Les guerres du gaz, conséquence du désordre capitaliste et de la destruction criminelle de l’Union Soviétique par E. Kopychev

h_4_gaz2007version2E. Kopychev, président de l’Union internationale des officiers soviétiques, membre du Comité central du Parti communiste russe texte traduit par Marianne Dunlop pour https://socio13.wordpress.com/ changement de société

07-01- 2009

L’industrie du pétrole et du gaz, créée par le peuple multinational de l’URSS, était au service du développement industriel et agricole du pays. Le gazoduc « Droujba » (Amitié) assurait les livraisons de gaz à l’étranger et l’entrée de devises qui étaient utilisées pour l’amélioration des conditions de vie des Soviétiques, l’éducation, la science, la culture et la défense.

En même temps que l’URSS, les démolisseurs ont détruit un système économique unifié, laissant à chaque république de la nouvelle CEI la possibilité de se développer et de prospérer de manière indépendante. La logique la plus élémentaire aurait voulu que l’on conserve une certaine unité économique, en particulier pour l’exploitation des ressources naturelles. Rien n’empêchait de fixer un prix unique sur le gaz et le pétrole  à l’intérieur de la CEI, et adopter les cours mondiaux uniquement pour le commerce avec le reste du monde.

Mais les traîtres et les liquidateurs de l’URSS, troquant le pouvoir contre la propriété, en ont décidé autrement : l’amitié est une chose, mais les affaires sont les affaires. En privatisant, ou plutôt en volant au peuple les ressources gazières de la Russie, Gazprom et ses commanditaires à la tête du pays utilisent ce commerce pour enrichir le clan gazier et exercer un chantage sur les dirigeants des peuples frères qui, comme la Biélorussie et la Moldavie, sont restés fidèles à la vois socialiste.

Aujourd’hui, semble-t-il, Youchtchenko tente d’arracher l’arme du gaz à Medvedev, prenant toute l’Europe en otage : il détourne à son profit le gaz qui leur est destiné, et accuse la Russie de réduire ou même de cesser ses livraisons. Suivant le même schéma que dans la crise géorgienne, quand il fournissait armes et instructeurs au saakachistes et accusait la Russie d’agression militaire contre l’Ossétie du sud. Bien sûr l’Europe l’a cru et n’a pris jusqu’à présent aucune mesure pour traîner Saakashvili et ses sponsors américains, israéliens et ukrainiens devant le Tribunal international pour crimes contre l’humanité et crimes de guerre en Ossétie du sud.

Le scandale gazier orchestré par Youchtchenko et ses maîtres outre atlantique a aussi pour but de détourner l’attention de la communauté internationale de l’agression sanglante d’Israël contre la Palestine, quand les dirigeants sionistes d’Israël tentent par des méthodes fascistes d’imposer leur ordre dans la bande de Gaza.

Et enfin, la tentative de brouiller entre eux les peuples russe et ukrainien, ajoutant encore une embûche sur la voie de la réunification des frères slaves en un état unifié.  En volant le gaz, Youchtchenko prive de chaleur les habitants de l’est de l’Ukraine, où la volonté de réunification de nos peuples est la plus forte.

En remplissant ses réservoirs souterrains de gaz volé, Youchtchenko attend le moment propice pour le remettre sur le marché à un prix exorbitant. Et ce moment propice, c’est le krach de l’économie ukrainienne, les élections présidentielles probables en 2009 et l’entrée dans l’OTAN. Mais Youchtchenko joue un jeu dangereux. Le grand froid aide l’Europe à comprendre qui est le véritable responsable du chantage gazier.

Pour nous communistes et officiers soviétiques il est évident que tant que les ressources naturelles sont aux mains du privé, tant que le pouvoir sert les intérêts des pillards, les guerres gazières et pétrolières ne cesseront pas. C’est pourquoi l’exigence principale du Parti communiste russe est le rétablissement d’un vrai pouvoir populaire, la restitution au peuple de la propriété qu’on lui a volée, la reconstitution d’un état fédéral unifié.

4 commentaires

  1. Voilà une argumentation à la fois belle et convaincante. L’URSS n’était pas le paradis, parce que le paradis n’existe pas : partout il y a des problèmes et des difficultés à surmonter, des erreurs à corriger et des directions nouvelles à explorer (la Chine, qui m me passionne de plus en plus, en est un exemple)…Mais il faut reconnaître que l’URSS, c’était beaucoup mieux que le capitalisme déchaîné, qui risque de nous conduire dans le mur de guerres impérialistes, tout en spoliant les peuples de leurs ressources et en provoquant des milliers de morts…

  2. Correction : qui risque de nous conduire dans le mure de NOUVELLES guerres impérialistes, tout en CONTINUANT à spolier les peuples et à provoquer des milliers de morts…

  3. Je voudrais dire que depuis l’effondrement du bloc de l’est (URSS en tête) les états unis ont les mains libres et se sont déchainés contre les arabes et les musulmans.Ils ont augmenté de façon extraordinaire leur soutien à Israel qui perpètre avec une efficacité redoutable le génocide du peuple palestinien.Leur rêve de domination totale de la palestine est sans équivoque, pour preuve les declarations de dénationalisation des arabes d’israel et leur expulsion vers l’est(cis jordanie).
    La fin des années 80 du 20 ème siecle fut une des periodes les plus sombres et tristes de l’histoire moderne.
    La création d’Israel une aberration historique et comme toute aberration elle eu des conséquences desastreuses sur cette terre la Palestine.

  4. Merci Marianne de cette importante traduction. Nous etions nombreux bien sur à subodorer le role de Youchtchenko dans le role du gazier voleur . Il « travaille » pour ceux qui l’ont mis en place en Ukraine, qui revent de s’emparer des richesses du sol de l’ancienne URSS, j’ai nommé les USA prioritairement. Cela permet bien sur (je dirais comme d’habitude) à nos médias menteurs et falsificateurs de nous détourner (ou d’essayer de) de l’entreprise meurtrière, colonialiste et fasciste d’Israel dans le gheto de Gaza.


Comments RSS TrackBack Identifier URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s