la période de la seconde guerre mondiale,à l’école, on m’a apprit, la France résistante, puis j’ai grandi et j’ai voyagé, et quelle ne fut pas ma surprise de constater que dans le reste du monde, ce qu’on retenue les gens de notre histoire c’était une France colabo et non résistante ..

    Lepen en 2012 c’est malheureusement pas une fiction, c’est une triste réalité car en France on est pas aussi cultivé et intelligent qu’on le pense, en France, le fashisme on y a déjà gouté avec enthousiasme …


Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s