Que les choses soient claires

que les choses soient claires, d’abord je voudrais dissiper un malentendu: je n’ai rien contre Alain. Il a joué un grand rôle dans la ré-ouverture de ce blog qui n’aurait pas eu lieu sans lui. J’ai simplement protesté contre une pratique avec laquelle j’étais en total désaccord: faire de ce blog le déversoir soit de Cuba si Lorraine, soit de camarade. Ce qui permettait aux charognards de venir piquer des textes sur ce blog sans le citer, alors que Julien ou Marc harpon prenaient bien garde de signaler qu’ils avaient traduit pour changement de société. Il existe déjà Cuba si Lorraine, ou camarade, ils ont leurs qualités, en particulier militantes,  inutile de faire doublon. Ce n’est pas trés important irritant tout au plus…

Ce qui l’a été encore plus je dois l’avouer c’est la réaction qu’ils ont eu Alain et Marie en se voyant publié dans Grand soir, blog dont Alain dit par ailleurs le plus grand mal, en tout cas beaucoup plus que moi. Quand je méprise quelque chose ou quelqu’un je n’accepte pas d’y retrouver mon nom. Etre publié dans grand soir n’a rien de déshonorant même si on y trouve les errances antisémites d’un Bricmont, il en, dupé bien d’autres. Mais déjà Alain, à propos de Bricmont m’avait quitté d’une manière retentissante, proclamant urbi et orbi tout le mal qu’il pensait de moi.. Je n’avais rien dit, nul ne trouvera un texte de moi le mettant en cause, je n’en dirai pas autant… j’ai feint de ne rien voir parce que je connais les qualités d’Alain, la force de ses engagements et son tempêrament passionné…. Chacun a les défauts de ses qualités… Et je tenais à son amitié donc je n’ai pris aucune balle au bond.

 Donc Alain m’avait promis si je revenais sur ce blog de m’épargner ce genre de mécomptes. A la première remarque c’est reparti, de nouveau l’excés. Je n’aime pas cela et je crois que c’est légitime. Simplement je dis et confirme que je ne comprends pas que l’on puisse dans le même temps dire pis que pendre même, d’un lieu ou d’un individu et oublier ce qu’on en pense quand ça vous arrange. En plus en acceptant une collaboration dans ce blog, en m’incitant à y retourner, il avait pris une sorte d’engagement du moins je le concevais comme cela. Parfois il m’arrivait d’être en désaccord avec certaines de ses réponses, je les assumais parce que ce blog devait être collectif un « NOUS ». Avec respect mutuel et reflexion sur ce qui engageait l’autre, comme jadis dans le parti.

Résultat je me retrouve souvent dans la situation où l’on m’attribue des dérapages qui ne sont pas de mon fait, et cela aussi est désagréable. Par parenthèse, ce que je pense de Grand soir, je vais le dire:  Grand soir est à mes yeux assez proche du Monde Diplomatique. Dans le désert général qu’est la presse française on a l’impression que le Monde Diplomatique est irremplaçable et c’est vrai, je pense à certains textes d’Alain Gresh ou de Maurice lemoine. Mais il faut lire d’autres textes assez nuls, par exemple sur la Chine. Et on l’impression de relire toujours le même article du même rédacteur… De surcroît on sort de là comme on y est rentré, c’est bien pour avoir l’air plus intelligent dans les diners en ville… Grand soir ressemble à ça… Il n’y a jamais une idée neuve, un angle d’attaque pertinent sauf quand il publie Fidel. Mais il ne me viendrait jamais à l’idée dans le désert général d’en faire l’adversaire. Pas plus d’ailleurs que bellaciao où est déposé à peu près n’importe quoi, avec des commentaires ou le pire et le meilleur se côtoient pour donner une sensation de liberté dans un lieu trés censuré. En fait, nous sommes là devant des exemples de la clôture d’une pensée dont les rivages sont désormais étroitement bornés. La pseudo-liberté d’un parti où il est demandé aux adhérents de voter sur les alliances régionales… On est passé de la dictature du prolétariat avec sa théorie, ses reflexions mais aussi ses dogmes, ses batailles collectives héroïques mais parfois simples jeux de pouvoir, à la dictature de l’audimat, des idées dominantes, des fausses libertés que nous concède la bourgeoisie… C’est comme si elle avait dessiné un carré, une sorte de parc protégé dans lequel nous nous ébattons sans débattre, mais il y a au moins le carré… Donc il vaut mieux grand Soir que rien.

Autre chose est la manière dont son webmaster Viktor Dedaj s’est conduit personnellement avec moi, je ne le méritais pas. Il fait partie de ces nombreuses personnes qui diront que j’ai mauvais caractère et oublieront au nom de cette « évidence » la manière ignoble dont ils m’ont utilisée pour mieux hurler avec les loups quand ça leur rapportait ne serait-ce que de la considération. Un ami un jour m’a dit: « Tu es une productrice d’idées, alors il faut non seulement te les piquer mais encore te détruire pour se les approprier! » Voilà Viktor n’est que le xème individu a agir ainsi avec moi… Pourquoi lui en vouloir à lui plus qu’aux autres. L’amertume empoisonne la vie de celui qui l’éprouve et si je ressens le moindre goût de ce genre , je m’envais. cela dit je n’écrierai plus jamais dans Grand soir, ni dans bellacio, ni nulle part et si quelqu’un d’eux s’avise d’utiliser mes textes je lui demanderai de les enlever. C’est un problème personnel, mais cela existe et je croyais que cela était clair, visiblement personne ne l’a compris ou n’a voulu le comprendre. Ce n’est pas de la vanité Marie, mais simplement mon talon d’Achille, le naif desespoir d’une amitié une fois de plus trahie. je suis dénuée de vanité, fort heureusement, je crois comme Fidel que toute la gloire du monde tient dans un grain de maïs et je n’ai plus rien à conquérir, ma vie est derrière moi… La seule chose qui puisse m’atteindre est la perte de confiance et ça c’est presque comme les allumettes la confiance cela ne sert qu’une fois… Surtout quand il n’y a jamais aucune demande d’excuse et toujours cette scie commode : Danielle a mauvais caractère pour mieux recommencer ce qui a été pardonné… Mais passons… il vaut mieux tourner les talons et trouver d’autres bonheurs, ceci est personnel, la sagesse…

Autre chose, j’aimerais qu’un jour ceux qui se sont mal conduits avec moi quand je proteste au lieu de m’insulter fasse leur autocritique, au moins une fois et disent, me disent : « Danielle, c’est vrai que je me suis mal conduit envers toi et que tu ne le méritais pas ». Non le fin du fin de leur part c’est d’en rajouter dans l’insulte ou dans l’argument du pseudo mauvais caractère…

Vous pourrez constater que je reste toujours sur le fond, et paradoxalement les dérapages me sont comptabilisés, alors que je n’en rajoute jamais y compris dans le cas où des gens mènent de véritables campagnes contre moi. Bref c’est cette atmosphère là que je ne puis supporter et que je considère comme une perte de temps.

C’est là la raison profonde de mon abandon de ce blog. J’avais demandé que l’on me préserve de tout cela, mais faute de prudence – je le répète ce que j’appelais de la prudence était simple: des publications originales, des traductions dont l’origine est signalée-  peu à peu j’ai vu revenir tous les tarés, des sites infâmes comme la poutre et la paille, d’autres avec des videos ignobles, ils ont créé des liens, bref ce fut à nouveau la toile d’araignée et toujours à partir des mêmes textes sans précaution d’indication ou des châpos précisant l’esprit de l’article.

J’ai donc ré-ouvert ce blog en me basant sur la confiance que j’avais  en certaines personnes, là -dessus il y a eu deux phénomènes celui que je viens de décrire, et peu à peu la découverte de la manière dont internet s’était dégradé et avec lui la tendance alter mondialiste. Il n’y a pas qu’internet d’ailleurs, j’ai découvert avec stupéfaction que des amis, des cégétistes convaincus, des proches du Comité valmy étaient désormais dans les pattes de l’extrême-droite avec Soral. j’ai discuté avec eux, ils ont bien voulu reconnaître (la femme est juive) que l’obsession antisémite de ce groupuscule était « g^énante » mais comme il n’y a rien d’autre… Donc j’en déduis qu’il y a une profonde dégradation dont nous n’avons même pas conscience, et que le retour de baton en Amérique latine préfigure bien des dangers y compris chez nous. Mais la superficialité, le fait que personne ne lit réellement, y compris les textes de Fidel, tout le monde survole et semble préoccupé d’inscrire son propre ego au lieu d’entrer en débat me fait dire que tout cela est bien inutile. Le véritable problème auquel j’ai été confrontée en discutant avec eux a été ; que puis-je leur proposer ? C’est celui que je ressens dans ce blog, il n’y aura vraiment de pensée digne de ce nom que quand elle offrira une perspective collective…

Je ne me sens pas dans ma condition d’isolement politique de lutter contre tout ça… Surtout si le seul endroit où je croyais pouvoir intervenir est inmaitrisable et m’est un lieu redevenu d’amertume inutile. J’ai retrouvé la paix et la sérénité, puisque je ne peux plus agir autant vaut que je me livre à mes chères études, que je hante les bibliothèques.

Je ne sais pas comment vous expliquer mon bonheur d’avoir désormais une autre vie, je ne veux plus JAMAIS me retrouver le chiffon de ces gens que je méprise, et le mépris me déchire le coeur. Quand je sui retournée dans ce blog, on m’avait promis que je n’aurais plus jamais à faire avec tout ça. Et ceux qui me l’ont promis n’ont pas tenu parole.

Honnêtement je crois que je suis une intellectuelle et on imagine toujours les intellectuels comme menant une vie riche socialement, c’est faux notre lot c’est la solitude, le calme. On ne peut pas penser, imaginer dans la dispersion, les bruits de toutes sortes, les angoisses qui vous serrent le coeur quand on est injustement maltraité.

Voilà les conditions ne sont pas réunies pour que je produise une quelconque reflexion dans de telles conditions. Un ami a mis sur disque changement de société et il va me l’envoyer. Personnellement effectivement je ne reviendrai que quand il y aura un autre site, une sorte de cénacle où nous pourrons bénéficier d’un mode de fonctionnement tel que je l’ai défini et qui ne donnera pas prise ni à des intervenants extérieurs, ni à des contributions mal maîtrisées. je suis incapable de créer cela. J’ai demandé le prix d’un site conçu comme je le désire, c’est trés cher et je n’ai pas envie d’y consacrer le moinde peso.

Et pour que les choses soient encore plus claires j’apprécie beaucoup également certaines contributions d’Alain Girard, il écrit magnifiquement et a un point de vue de classe mais il faut je le répète considérer l’équilibre du blog et son originalité, une sorte de laboratoire du changement social, où il y a des chercheurs, des contributions et pas des redites. Je n’ai pas le temps, ni les moyens financiers de me fabriquer le petit laboratoire de mes rêves, une sorte de monastère avec son cloître et ses chants…

En effet et j’emprunte l’idée à Caius Gracchus, s’il n’y a pas de parti, pas de perspective collective (sinon la survie à travers un maximum d’élus possibles), la pensée risque fort de s’entartrer, de se dévoyer. Il reste ce qu’il proposait que l’on se considère comme les copistes du Moyen âge qui ont transmis les manuscrits de l’antiquité, ont empêché que tout cela se perde, on transmis un trésor qui a pu être ré-utilisé quand les temps sont advenus et que les jacqueries paysannes plus le renouveau intellectuel expérimental, la mondialisation des marchands, etc… a rendu à nouveau utile la lecture des dits manuscrits. Je voulais que changement de société soit un peu cela… Impossible… J’y perds mon temps et ce qui reste encore de ma jeunesse.

Alors je vais dans mon petit refuge planté sur un piton de Mongolie (voir photo), je vais y travailler mes caractères chinois…

Amicalement à tous.

Danielle Bleitrach

Publicités

11 commentaires

  1. Bonsoir,
    Je ne suis pas au courant des problèmes personnels qu’il peut y avoir entre personnes.
    Je veux juste partager un texte assez long, qui m’a été très intéressant car en un sens optimiste, et en tout cas assez complet et soulevant de nombreuses questions.
    Ne soyez pas rebuter par l’en tête « rap français », ce sont des gens qui écrivent, font du rap, mais un rap engagé, gratuit, …

    Dresser un nécessaire inventaire
    des apories de la pensée révolutionnaire :
    http://rapaces.zone-mondiale.org/
    ou
    http://rapaces.zone-mondiale.org/pdf/RAPACES_theme1_aout09.pdf

    Je suis conscient de n’avoir aucun rapport avec le sujet de ce post Danielle, désolé; je veux juste faire connaître ce texte avant la (re)fermeture de ce lieu. Et pourquoi pas avoir l’avis de quelques personnes.
    Bonne soirée

  2. Cet espace d’information alternative va donc de nouveau s’éteindre…Je souhaite vivement que nous restions en contact…J’estime avoir besoin de l’expérience et des conseils de mes aînés…C’est très important pour moi…Je t’ai demandé dans un précédent commentaire si je pouvais t’appeler…Tu n’as pas répondu, mais, bien que CDS s’arrête (ou à vrai dire, parce que CDS s’arrête), j’ai un conseil important (pour moi au moins) à te demander et dont je préfère parler de vive voix…Je dois encore avoir ton numéro…

  3. Tout d’abord merci pour votre travail tel qu’il est apparu sur ce site, simplement parce que le pense utile à la cause du peuple. Je ne cherche aucune emphase en écrivant ce terme, simplement à exprimer une idée le plus précisément possible. Cette question demeure et il me parait dommage que ce site disparaisse.

    Je suis par ailleurs bien conscient du gros travail que cela représente en sus des projets que vous avez en tête et que vous développez. Je me retrouve dans une situation et un état d’esprit similaires à ceux de ‘’peyroche’’ qui est intervenu à propos de votre article ‘’impossible’’. Je partage le souci de ‘’Marc Harpon’’ tel qu’exprimé dans son intervention à propos de ce même article.

    Concernant la pratique et les difficultés internet, j’ai trouvé très intéressante la contribution de dedefensa ;

    http://www.dedefensa.org/article-le_deuxieme_age_d_internet_28_11_2009.html

    Concernant ce premier âge d’internet, l’image qui m’est venue à l’esprit est celle du désherbage des carottes. Au moment venu le paysan a semé ses rangs de graines pour avoir des carottes. La germination a lieu, ainsi que celle d’une multitude d’autres plantes. Il est devenu nécessaire d’enlever ces autres herbes pour permettre aux carottes de croître. C’est une opération longue, coûteuse et chiante, mais impérativement nécessaire à l’obtention de carottes !

    Ceci étant, je partage l’avis de dedefensa concernant le second âge. CDS me semble avoir été une tentative dans ce sens. Il serait dommage qu’elle ne puisse se poursuivre, mais bon… Il faudrait qu’un plan de travail puisse s’élaborer au sein d’un groupe de personnes en accord sur cet objectif, et cela ne peut se réaliser je crois sur un forum public. Si je puis me rendre utile à quelque chose la dedans, c’est volontiers, mais sur quoi ?…je ne sais.

    Quoi qu’il en soit, je tiens à vous faire part de mes salutations amicales.

    ML

    • l’intérêt de ce que vous énoncez est tel que je sors de ma réserve, oui vous m’avez parfaitement compris. je crois qu’il serait trés utile d’organiser un espèce de colloque informel sur l’utilisation d’internet et de voir ce qui peut se créer dans ce domaine.Comme de surcroît vous êtes dans ma région nous pourrions peut-être nous rencontrer. je vous envoie par ailleurs mes coordonnées téléphoniques. Je suis actuellement en contact avec pas mal de gens mais le problème est celui de la disponibilité, laissez moi le temps de me retourner et de réflechir à la question après l’accumulation de mes « partiels » de chinois (15-16-17 et 21 décembre), la préparation d’une conférence commune avec COMAGUER le 4 janvier, le titre en est alléchant, non? De la longue marche au socialisme de marché, la révolution socialiste chinoise… Donc si vous en êtes d’accord après le 4 janvier on se voit pour réflechir auc onditions d’utilisation d’un internet de la seconde génération.Je pense qu’il y aura d’autres personnes intéressées par exemple Marc et d’autres, on ne peut plus continuer comme ça!
      Amitiés
      Danielle Bleitrach

  4. C’est volontiers d’accord. En ce qui me concerne, mes coordonnées se retrouvent sur le bottin.
    Bien amicalement.

    ML

  5. Je ne peux pas vous aider directement dans votre travail d’information, ni pour faire le bilan de cette expérience du socialisme.

    sur quoi je pourrais me baser pour vous aider?

    mais voilà, par exemple, quelque chose que je voudrais pouvoir lire et que l’on trouve sur le site de Losurdo:

    http://domenicolosurdo.it/

    http://www.jamestown.org/programs/chinabrief/single/?tx_ttnews%5Btt_news%5D=35749&cHash=781b795342

    Losurdo, je l’ai découvert sur réveil communiste et ensuite sur camarade, aujourd’hui… mais voilà lire l’ italien ou l’ anglais ça va pas (et le chinois ça va rester du chinois).

    c’est dire que pour être informé il faut parcourir le web… à chacun son site… à chacun son blog… et pour certains à chacun sa tambouille.

    est-ce que ça ne serait pas possible d’avoir un seul site regroupant toutes ces compétences qui vont dans le même sens ou à peu près.

    nous en avons besoin de cela pour lutter et avoir notre projet de société.
    de plus le temps presse, j’ai l’impression, du moins pour les générations qui vont nous suivrent.

    le web ça devient une réalité virtuelle.

    amicalement.

    peyroche.

    • cher Peyroche,
      je ne pense pas que le temps est venu d’un seul site, mais il faudrait surmonter l’abominable décordre d’internet, c’est du n’importe quoi…
      Il y a personnellement deux choses qui m’angoissent à l’extrême:
      1) les passions, quand je suis envahie par des sentiments qui me déchirent le coeur, le mépris, l’humiliation, la mienne et celle des autres, c’est intolérable. Au cinéma il m’arrive de sortir quand j’imagine que quelqu’un va être humilié pysiquement ou moralment, par exemple dans salo de Pasolini..; Internet une abomination, s’y déchaînent les individus les plus humiliants pour eux-mêmes et pour les autres. je ne veux plus de contact avec tout ça… Je préfère partir que subir des racistes, des antisémites, des imbéciles surtout quand il s’agit de femmes, je ne peux pas supporter de les voir prises dans une affectivité qui les rend stupides, des amis qui m’ont trahie et dont la présence seule m’est une charge désormais.Je suis tout à fait consciente qu’il s’agit là de ma propre faiblesse mais je veux être protégée de tout cela.

      2) le n’importe quoi, internet empêche de penser, chacun vient y déverses ses humeurs, sa pensée non aboutie, c’est le désordre permanent…

      Il y a des gens à qui ça plaît, il ne suivent pas une discussion ils viennent avec leurs obsessions en se fichant complètement des autres, du respect de leur propre réflexion…
      Il y a des gens qui ont conscience d’avoir un but, qui veulen faire avancer une idée forte et de defense org. donne l’exemple des thèmes que l’on peut faire avancer, sur la nature de la crise, sur ce que l’on peut attendre d’Obama. Le seul ennui c’est que cela se mêle aux rumeurs obscurantistes et racistes… Ce que je voudrais c’est un lieu où l’on puisse faire le tri, ne pas être pillé pour que vos propos aillent rejoindre les ignominies et cancans de toute sorte… L’égout d’internet.
      Je voulais un lieu protoégé de ce type, avec une déontologie et de véritables travaux.
      Je n’ai pas beaucoup de temps et tant qu’il n’y a pas un autre mode d’emploi, l’effort me paraît vain et destructeur de mon équilibre personnel.
      Mais j’en parle autour de moi, et après mes examens et mes conférences je verrai ce qu’il est possible de faire.
      Danielle Bleitrach

      • merci pour votre mot.

        je partage vos inquiétudes et comprends parfaitement que vous ne supportiez pas d’être humiliée.

        cela correspond à ce que je peux ressentir moi-même, même si ma vie est bien plus « simple ».

        mon origine sociale m’aide beaucoup à rester solidaire de tous ceux qui sont tenus pour des riens du tout. c’est les trois quart de l’humanité qui est dans ce cas.

        nos « amis militants » qui font des pirouettes sur le web, les oublient sans doute.
        nos « amis » n’en sont pas solidaires.

        je pense aussi à l’ humiliation du genre humain par ce système capitaliste et aussi, puisque cela vous concerne plus encore, de l’ humiliation de tous les antisionistes et du peuple palestinien.

        votre projet de site, tel que vous l’ envisagez est certainement nécessaire, nous en avons un grand besoin.

        ce serait bien dommage de voir disparaître toutes vos compétences et celle des militants qui vous entourent.

        alors à bientôt.

  6. Je suis déçu de n’avoir aucun avis sur le texte de « Rapaces »…
    C’est un des textes les plus intéressants que j’ai été amené à lire, et c’est surprenant car ça provient d’inconnus et non pas d’un théoricien politique, d’un marxiste superconnu ou d’un ‘philosophe’.
    Ils préparent 3 autres textes, dans la concertation et la discussion avec qui veux :
    * 2) Tracer des pistes pour une critique du capitalisme réactualisée
    * 3) Etablir des scénario de renversement du capitalisme
    * 4) Définir les fondements et fonctionnements de la société post-capitaliste

    C’est peut-être la position de mon « post » qui veux ça, mais n’étant qu’un simple « commentateur » sur ce blog je n’ai pas d’autres choix. Je pense pourtant que ça intéressera la plupart des passants ici.

  7. Dommages…

    (le S est a bon escient)

    Dois je supprimer mes liens pointant sur ce site ?

  8. Saludos y Amistad Danielle ! Bon courage bonne santé et vers d’autres succès en ce nouvel an. Oui je découvre avec joie la relance de ce blog qui aborde les problèmes de fonds dans lesquels se débat l’internationale capitaliste dans sa crise économique qui n’en a pas fini de répendre le malheur sur tous les opprimés de la planète. Il est donc très important que la clairvoyance et le savoir des uns viennent nous éclairer de ce qui se cache derrière la politique des gestionnaires loyaux du capitalisme qui poursuivent par tous les moyens notamment médiatiques leur néfaste propagande à justifier et accuser la fatalité du désastre qu’ils sèment!Ils doivent même persister dans le mensonge pour se perdurer ! Parce que bien sûr beaucoup trop le croit encore dans notre pays, que de meilleure Société que le règne de la minorité sociologique du Pouvoir Economique sur le Peuple ce n’est pas possible. D’après qu’il vaut mieux continuer à courber l’échine. Cependant nous les Progressistes, les Révolutionnaires nous ne pouvons que combattre à armes inégales cette malédiction du capitalisme, nous n’avons pas de moyens médiatiques comparables pour mener « la bataille des idées » comme le dit FIDEL. Il serait grand temps que les partis de la vraie gauche mènent enfin une campagne contre cette injustice des médias en « démocratie » et revendique le droit à propriété d’au moins une chaîne télévisée ! Après tout le pouvoir économique dans l’opposition en Amérique Latine (les nantis n’ont pas quittés le pays comme à Cuba) dispose bien encore de médias privés qui ne se privent pas d’agir contre des Gouvernements en lutte pour la Justice Sociale ! Alors oui, en attendant certains blogs Internet dont celui-ci sont indispensables pour la transparence et pour aider à notre Combat dans « La Bataille des Idées » La lucha continua para siempre !!!


Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s