Chavez propose sa médiation, la France est en train d’agir dans le même sens pour son propre compte…par Danielle Bleitrach

Le président vénézuélien Hugo Chavez s’est entretenu au téléphone avec Khadafi et a proposé de créer une mission internationale de paix pour créer les conditions d’un dialogue entre Khadafi et les forces d’opposition.

La chaîne de télévision al-Jezira a affirmé que cette médiation entre le dirigeant libyen et les insurgés avait été acceptée par Kadhafi et la Ligue arabe. Et effectivement il semble qu’il en ait été ainsi, mais après intervention des Etats-unis, le dirigeant de la ligue arabe Amr Moussa a fait machine arrière et dans un entretien à Reuters, l’agence de presse des Etats-Unis, il a expliqué que « la proposition était encore à l’étude ».

L’idée d’une mission de paix fait son chemin, et la proposition de Chavez, la manière dont ce dernier a su acquérir dans l’OPEP une audience et une crédibilité rend sa proposition intéressante pour les pays arabes.

 Il faut bien mesure que la contagion de la révolte arabe est en train de gagner la péninsule arabique, avec en son centre l’arabie saoudite, c’est-à-dire les réserves mondiales de pétrole. Il y a bien sûr le Yemen, mais aussi Oman, petit sultanat paisible de la péninsule arabique,a connu ce dimanche sa première manifestation. C’est dire l’inquiétude générale et toute la ligue arabe craint non sans raison qu’une intervention des puissances occidentales en Libye embrase le monde arabe et peut-être même l’Afrique.

Cependant le dirigeant de la Ligue arabe Amr Moussa qui s’est porté candidat à la direction des affaire egyptiennes ne peut pas se passer des Etats-Unis.

C’est là que l’intervention de la France qui en fait irait dans le même sens, celui d’une négociation, peut jouer un rôle. Alain Juppé va au Caire, il a déjà apporté le soutien humanitaire de la France à l’évacuation des travailleurs égyptiens bloqués en Libye. par parenthèse c’est la Chine qui a procédé à l’évacuation la plus massive non seulement de ses propres ressortissants mais de ceux d’autres pays asiatiques.

Si Juppé, aidé de la Turquie, était capable de se situer dans la ligne de l’ouverture de négociations en Libye à partir de la ligue arabe et des pays africains, y compris avec l’aide de Chavez, ce serait un retour « gaullien » de la politique française, le contraire de la révolution à laquelle aspirent les peuples mais elle pourrait avec la Chine, la Russie, la Turquie jouer dans le sens de la paix. Mais la diplomatie française ne voudra jamais de Chavez, le loup dans la bergerie, elle agira pour son propre compte.  Ce rôle est celui d’une bourgeoisie intelligente qui tente de se créer un espace en se distinguant des boute-feux Etasuniens et en utilisant sa connaissance du monde arabe et même africain, tout en tentant de détruire toute velleité révolutionnaire. Il est à noter que la France non seulement s’est prononcé depuis l’arrivée de Juppé contre une intervention armée, en ce qui concerne la zone d’exclusion aérienne même bémol, la France subordonne la création de cette zone d’exclusion à l’accord du Conseil de sécurité (le Russie et la Chine s’y opposent). Comme la Turquie est d’accord avec la France, l’OTAN est bloqué…cela change de la politique sarkozienne menée jusqu’ici et qui n’était qu’un doublon des pires errances nord-américaines, sans parler des folies du PS en matière de politique extérieure qui reviennent à appuyer partout les nord-américains en y ajoutant le prétexte « humanitaire » et droit de l’hommiste ».

Danielle Bleitrach

PS. Décidemment la france a le vent en poupe : .La vache qui rit s’implante en Iran… C’est la petite touche humoristique de la période. La société française Bel lance la Vache qui rit sur le marché iranien. A compter du 12 avril, « nous allons produire dans notre usine de Qazvin à 150 km à l’ouest de Téhéran… Maintenant que Moubarak (surnommé la vache qui rit) a disparu du devant de la scène c’est le retour de la vraie qui est le fromage le plus apprécié du monde dans les zones chaudes à tous les sens du terme .

Un commentaire

  1. Bonjour,

    Cet article et l’autre sur les « réflexions de Fidel en Libye » sont bien intéressants et d’ailleurs votre blog aussi.

    Il est clair que Juppé doit être un peu plus adroit et moins bête que l’ex MaM.

    Cela dit, vu l’état politique de la France actuellement et des dégâts causé dans l’opinion aussi bien local qu’international sur le plan politique, je me demande bien dans quelle mesure il puisse y avoir un quelconque retour en grâce avant longtemps.

    La France-Afrique est encore moins a espérer… Damned !

    La bourgeoisie intelligente Française alors là… pardon mais… non. Ou alors, ceux là sont maintenant des fantômes.


Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s