Yolanda Pulecio, la mère d’Ingrid :  »J’ai souffert du fait qu’il n’y ai pas de vraie presse »

TeleSUR _ 12/04/08 
 
 La mère de l’ex candidate à la présidentielle colombienne Ingrid Betancourt, Yolanda Pulecio, a révélé ce samedi le calvaire qu’elle a vécu durant les six années que sa fille passe au pouvoir de la guérilla,  aggravé par les informations manipulées et fausses que transmettent les moyens de communication de son pays.
 
« J’ai vécu un calvaire », a dit Pulecio en prenant part à Caracas à l’événement « Intellectuels armés d’idées, pour la paix et la souveraineté ».
 
 « J’ai dû souffrir de tous les mensonges, toutes les tromperies durant ces six années où ils nous ont de façon permanente trompées, j’ai dû souffrir du fait qu’il n’y a pas une presse vraie ».
 
Pulecio a demandé la parole pour s’adresser au président vénézuélien, Hugo Chavez, qui intervenait à ce moment là devant le forum, pour le remercier pour sa gestion qui a permis la libération de détenus au pouvoir des Forces Armées Révolutionnaires de  Colombie (FARC) et pour solliciter qu’il continue à travailler pour un échange humanitaire.


 
Elle a assuré que les mots du mandataire vénézuélien, qui a exhorté les collaborateurs de la rencontre à travailler pour une information libre d’intérêts politiques et financiers, lui sont arrivés « à l’âme ».
 
 « Nous devons récupérer la vérité, que soit dite la vérité dans les médias et  nous devons tous en être les gardiens, cela m’est arrivée à l’âme, parce qu’en Colombie je ne lis que des mensonges, je lis les pages et je me dis : « ceci n’est pas certain, ceci n’est pas certain, ceci n’est pas certain » », a t-elle regretté.
 
 
« Y compris les enquêtes qu’ils font, président, le peuple est trompé », a ajouté Yolanda Pulecio.
 
 
« Les opérations dans la forêt continuent »
 
 
 La mère de la franco-colombienne Ingrid Betancourt a demandé de l’aide au dirigeant vénézuélien pour obtenir la liberté de sa fille et des autres détenus de la guérilla devant le danger que représentent les opérations militaires dans les forêts du sud de la Colombie, qui continuent « sans relâche ».
 
 « Je veux profiter de cette occasion pour  remercier depuis le fonds de mon âme tout ce que vous avez fait pour tous les kidnappés et de ce qui a été fait pour ma fille, pour sa santé mais les opérations militaires  continuent, Monsieur le président, sans relâche»
 
Elle a révélé que « dernièrement elle a visité des prisonniers, des guérilleros qui ont dernièrement été fait prisonniers », et parmis eux le commandant partisan Martín Sombra, membre de l’état major des FARC, qui a été capturé en février dernier par les forces colombiennes et  qui « a envoyé une grande salutation » à Chávez (…).
 
 
« Martín Sombra a 40 ans de guérilla, est resté 10 années avec (Manuel) Marulanda et a veillé sur Ingrid pendant quatre ans et, d’après ce que j’ai entendu et ce qu’ils m’ont raconté, il s’est bien comporté avec Ingrid », a t-elle rapporté.
 
 « Il est ensuite parti, ils sont passée à un autre emplacement et là elle a souffert énormément et elle est malade », a continué Yolanda Pulecio.
 
« Je ne sais plus quoi faire », a t-elle dit avec la voix affectée, « mais de toutes manières je suis venue, Monsieur le président, parce que je m’assieds confiante dans tout ce que vous faites et davantage sûre ici que lorsque je m’assieds en Colombie »., a t-elle assuré.
 
 
« Je veux vous remercier infiniment de ce que vous avez fait et ce que vous pourrez faire pour ma fille et pour tous ceux qui sont là kidnappés, à vous tous je demande solidarité », a t-elle terminé.
 
 
TeleSUR/mc – MC
 
 
http://www.telesurtv.net/secciones/noticias/nota/26645/yolanda-pulecio-he-tenido-que-sufrir-el-hecho-de-que-no-hay-una-prensa-verdadera/

http://pazcolombie.blog.20minutes.fr/

Yolanda Pulecio : Les opérations militaires en forêt colombienne continuent sans relâche
 
 
TeleSUR _ 12/04/08
 
 
Les opérations militaires  contre la guérilla dans la forêt colombienne « continuent sans relâche », a assuré ce samedi Yolanda Pulecio, mère de la Franco-colombienne  Íngrid Betancourt, en prenant part à Caracas à l’événement « Intellectuels armés d’idées, pour la paix et la souveraineté ».
 
Pulecio a demandé la parole pendant l’intervention du président vénézuélien, Hugo Chavez, pour le remercier pour sa gestion qui a permis la libération de détenus au pouvoir des Forces Armées Révolutionnaires de  Colombie (FARC).
 
« Je m’assieds confiante dans tout ce que vous faites et davantage sûre ici que lorsque je m’assieds en Colombie ».
 
TeleSUR/mc – MC
 
 
http://www.telesurtv.net/secciones/noticias/nota/26643/yolanda-pulecio-operativos-militares-en-selva-colombiana-continuan-sin-descanso/
 
 

La France a agi de manière ingénue, selon Luis Eladio Perez

L’ex sénateur colombien Luis Eladio Pérez, récemment libéré après avoir été en compagnie d’Ingrid l’otage de la guérilla des FARC, a déclaré hier que le gouvernement français avait agi avec ingénuité dans l’affaire de la mission manquée.

Il a affirmé que la mission humanitaire avait bien pris contact avec les FARC, mais il a regretté qu’il ait eu « trop d’exposition » devant les media.

Selon lui, cela a contribué à l’échec de la mission, tout en soulignant dans une interview à Radio Caracol la bonne volonté du gouvernement du président Nicolas Sarkozy pour essayer de vérifier l’état de santé réel d’Ingrid Betancourt.

De même, il a émis l’opinion que les canaux de communication avec les FARC ne sont pas du tout fermés, et il a dit qu’il continuerait ses efforts à la recherche d’un accord pour que le gouvernement colombien et le groupe partisan concluent un échange de prisonniers.

http://www.betancourt.info/indexFr.htm

Publicités

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s