Modifier le mandat de l’ONU? ce qui serait juste c’est qu’il y ait débat et mandat du peuple français par danielle Bleitrach

Les Etats-unis ne se gênent plus désormais, les dirigeants fombent le masque. Ce n’est pas l’humanité qui le démontre mais le Figaro qui nous explique tout et son contraire: que Khadafi est isolé, mais que les combats continuent. Que les Etats-unis préparent l’après-Khadafi mais comptent sur les Eiropéens pour jouer les petits soldats au sol. Et que tout ça est bien compliqué parce qu’on n’est pas sûr que le Conseil de sécurité vote l’intervention de l’Europe bien sûr…

La seule question qui me préoccupe est celle de notre souveraineté en tant que peuple français. Est-ce que nous allons continuer à papoter sur les dictatures en acceptant d’âtre dépouillé de notre souveraineté, celle de voter ou de ne pas voter la guerre. Est-ce que nous allons accepter de confondre débat souverain et manipulation médiatique? Est-ce que nous allons attendre la volonté des USA, le vote du Conseil de sécurité, voir d’une Europe sur laquelle nous n’avons aucun pouvoir. jusqu’à quand prétendrons nous exporter la démocratie dont on nous prive ?

Nous sommes le jour de l’anniversaire de la prise de pouvoir d’Hitler, il y a eu un jour un peuple qui a accepté la servitude volontaire.

Parce que du peuple français il n’est bien sûr pas question. mais chauffé à blanc comme il l’est depuis quelques jours entre les humanistes qui pleurent sur le pauvre libyen martyr d’un dictateur fou et Marine le pen qui nous décrit les hordes migrantes qui se pressent à nos portes, pas besoin de demander son avis à ces « veaux », et puis une bonne guerre ça fait vendre des armes , n’est-ce pas messieurs dassault, lagardère et autres philanthropes…

Quitte à nous prendre pour des imbéciles en expliquant comme madame Clinton que Mouammar Kadhafi recourt à «des mercenaires et des voyous» pour éliminer son propre peuple, devant le Conseil des droits de l’homme de l’ONU, appelant à son départ immédiat. Le dictateur et son entourage «devront rendre compte pour ces agissements», a-t-elle martelé, en référence à la Cour pénale internationale. »

Si tel était le cas, Khadafi ne serait pas encore là… Il faut bien se rendre compte que la situation est plus complexe que celle que les médias nous peignent avec complaisance.

Mais le plus insupportable est que tout ce cirque est monté pour que sans l’assentiment du peuple français nous intervenions dans la poudrière du Moyen orient, sans que jamais on ne s’interroge sur ce qu’une telle intervention provoquerait; mais monsieur dassault s’en moque. Voilà ce qu’il en est quand les marchands d’armes tiennent la presse française.

Comme l’explique le Figaro en ligne d’aujourd’hui: « Le fait que le Pentagone annonce au même moment qu’il allait «repositionner» certaines forces, aériennes et navales, à proximité de la Libye «pour avoir la flexibilité nécessaire le jour où les décisions seront prises» en dit long sur le coup d’accélérateur que les États-Unis entendent donner sur la crise libyenne, maintenant qu’ils ont mis leurs ressortissants à l’abri. Il ne s’agit pas de se lancer, dès demain, dans une intervention militaire proprement dite, comme s’est empressé de le souligner Washington, excluant «une action militaire impliquant ses navires». Mais tous les moyens à disposition sont passés en revue dans le but d’isoler Kadhafi et de le priver de ses derniers soutiens. «La zone d’exclusion aérienne est une option que nous considérons activement… J’ai consulté nos alliés sur ce sujet», a dit Clinton, évoquant des «mesures supplémentaires» aux sanctions déjà adoptées à l’ONU. Celles-ci comprennent un embargo sur les armes, le gel des avoirs des dirigeants libyens et une interdiction de visas.

Mais après avoir mis à l’abri ses ressortissants les Etats-Unis et les Européens se préoccupent peu de tous ceux , pauvres hères, qui fuient par la frontière tunisienne et qui ne trouvent pas les moyens de leur survie. la Tunisie faisant ce qu’elle peut mais n’étant pas en mesure d’accueillir tous ces gens africains, asiatiques, et autres qui gagnaient leur vie en Libye et qui fuient les combats. la catastrophe humanitaire , la vraie menace parce qu’il y a bien guerre civile et que celle-ci est entretenue pour de sordides raisons gazières et pérolifères. Ne pas faire de Khadafi un martyr du socialisme, le rêve s’est effacé mais il est resté les intérêts: Khadafi était l’actionnaire de Fiat et Infinvest et de grandes entreprises italiennes, suisses et françaises,  il a joué avec l’opposition d’intérêts entre l’ENI (Ente Nazionale Idrocarburi) et la compagnie pétrolière italienne AGIP, d’une part, et les Sept Sœurs, dirigé par Shell et Esso, de l’autre. Et tout ce petit jeu continue…

Comme le déclare encore le Figaro « Clinton n’a pas caché que parallèlement à ces efforts, l’Administration planchait déjà sur l’après-Kadhafi. «Nous prenons activement des contacts avec ceux qui en Libye travaillent à mettre sur pied un gouvernement respectant les droits du peuple libyen», a dit lundi le porte-parole présidentiel, parlant de l’exil de Kadhafi comme «d’une possibilité». Les sénateurs républicain John McCain et démocrate Joseph Lieberman, poussent à armer l’opposition et à instaurer immédiatement une zone d’exclusion aérienne. Mais l’Administration se contente pour l’instant d’en brandir la possibilité théorique, en espérant qu’elle suffira. »

Le Figaro nous explique en effet que « les zones d’exclusion aériennes sont souvent impuissantes à influencer le rapport de force de manière déterminante et comportent le risque de se faire aspirer par le conflit au sol. Dans l’esprit des Américains, l’Europe serait en première ligne pour une telle mission en Libye. »

On ne peut que dire merci aux dirigeants des Etats-unis qui après avoir fomenté les troubles à l’est du pays, après avoir intronisé l’ancien ministre de la justice de Khadafi comme leur homme de paille, prétendent laisser les Européens, nous en l’occurrence régler le problème « au sol ».

On voit à quoi servent les alarmes de marine le pen et de qui elle se montre l’agent fidèle en criant à la vague d’immigration. Après nous avoir raconté n’importe quoi sur la situation en Libye, en utilisant notre propension aux ragots et la peur de l’islam et de l’immigration, après nous avoir caché la véritable catastrophe humanité, les pauvres gens réellement en danger, voici que l’on nous dit « armons-nous et partez! »

Vous avez aimé l’irak, les armes de destruction massive, le tyran saddam hussein, vous avez adoré l’Afghanistan, ses femmes en burqa et Ban laden, vous prendrez bien encore une petit coup de libye? Au prix où ça coûte inutile de s’en passer, à vot’bon coeur messieur dame, quelques millions de morts de plus on s’en fout… Et ils se rempliront l’escarcelle avec le prix de l’essence et celui du gaz pendant que 6 millions de Français n’ont plus de quoi se chauffer… et que ça grimpe, grimpe… Est-ce que tout cela ne mériterait pas un vrai débat entre citoyens responsables ?

Un mandat de l’ONU serait en outre indispensable. Or la Chine et la Russie pourraient brandir leur veto dit le Figaro.Juppé vient d’affirmer qu’il n’y aura pas d’intervention sans mandat de l’ONU, ce qui est au moins une bonne chose. Ce qui serait bien c’est qu’il y ait débat et mandat du peuple français.

Mais comme je n’ai pas une immense confiance dans nos représentants il faudrait que le peuple français leur dise que ça suffit l’arnaque…

Danielle bleitrach

2 commentaires

  1. B’ jour Danielle,

    <>**, …….

    dure Danielle, je m’ exprime ainsi aussi…….. en petit comité, mais je dis aussi …. tôt, qu’ un grand travail d’ information doit se faire, mais avec si peu de militants ou ………… qui jettent cette éponge de …. l’ autogestion,

    penser aussi aux masses de salariés en âge de réfléchir mais qui passent jusqu’ à 4 heures quotidiennes dans les transports et submergés de pub à la c.. et de journaux TV ou autres de désinformation ………

    bon ! quand montons nous à l’ assaut de Tf1 & Fr2 , et tant d’ autres !

    ** référence gaulienne, lequel de Gaule avec le pognon de ces v….

    se paya un réseau, indépendant des PTT, de transmission TV en 1962, pour l’ équivalent du prix d’ un porte-avion tel le Ch. de Ga de maintenant,

    personne n’ a moufeté à l’ époque, premier lambeau arraché au service public des PTT qui assuraient sur leurs Faisceaux Hertziens la transmission TV pour toute la France, ………. avec de pauvres moyens et pauvres techniciens, j’ en étais de ces techniciens.

    PS ! Suisses, Allemands, avec qui nous travailliions ont maintenu leur confiance, à l’ époque, à leurs services PTT/TV.

    Vive Fidel

    Bysyves

  2. Bonjour Danielle, bonjour Marc. J’ai posté quatre commentaires sur des sujets divers. Aucun n’apparait. Problème technique ? Ou bien suis je sur liste noire (je préfererai rouge) et pourquoi ?


Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s