Ouvrir le débat: ma position sur les mouvements dans les pays arabes par danielle Bleitrach

Les interrogations et les prises de position que je développe ici me paraissent devoir être discutées par les communistes. Je suis, comme beaucoup d’entre eux, lasse de voir que le débat se réume trop souvent à des questions d’élection devenues un enjeu en soi sans perspective stratégique,un débat alors résumé à des personnes. Pourtant l’enjeu est essentiel puisqu’il s’agit de savoir si notre peuple et la situation nécessistent l’existence de communistes et d’un parti communiste. Donc après des mois de silence je ne suis intervenue que parce  ce qui se passe au Moyen-Orient dans le bassin méditerranéen me paraît nous concerner  à plus d’un titre. Notre peuple français est inquiet, il est manipulé, il a besoin de prises de positions claires. Voici donc la manière dont personnellement je me positionne(1).

Les aspirations des peuples arabes sont justes et doivent être soutenues. Les mouvements ne sont pas nés de rien, ni même d’une simple mobilisation de facebook du type de celles organisées aisément par Soros. Souvent, comme en Egypte, ces mouvements ont été précédés de grêves et de luttes sociales importantes dont nous avons fait état. L’implication du prolétariat, sa tenacité et sa mobilisation pacifique paraissent des facteurs essentiels de la réussite, en particulier du basculement de l’armée. Ces mouvements ne jouissent pas du même degré de popularité dans nos médias: tandis qu’on s’émeut sur la Libye, on cache se qui se passe à Barhein.

Il est évident que derrière ces mouvements les forces politiques, à commencer par celles de l’impérialisme, tentent d’utiliser à leur profit un chaos qu’elles développent et sont prêtes à aller si besoin était jusqu’à ce que coule le sang , et donc y compris  intervenir militairement.

Quelle que soit l’issue du bras de fer sanglant en Libye, les pays occidentaux, dont le notre, doivent laisser les peuples mener le processus  jusqu’au bout. L’intervention occidentale ne peut que rendre encore pire une situation déjà marquée par la manière dont depuis toujours les pays occidentaux ont empêché toute solution progressiste,  attisé hier comme aujourd’hui les corruptions et les guerres civiles dans les pays arabes, faisant souvent de la manne pétrolière un véritable drame pour les peuples. Nous n’avons que trop été silencieux sur le rôle réel de la France(2), sur la dénonciation de la guerre.

Une intervention de l’OTAN comparable à celle qui s’est déroulée en Irak ou en Afghanistan doit être proscrite à jamais qu’il s’agisse de la Libye ou de tout autre pays. Les décisions du  Conseil de Sécurité lui-même ne sont  plus une garantie, seule l’Assemblée générale de l’ONU pourrait être un recours mais jusqu’à ce jour les Etats-Unis et leurs alliés l’ont complètement paralysée et vidée de son poids politique pourtant de plus en plus indispensable. La crise est non seulement financière, économique, énergétique, alimentaire, elle est en toute circonstances crise des institutions démocratiques parce que tout a été fait pour empêcher l’intervention des peuples.

Pour moi, il est évident que les Etats-Unis et Israël sont en train de tenter d’installer l’Otan sans avoir à intervenir militairement, simplement en mettant en place des marionnettes ou des alliés. Faire du bassin méditerranéen un pays à la turque ou à la pakistanaise, où prospéreraient hommes d’affaires islamistes modérés et armée garante de « l’indépendance » nationale.  Le tout pour maintenir en fait l’alliance impérialiste et tabler sur l’adhésion d’un peuple patriote et sincérement musulman. Le fondamental demeurant alors le partage du pillage et de l’exploitation entre prédateurs, ce qui  ne peut résoudre les problèmes du peuple spolié et engendre les guerres comme « la nuée engendre l’orage ». La démocratie concédée serait celle que nous connaissons, des élections sans alternative et un peuple opprimé.

Cette « solution » est-elle susceptible de résoudre la crise ? La preuve est faite aux Etats-Unis comme chez nous que la crise s’aggrave et devient de plus en plus dure, de plus en plus belliciste. Il n’y a pas plus de solution à cette crise dans le système d’ouverture armée plus bourgeoisie islamiste modérée, qu’il n’y en a  dans l’alternance sans alternative entre démocrates et républicains ou droite et PS. Dans tous les cas cela risque de déboucher sur la victoire de l’extrême-droite et des fascistes quand le capitalisme ne sera plus en état de maintenir son pouvoir autrement que par le fascisme. Dès maintenant ce fer est au feu. Et toutes les pleureuses humanitaires sont prêtes à s’y rallier. Dès aujourd’hui dans nos pays alors qu’on prétend exporter la démocratie au Moyen orient, la haine de l’étranger, de l’Islam est organisée.C’est pourquoi pour des raisons humanistes qui sont celles des communistes et pour des raisons politiques ( le refus d’un bouc émissaire aux méfaits du capital),  nous devons refuser toute forme de racisme, qu’il s’agisse de celui qui touche aujourd’hui les musulmans, les ressortissants des pays arabes et africains  et qui est le plus répandu, comme celui qui sous couvert d’anti-impérialisme n’est que de l’antisémitisme pur et simple. Les enjeux de classe doivent être dégagés si l’on veut ne pas tomber dans les pièges du fascisme, le visage le plus éhonté de l’exploitation capitaliste.

La seule solution pour des communistes est de contribuer à dégager à partir des aspirations populaires – que les ravaudages politiciens de toutes sortes nécessairement trahiront- une solution anti-capitataliste et anti-impérialiste. Nous devons nous y atteller en éclairant les enjeux de classe et d’indépendance nationale partout. Pas soutenir des dictatures.

Peut-être que je raisonne de plus en plus sur des durées plus longues que l’événement mais oui il faut dire que derrière ce qui se passe aujourd’hui au Moyen-Orient il y a aussi la main des Etats-unis et d’Israël, mais que les masses qui tentent de conquérir  leur liberté sont les seules à pouvoir se dégager elles-mêmes des pièges en continuant à revendiquer ce que le capitalisme et l’impérialisme ne pourront leur apporter, parce que tout ce qu’il peut leur donner c’est la misère et une autre domination étrangère. Que l’intervention soit militaire ou que le régime qui naisse de ses mouvements soit un client des Etats-Unis, ce qui est tenté en Lybie.

Je ne suis pas pour soutenir des régimes comme celui de Khadafi, même si je ne me fais aucune illusion sur qui provoque sa chute, en revanche je pense que nous communistes avons payé trop cher notre soutien à des dictatures. Le pauvre parti Toudeh d’Iran, ses militants héroïques en offrent un exemple tragique. Nous devons inlassablement éclairer les enjeux, agir sans naïveté et savoir qui se cache derrière les discours humanitaires. Et le dire au peuple français clairement, sans opportunisme en criant « au loup » avec les autres, mais sans cacher que les peuples ont raison de se révolter.

Ce qui s’est passé en Tunisie et en Egypte et qui n’est pas terminé, de qui se passe encore à Barhein et en irak est une espérance pour tous, parce que le peuple refuse de se laisser intimider et réclame une vie décente et la fin des humiliations, de toutes les occupations.

Nous devons partout soutenir les peuples et les dirigeants qui tentent de dégager des solutions progressistes, mieux faire connaître ce à quoi ils sont confrontés, je pense bien sûr à Cuba et aux pays d’Amérique latine. Les contraintes d’un front anti-impérialiste pour défendre leur souveraineté les conduisent à des alliances, ce ne sont pas nécessairement les notres, je pense à l’iran, mais ce sur quoi nous pouvons être d’accord c’est sur la dénonciation de toute intervention militaire et de toute ingérence sur des prétextes hypocrites démocratiques, humanitaires… Voir de moeurs… Le respect des souveraineté nationale est aujourd’hui une part essentielle de la démocratie.

Danielle Bleitrach

(1) Il n’y a pas la moindre divergence entre Marc harpon et moi, je me félicite de la manière dont il a pris le relais et ce blog est le sien, je le remercie de m’accueillir de temps en temps quand je crois devoir intervenir.

(1) Il est absolument inimaginable que l’on puisse entrer en guerre sans consultation préalable du peuple, ni du Parlement. Pourtant telle est la situation « Constitutionnelle » dont chacun paraît s’accommoder en France.

5 commentaires

  1. La liberté de la presse n’existe toujours pas en Egypte,et ça n’emeut personne:

    La desobeissance avance,les etudiants egyptiens,issus du mouvement informel du 6 avril, lancent la publication d’un journal sans l’autorisation des militaires et du gouvernement,au sommaire compte rendu de la place Tahrir,etc :

    « It’s Time to Push the Borders of Freedom »: Egyptian Students Defiantly Publish Newspaper Without Government Permission
    ….

    http://www.democracynow.org/2011/2/18/its_time_to_push_the_borders

    APPEL pour une manifestation permanente place de la Concorde( et non limitée a la capitale,vu l’appel des Grecs a le faire a Athenes,des places Tahrir partout..Marseille est naturellement predisposée et cela est deja dans toutes les tetes :

    Eninel dit :

    24 février 2011 à 10:07

    Mais qui va débaptiser la Concorde ?

    (La Concorde plutôt qu’à la Bastille, car là bas, on est à deux pas de l’Elysée)

    La jeunesse évidemment ! Cette jeunesse en France et en Europe qui n’a guère à espérer plus de son avenir que dans le reste du monde.

    Lorsque je vois avec quelle passion les plus agés s’acharnent à geler la lutte des classes et tenter de la cadrer dans le stricte calendrier électoral de cette V République, qui contrairement à l’esprit et à la lettre d’une République (égalité du citoyen) oblige le bon peuple, une fois tout les cinq ans, à se choisir un guide sûpréme au dessus des lois, je me dis que l’une des raisons de la Crise, c’est l’utilisation perverse des mots.

    Jeunesse du monde; Jeunesse de France; On vous camisole, les vieux vous imposent leurs phobies. En vous dirigeants vers des bureaux de vote en 2012, pour des élections truquées, alors même que l’âge du corps électoral en France est en moyenne de 55 ans, ils vous jouent.

    La perversité des systémes qui vieilissent fait que l’élection présidentielle de 2012 va être un formidable tremplin pour l’émergence en France d’une droite Lepeniste fascisante (surtout si l’Euro implose, et évidemment que l’Europe et sa monnaie va imploser, un peu avant ou un peu après 2012.).

    Faites chauffer vos Phone & I.Phone. Jouez de vos réseaux. Les notres, sont cadenassés par des bureaucraties ouvrières éteintes et plus capable de la moindre indignation.

    Joignez-vous au printemps des peuples et apportez une réelle solidarité aux Révolutions Arabes. La jeunesse a été et sera toujours l’aiguillon de la contestation. Vous réveillerez le prolétariat et ses gros bataillons qui le moment venu, feront la différence.

    Investissez la Place de la Concorde ! Exigez que Sarkozy aille rejoindre ses amis dictateurs sanguinaires et voleurs dans les poubelles de l’histoire. Tenez-y un sit-in permanent sur cette Place de la Révolution où jadis on décapitait les ennemis de la République.

    « Sarkozy Dégage ! »

    La Sociale, vite !

    http://www.pauljorion.com/blog/?p=21470

  2. Oui Danielle tout à fait en phase avec toi ! Mais le problème du P.C. c’est qu’il avait cessé d’être Internationaliste me semble-t-il? Alors comment peut-il analyser objectivement à part de « botter en touche »? Il faut le Front de Gauche pour enfin avoir de Jean-Luc Mélanchon un autre son de cloche que les médias maudits de chez nous !
    Bien sûr ces Peuples en révolte vont bientôt s’apercevoir, comme chez nous d’ailleurs, que l’on a changé des hommes mais le foutu régime capitaliste lui demeure avec son cortège de malheurs et privilèges insolents !!!

  3. Le Parti Communiste est aujourd’hui prisonnier de son effacement, de sa dilution dans le front de gauche, où les derniers communistes perdront leurs dernières illusions. On entend plus que Mélenchon, celui qui hurlait il y a peu que les amendements communistes sont de la merde, le Parti n’apparait plus nullu part. Même si ce n’est pas le meilleur candidat, je voterai pour GREMETZ si le PC ne présente pas GERIN

  4. cher pedrito, d’accord, mais ce n’est pas le sujet , de savoir si je préfère gremetz, Gerin ou Melenchon j’en suis gavée… Et comme je ne suis plus membre du PCf cela ne me concerne plus… Ce qui m’intéresse et ce que j’ai tenté de poser c’est comment construire une vision commune, comment par exemple sur une question comme celle du mouvement qui secoue le monde arabe nous positionnons-nous; Celui qui m’a répondu c’est fidel dans « la danse macabre ».
    Ce qu’il dit n’est pas trés différent, mais il prend le problème differement « au positif ».
    1) il faut partir du fait que cette révolte du monde arabe est une révolte contre ce que l’impérialisme a imposé autant que de l’humiliation. Le génie est sorti de la bouteille.

    2- la malheureuse affaire de la Libye devrait être réglée bientôt mais les occidentaux vont tenter de l’utiliser pour garder pied.
    Il a raison, il faut insister plus que je ne l’ai fait sur le caractère extraordinairement positif de ces rébellions populaires et surtout au fait que ce qu’elles refusent c’est justement le modèle impérialiste et ses conséquences.
    Je l’ai dit, mais tout bien réfléchi je préfère sa formulation à la mienne, même si je continue à penser que la mienne a quelques vertus pour notre peuple et pour les communistes français.
    En gros j’insiste

    1) sur la nécessité pour les communistes de se prononcer contre le pseudo-traitement « humanitaire » et l’intervention belliciste pour régler les problèmes à la place des peuples.
    2) Sur la nécessité pour les communistes de faire face à la propagande médiatique en montrant les enjeux réels de l’impérialisme
    3) mais soutenir effectivement les peuples dans leur volonté de rébelion face aux tyrans

    Voilà sur quelle base je voudrais réfléchir parce qu’honnêtement le reste je m’en tape royalement… On croirait les vieux du Puppet show… Ce problème là gérez le dans les réunions du PCf, s’il y en a, mais moi on a tout fait pour m’écoeurer et je ne vois pas pourquoi j’accepterais de continuer à avoir une indigestion de ce brouet… La direction du PCF nous a cuisiné ça… Il y a un conte de mark Twain où les héros se retrouvent dans une situation inextricable, Mark Twain déclare « Ces gens se sont mis dans une situation stupide, je ne perdrais pas une minute de plus à tenter de les sortir de là!’ La direction du PCF depuis des décennies joue les héros de mark Twain et ils n’ont qu’à s’en sortir tout seuls de leur marais électoral. De toute manière si jer les aidais, je prendrais des baffes des « bons » camarades et ils trouveraient d’autres sables mouvants dans lesquels se perdre… Donc parlons du fond…
    Et en plus c’est comme le mercure cela ne cesse pas de se diviser, peux-tu me dire toi qui es un communiste, toi qui t’es engagé le coeur battant, si le fait de voter melenchon, Gremetz, ou Gérin aurait provoqué quoique ce soit dans ton coeur de vingt ans ? Et je sais Pedrito que tu as un coeur de vingt ans, et que c’est ce coeur là qui a encore besoin d’un parti même si tu ronchonnes… la question essentielle est celle de l’utilité du parti et des communistes…
    besitos

    Danielle bleitrach
    PS entre nous je ne sais pas si le parti survivra à une candidature de melenchon, mais une candidature Melenchon plus une candidature gremetz ne lui fera pas de bien. Cela dit pour poursuivre sur le sable mouvant, je m’interroge sur Melenchon s’il coule le parti que lui restera-t-il? inextricable dirait mark twain…

  5. Chère Danielle, presque 5 ans après ton message de citoyenne COMMUNISTE, Méluche nous a donné la réponse


Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s