Le forum International pour la Vérité et la Justice dans l’Afrique des Grands lacs dénonce les grands intérêts dans la Zone

arton201francafrique

Le forum International pour la Vérité et la Justice dans l’Afrique des Grands lacs dénonce les grands intérêts dans la Zone
Nikunda est le « gendarme » de « groupes puissants » opposés à l’entrée de la Chine dans la rDC
Agencias/Rebelión

Le forum International pour la Vérité et la Justice dans l’Afrique des grands lacs a dénoncé hier à Madrid ler fait ques les milices du général rebelle congolais laurent Nikundo sont en train d’agir en « gendarmes » de grands intérêts internationaux qui, à partir du Rwanda s’opposent à l’entrée de la Chine dans la République Démocratique du Congo (RDC) pour l’exploitation des ressources minières de l’est du pays africain, selon une information d’Europa press

Le Forum international pour la vérité et la Justice en Afrique des grands lacs est formé par des personnalités comme le Prix Nobel de la paix Adolfo Pérez Esquivel, la député nord-américaine  Cynthia A McKinney, le président de la fondation  S’Olivar Joan Carrero et la Fédération des Comités de Solidarité avec l’Afrique Noire. D’un autre côté, selon les déclarations faites la semaine passée par un témoin « qualifié » dans le dossier ouvert par le juge espagnol Ferdinand Andreu contre le régime rwandais sur le génocide, l’ex-président Laurent Désiré Kabila, père de l’actuel mandataire congolais, aurait été assassiné par ordre du président de Rwanda, Paul Kagame, pour empêcher son rapprochement avec la Chine et le Venezuela.

Ces deux nouvelles ont été expliquées et argumentées par le président du Forum, Joan Carrero qui à la tête de la Fondation   S’Olivar,a été proposé en diverses occasion comme prix nobel de la Paix.
Les rebelles du Congrès national pour la Défense du Peuple (CNDP), du général tutsi Nkunda, « sont les gendarmes de groupes parmi les plus puissants, ils sont en train de représenter ceux qui refusent que la Chine entre en quelque lieu que ce soit au Congo ». a déclaré le Président du Forum, Juan Carrero, lors d’une conférence de presse célébrée au Sénat.
Selon ce qu’a dénoncé  Joan Carrero,  depuis que le Gouvernement de Kinshasa a signé « un contrat de 9.000 millions de dollars avec la Chine », il est soumis « à un niveau insupportable de chantage ». Suivant cette dénonciation « Nkunda a déjà averti qu’il ne s’arrêterait pas jusqu’à ce que kabila négocie et résille ses contrats avec la Chine ».
Dans le même sens, le sénateur Sampol, du BLOC, a déclaré dans la même conférence de presse que la nouvelle guerre de l’Est du Congo « s’est présenté comm un conflit éthnique ou tribal, quand le grand problème s’avère être le contrôle des grandes entreprises européennes et américaines sur les ressources naturelles du Congo ».
« C’est justement quand le Congo a manifesté l’intention d’établir des contrats commerciaus avec la Chine pour exploiter le cuivre et le coltan, avec des contrats très avantageux pour le Congo, que les multinationales, avec la complicité des puissances internationales, ont provoqué le conflit » a assuré le sénateur.

Le gouvernement de paul Kagame, a poursuivi Carrero, s’est approprié la majorité des minéraux stratégiques que l’on trouve dans l’Est de la RDC, en particulier le coltan, composé de Columbite et de tantale, fondamental pour l’industrie des télécommunications, et la casiteria. « Le Rwanda est un grand exportateur de coltan, mais il n’a pas de coltan sur son territoire » a-t-il expliqué.

En plus des dénonciations de  Carrero portent sur le rôle de la MONUC, la Mission  de l’ONU au Congo, formée par pratiquement 17.000 casques bleus. Selon des témoignages recueillis par lui-même durant une récente visite à la R. démocratique du Congo « la MONUC disparaît fréquemment quand  Nkunda l’emporte et, à l’inverse, intervient et joue les moderateur quand Nkunda est pressé par les forces congolaises. »
Cette thèse de l’inefficacité de la MONUC dans le conflit est avalisée aussi par des sources directes de groupes de la société civile qui travaillent pour la Justice et la paix dans la zone de Kivu.

Le président du Forume a qualifié de « rôle néfaste » celui qu’a joué l’ONU dans la RDC. « l’ancien secrétaire général  Butros Butros Ghali a dénoncé le fait que le génocide relevait à 100% de la responsabilité des etats Unis, et c’est pourquoi il n’a pas été renouvellé dans son mandat » a-t-il poursuivi.

Cette inaction de l’ONU se reflète actuellement dans « le paradoxe qui veut que 17.000 casques bleus ne soient pas capables d’empêcher que les 4.000 combattants de Nkunda puissent terroriser et asservir » la population, àt-il déclaré. Selon Carrero, le général espagnol Vicente Díaz de Villegas, qui fut demis comme chef de la MONUC à la fin d’octobre « en est venu à insinuer que la MONUC a un mandat clair et énergique mais que certaines puissances empêchent l’accomplissement de ce mandat. »
D’autre part, la semaine passée, quatre témoins prrotégés ont déclaré devant le juge de la quatrième chambre de l’Audience Nationale,  Fernando Andreu, en relation avec le procès utour de la mort de quatre millions de Rwandais « victimes d’un plan d’extermination pour des raisons ethniques » sont revenus sur le rôle de l’actuel parti au gouvernement, le Front patriotique Rwouandais, entre 1990 et 2002.

L’une des déclarations, un « nouveau temoignage hautement qualifié avec une connaissance directe sur l’assassinat de Laurent Desiré Kabila, le père », a assuré le magistrat qu’ « un commando formé par des Rwandais de l’entourage immédiat Tutsi du président Kabila avait executé en l’assassinant  l’assassin de Kabila, un membre de sa garde personnelle, pour couper toutes les pistes ». Laurent Désiré Kabila fut assassiné en janvier 2001 et son fils, l’actuel président, Joseph Kabila, lui a succédé dans la charge.

L’objectif de ce crime, a-t-il assuré, était « de maintenir le contrôle de l’exploitation des richesses minérales du Congo de la part des grandes entreprises qui avaient obtenues les concession d’exploitation grâce à une invasion antérieure » du pays. A ce moment là « il y des approches très sérieuses avec la Chine et la Venezuela, opposés à cette exploitation, ou plutôt un pillage, des ressources fabuleuses minières de l’ancien Zaïre parmi les plus importantes du monde », a affirmé Carrero. Selon Carrero, le juge Andreu a été tellement « impressionné » par ce témoignage, qu’il a demandé des compléments d’enquête.

Les témoignages devant le juge Andreu, a affirmé Carrero, a révélé les « massacres » perpétrés par les forces rwandaises entre 1997 et 1998 dans « les mêmes camps de réfugiés où maintenant on veut mettre les déplacés ».

traduction pour https://socio13.wordpress.com/ par danielle bleitrach

Publicité

3 commentaires

  1. Bonjour,
    Je suis convaincu qu’il y a beaucoup de vrai dans l’article.
    Il est malheureusement rempli d’approximations qui lui enlèvent beaucoup de crédibilité.
    Par ailleurs, pourquoi présenter les Chinois et Vénézuéliens comme les « bons » et les autres comme des « mauvais »? C’est du simplisme : il n’y a pas de « bons » dans cette histoire où tout le monde est corrompu.

    J’espère que l’ONU comprendra que l’envoi de forces armées ne peut résoudre le problème. Ce qu’il faut, c’est clarifier qui exploite les minerais, organiser un boycott, dénoncer le fait du génocide au Kivu, lancer des mandats d’arrêt envers les responsables, etc. Mais qu’on cesse de soutenir la corruption au Congo qui nourrit les problèmes actuels. Envoyer les troupes de l’ONU ne ferait que conforter le pouvoir actuel dans sa façon ignoble de fonctionner. Et lui donner une bonne excuse de la prise de pouvoir de Nkundabatware : ce sera la faute à l’ONU !
    Bruno Eliat

  2. Pouvez-vous me mettre en contact avec M. Jean-Paul Mopo Kobanda?
    Merci,
    Hubert

  3. Je tiens à vous remercier très sincerement pour ce louable service que vous rendez à l’humnité en dénoncant et luttant contre les crimes et injustices commis dans la region des grands lacs africains, d’où je suis moi meme originaire de la RDC. Tenez bon courage et nous vaincrons un jour cette force du mal. Georges


Comments RSS

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s