Le pape réintègre les intégristes… Ce n’est que de la politique et la plus réactionnaire qui soit…

Quand j’ai dénoncé le rôle, de l’Eglise catholique dans la funeste entreprise qu’a été  le sionisme je pensais bien sur à la tradition anti-juive chrétienne rejetant Israêl pour son hypothétique « déicide » mais on peut dire qu’une bonne partie de l’Eglise catholique, majoritaire, réactionnaire, a pratiqué sans état d’âme l’antisémitisme politique, « l’antisémitisme politique des partis et des mouvements catholiques qui, au cours des dernières décennies du XIXe siècle, un peu partout en Europe, avaient fait de la polémique et de la lutte contre les Juifs un élément central de leur propagande : instigateurs et bénéficiaires de la «révolution» à laquelle ils devaient leur émancipation, l’influence occulte et évidente des Juifs était perçue dans toutes les agitations qui avaient secoué l’Europe à partir de 1889. »(1) C’était par leur rôle révolutionnaire que les juifs étaient dénoncés et présenté au bon peuple ignorant comme les maîtres du monde, les auteurs plus tard du gigantesque complot judéo-bolchevique, les capitalistes pour les imbéciles (2). C’était l’idéologie qui accompagnait l’entreprise colonisatrice des terres de palestine. Aujourd’hui on apprend que Benoit XVI, le pape trés réactionnaire Au nom de l’unité de l’Eglise -et parce qu’il veut aller vite en raison de son grand âge- Benoît XVI est sur le point d’ouvrir grands les bras aux intégristes, des chrétiens anti-modernistes, anti-juifs et musulmans, anti tout ce qui n’est pas catholique ni en accord avec l’ordre moral, version XIXeme siècle. Dans le quarteron de prélats bientôt blanchis se trouve même un négationniste des chambres à gaz, l’évêque britannique Richard Williamson. Alors que les grandes masses catholiques appartiennent à des continents comme l’Afrique et l’Amérique latine, pourquoi se replier sur cette caricature que sont les intégristes de Monseigneur lefebvre?

Benoît XVI s’apprêterait donc à réhabiliter 4 évêques intégristes, ordonnés par Mgr. Lefèvre (alors que normalement, seul le pape peut ordonner des évêques…). Parmi eux, Monseigneur Richard Williamson qui a déclaré  à la télévision suédoise: « Je crois qu’il n’y a pas eu de chambres à gaz. Je pense que 200.000 à 300.000 Juifs ont péri dans les camps de concentration, mais pas un seul dans les chambres à gaz. » De nationalité britannique, Mgr Williamson appartient à la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X, organisation catholique intégriste dont, selon des journaux italiens qui se fondent sur des indiscrétions au Vatican, Benoît XVI a décidé de lever l’excommunication. Âgé de 68 ans, il a été ordonné évêque par Mgr Marcel Lefebvre en 1988, provoquant son excommunication et celle des autres évêques « schismatiques ».

« Il y a certainement eu une grande exploitation [de ces faits]. L’Allemagne a payé des milliards et des milliards de Deutschemarks et à présent d’euros parce que les Allemands souffrent d’un complexe de culpabilité pour avoir gazé six millions de Juifs, mais je ne crois pas que six millions de Juifs aient été gazés », a-t-il encore dit, au cours de cet entretien diffusé en différé mercredi soir. L’évêque a fait ces commentaires après que le journaliste l’eut interrogé sur les propos négationnistes suivants tenus au Canada : « Pas un seul Juif n’a été tué dans les chambres à gaz. Ce sont des mensonges. » « Vous faites allusion à des citations au Canada il y a de nombreuses années », a-t-il encore relevé. À la fin de l’entretien, Mgr Williamson s’inquiète : « Attention, c’est contre la loi allemande, si quelqu’un se trouvait ici, on me jetterait en prison avant que je ne quitte le pays, j’espère que ce n’est pas votre intention. »C’est une position politique et pas théologique et visiblement le dit évêque ne l’ignore pas.

. On peut s’interroger sur les raisons qui poussent l’extrême-droite non seulement à nier les 6 millions d’exterminés, mais surtout les chambres à gaz. Pourquoi en ont-ils après ce « détail »… Parce qu’il faut nier toute idée de génocide, un peu à la manière dont il faut faire passer aujourd’hui le massacre de Gaza pour une « guerre ». Le travail de « déculpabilisation » est une constante de l’extrême-droite, qu’il s’agisse des méfaits de la colonisation, des camps d’extermination nazis, il s’agit de ne pas « ressasser », tout cela n’est pas si grave. Pourquoi faut-il enfouir la mémoire au lieu de l’utiliser pour dénoncer le crime, pourquoi aller de négationnisme en négationisme ?

On remarquera le travail complémentaire accompli par ceux qui prétendent « déculpabiliser » les occidentaux des crimes nazis pour empêcher qu’Israêl soit impuni… C’est étrange cette rencontre et elle explique sans doute la parenté entre Dieudonné, Faurisson et Le pen. On voit in fine qui elle sert: les forces les plus réactionnaires, celles avec lesquelles sont justement alliés désormais les dirigeants sionistes et qui mobilise les BHL en faveur de toutes les campagnes de cette extrême-droite, celle de vieux chevaux de retour comme Aznar, Vaclav Havel, lech Walesa,…

Alors il faut au contraire garder la mémoire et bien montrer que les six millions de juifs assassinés dans les camps d’extermination ne donnent aucun droit au massacre pour les israéliens. Que le crime contre l’humanité qu’il s’agisse du génocide des amérindiens, de la traite des noirs, et des camps d’extermination est le ventre fécond de toutes les inhumanités. On s’attendrait à une telle position de la part de chrétiens. Mais point du tout, l’intégrisme est justement la forteresse assiégée du haut de laquelle se justifient tous les crimes. Il s’agit d’une position de classe mais aussi une peur de toute modernité, de tout changement, les périodes d’incertitude favorisent la montée de ces peurs. Elles ne concernent certainement pas que les juifs, mais tout autant les arabes, les nègres. Si l’on reprend le texte de celine il est même frappant à quel point il est obligé pour hair de faire référence à des traits « négroïdes », comme l’extrait de monseigneur lefebvre que nous citons au-dessous associe les mosquées et l’enlévement des femmes et des filles françaises pour les prostituer.

L’eglise catholique dans sa plus haute hiérarchie s’est trouvée compromise avec le nazisme, sans parler du soutien effectif à des miliciens tortionnaires comme dans l’affaire Touvier avec ses liens entre pro-nazis, miliciens, spoliateurs de bien juifs ne relève pas seulement d’une mauvaise interprétation théologique du peuple déicide » mais bien d’une vision politique d’extrême-droite dans laquelle se retrouve la hiérarchie catholique, les autorités de l’Etat et celle de la religion. Quelque chose d’assez comparable à l’appareil franquiste encore en place aujourd’hui en Espagne. Les catholiques intégristes n’ont jamais perdu leur pouvoir au sein de l’Eglise parce que le lien est politique (2). ce retour à l’ordre moral est le contexte sécuritaire dans lequel on veut enfermer la pensée autant que la revendication, on fabrique le consensus pour justifier la répression.

Pourquoi Benoit XVI réintègre-t-elle ces brebis galeuses dans le sein de l’Eglise  ?… Il  veut faire vite pour que la reconnaissance d’une Eglise fermée sur elle-même, réactionnaire, menant le combat pour l’ordre moral lui apparaît comme une urgence. Cette urgence réactionnaire, cette fébrilité est générale, ils ont peur…. Et pas seulement les autorités religieuses…

 Les intégristes Lefebvristes retranchés dans la Fraternité Saint Pie X n’ont rien lâché sur ce qui reste à leurs yeux l’essentiel: le refus du concile Vatican II (1962-1965), Vatican II on le sait avait pris sous cette impulsion le pazrti de s’ouvrir sur le monde contemporain et sur le dialogue. Loin de céder les intégristes se sont durcis.  En juin dernier, Monseigneur Bernard Fellay, supérieur général de la Fraternité Saint Pie X, avait même refusé une sorte de « protocole d’accord » proposé par Benoît XVI en préalable à la levée des excommunications d’évêques.  Pourtant le pape les réintègre sans condition, en fait un symbole de « l’unité » de l’Eglise, il définit de ce fait un chemin post-vatican II. Il ne s’agit pas seulement de réaction dans « l’ordre moral ou dans la théologie » mais d’une fermeture, d’une vision en terme de croisade .

Il s’agit d’une poignée de catholiques trés réactionnaires et issus des beaux quartiers, de la haute bourgeoisie ou de la tradition la plus chouanne, celle qui n’a jamais pardonné la Révolution, pourquoi alors même que l’Eglise catholique a l’essentiel de son implantation dans les populations déshéritées du Tiers monde, en Afrique, en Amérique latine, là où monte le besoin d’un changement profond face à la misère  qui s’étend, pourquoi ce signe ?

Depuis son élection, le pontife, grandi dans une foi très traditionnelle, n’a eu de cesse d’opposer le dogme aux réalités sociales d’aujourd’hui. Les divorcés n’ont jamais été aussi loin de pouvoir communier, les homosexuels, d’être écoutés, et les prêtres mariés, de trouver leur place dans l’Eglise. Pendant ce temps, les catholiques attendent toujours une encyclique sociale -texte pontifical- promise depuis des mois. Et les émeutes de la faim se développent dans le monde.

Tandis que la propagande occidentale ne cesse de dénoncer les fondamentalismes religieux du côté de l’islam, de les accuser quasiment d’antisémitisme ontologique, les mêmes ne craignent pas de soutenir l’obscurantissime féodal qu’est le dalai Lama, et surtout ne pas voir l’évolution du christianisme. Celui-ci est pourtant des plus préoccupant, qu’il s’agisse des évangélistes de l’apocalypse et de tous les fous furieux dont l’influence a été déterminante sur l’ex-président Bush, et de ce que représente l’Eglise catholique sous la houlette de benoit XVI.

Si l’on veut comprendre la nature de toutes ces évolutions apparemment religieuses, il faut revenir à la politique, les forces réactionnaires, celle du capital ont besoin du fondamentalisme religieux, il n’est pas plus question de foi là dedans que dans les choix du CRIF. Ce sont des entreprises réactionnaires qui ont besoin de manipuler les masses en temps de crise, manipuler les peurs,  pour perpétuer leur pouvoir et maintenir leur propriété privée, mais ce choix est aussi la preuve de l’enfermement et de la condamnation de ceux qui refusent de céder la place. On croit rêver devant la stupidité des choix et des analyses, devant le raidissement et devant la course comme s’il y avait urgence…

Nous sommes devant une crise générale des institutions, toutes les puissances semblent proches de l’effondrement, les Etats Unis jusqu’ici semblent incapable de penser le monde autrement que comme une escalade de la terreur. L’ONU est impuissante, toutes les institutions paraissent assiégées et l’Eglise catholique ne fait pas exception à la règle. Une société est en train de mourir et partout la peur de ce qu’il devrait naître de nouveau l’emporte, l’Eglise catholique ne fait pas exception à cette situation générale où la paranoïa semble la plus mauvaise des conseillères…

Danielle bleitrach        

 

 

(1) Quelques remarques sur l’Eglise catholique et l’antisémitisme dans les années 30 = Some remarks about the Catholic Church and antisemitism in the 1930 auteur MICCOLI Giovanni (1)  Università degli studi di Trieste, Via Tigor 14, 34124 Trieste, ITALIERevue d’histoire ecclésiastique   ISSN 0035-2381 
Source / Source
2000, vol. 95, no 3 (800 p.)  (bibl.: ref. et notes dissem.), pp. 548-569
 Localisation / Location
INIST-CNRS, Cote INIST : 23331, 35400009338576.0290

(2) Pour revenir à l’affaire Touvier, un milicien tortionnaire, mais surtout un chef de bande qui se partageait les biens des juifs. Paul Touvier est décédé deux ans après avoir été enfin condamné et retrouvé malgré la protection de l’Eglise, le 17 juillet 1996 dans la prison de Fresnes. Le 25 juillet une messe a été célébrée en son honneur à Paris dans l’église Saint Nicolas du Chardonnet. Le prêtre Philippe Laguérie y a exprimé son soutien à l’ancien nazi en fustigeant la IIIème République, les médias, la partie civile, la Licra… Touvier passe pour une « âme délicate, sensible et nuancée ». Le prêtre a aussi encensé le jugement de son Dieu qui l’a rappelé à lui (selon les croyances chrétiennes) pour mieux dénigrer la justice des hommes qui ne sait pas pardonner.
Dans l’assistance on notait la présence de Pierre Bernard, député de Seine Saint Denis. La foi de Touvier reste sa meilleure défense auprès des catholiques intégristes qui voient dans l’ancien milicien un des leurs à part entière. L’Eglise catholique n’a donc jamais failli à son soutien envers le fasciste Touvier. Son éducation catholique, les premiers soutiens dans l’illégalité dès la Libération, les caches, les démarches réussies en vue de son pardon présidentiel, l’hébergement dans un monastère et, finalement, la messe donnée pour sa mort scellent une durable convergence de vues entre les autoritarismes religieux et fasciste rassemblés autour de l’antisémitisme. Rejeter cette collaboration sur les seuls extrémistes de la Fraternité Saint Pie X (amis de Mgr Lefebvre) ne serait qu’une échappatoire réductrice car le Vatican a aussi été partie prenante dans l’affaire et la déclaration de repentance du clergé catholique français en 1997 à Drancy ne masquera jamais cette collusion.

 

Publicité

2 commentaires

  1. C’est encore plus stupide et plus simple qu’on ne pourrait l’imaginer… Il faut aller voir sur certains sites intégristes. Ils ( les intégristes ) insinuent que M. Ratzinger-Benoît XVI est (très) efféminé:-)) donc peut-être homosexuel… et en tous les cas « protecteur des pédophiles au sein de l’église ».
    http://www.virgo-maria.org/index.htm
    Ce qui fait ressembler les dernières positions du pape comme une sorte de fuite en avant. Sous une pression qui s’apparente à du chantage de la part des extrémistes. Ce qui expliquerait beaucoup – et de manière très simple.

    • boudiou ces types sont complètement déjantés, ils dénoncent non seulement les moeurs sodomiques et pédérastiques d’à peu ^près tout le monde, mais ils imaginent le vatican dirigé par uine loge maçonnique de rite écossais… Il faut faire un lot avec les rabbins bénissant les massacreurs… je doute parfois de l’humanité.
      Danielle bleitrach


Comments RSS TrackBack Identifier URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s