POURQUOI ET COMMENT PARTICIPER A CE BLOG ?

dscn4883.jpg

Je me permets de vous rappeler les questions de Nadir qui sont fondamentales, chaque information, chaque analyse inscrite dans cet espace devrait déboucher sur un approfondissement sur ce que nous entendons par un changement de société, les buts et les moyens. Ainsi nous avons à cœur de présenter une autre mondialisation que celle des médias, derrière la toute puissance occidentale un monde multipolaire cherche à naître, la question du socialisme est posée. Contribuer à dénoncer l’injustice est aussi pour nous la voie nécessaire de ce changement de société, nous nous reconnaissons dans la proposition de Marx qui n’est plus seulement de comprendre le monde mais d’agir pour sa transformation, mieux pour nous sans le but de la transformation la compréhension est impossible.

Il n’y a pas que la géostratégie, la politique au sens large, la vie quotidienne, notre morale, peuvent nous conduire vers cet approfondissement de perspective : ainsi il y a eu un débat sur la censure sur un site dit communiste, Nadir, je me permets de le cite, m’a dit : « Je ne connais pas bien les communistes, mais parfois je les trouve schizophrènes. Il est normal qu’un capitaliste qui veut maintenir l’injustice se conduise mal envers les autres, mais pourquoi un communiste qui passe sa vie et parfois la donne pour un autre monde, se conduit-il aussi mal envers les autres, envers ceux qui combattent avec lui ? Pourquoi n’est-il pas capable d’avoir un peu de patience devant une opinion qui n’est pas exactement la sienne ? Pourquoi donne-t-il alors cette image de tyrannie ? » Vaste et vraie question sur laquelle nous ne cesserons de revenir… Par parenthèse, qu’il me soit permis d’avancer notre code de bonne conduite, nous sommes ici ennemis de toute censure et pour peu qu’elles soient argumentées toutes les opinions nous paraissent légitimes. Les seules limites que nous voudrions établir sont d’abord celles qui relèvent de la courtoisie et du respect des autres. Nous ne saurions tolérer les insultes ou encore les attaques gratuites de personne que leur âge, leur physique, voire leur caractère vrai ou supposé tiennent lieu des dits arguments. L’autre grande limite tient à l’objet même de ce blog, puisqu’il s’agit d’explorer les voies du changement de société, en France et dans le monde. Il existe bien d’autres sujets intéressants, et l’actualité dont nous rendons parfois compte nous en fournit, mais nous souhaiterions ne pas trop nous éloigner de ce qui nous a conduit à créer ce blog. Et qui dans le fond tient aux interrogations de Nadir : « commençons par le titre, qu’est-ce que c’est qu’un changement de société ? » Ce blog connaît un relatif succès puisque il y a désormais un minimum de 350 vues dans la journée et que depuis 10 jours qu’il est ouvert il y a eu environ 4000 passages. Certes il y a des robots qui traversent les blogs, des gens viennent plusieurs fois, mais grâce à l’amitié de sites déjà établis comme Grand soir, Rouge midi, Antigone et des blogs comme Caïus Gracchus qui nous ont référencé ce blog bénéficie d’une certaine audience. Excusez-moi si j’en oublie. Mais qu’il soit bien clair que si cela me fait plaisir et si je considère que plus nous serons nombreux plus les réflexions risquent d’être riches, diverses, ce n’est pas mon objectif. Mon objectif, en tant que sociologue, ayant milité toute une vie pour la même cause de justice et de liberté, est dans ces temps obscurs de guetter une lueur de l’avenir, de me dire même que l’avenir est déjà là.

danielle_grand-format1.jpg Je vais placer sur cet article nos deux photos à Nadir et moi. Tout nous oppose c’est un jeune homme, je parle souvent d’un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître, il a fait ses classes dans « les quartiers nord de Marseille », il est issu de l’immigration comme on dit, moi aussi mais son origine est en Pologne, lui en Algérie, moi toute ma vie j’ai eu devant moi de grands amphis, lui jusqu’à l’âge de onze ans n’a pas dit un mot, on le croyait muet, et pourtant le dialogue est là… Sur sa photo, il embrasse Charles Hoareau, le leader des chômeurs marseillais dans une manifestation, moi je tiens une photo avec Aragon, en souvenir de ce qu’il m’a dit un jour et auquel je pense chaque fois que je dois « ramasser les morceaux de mon âme brisée », il m’a dit « pour des gens comme vous et moi, ce parti devient parfois un mauvais lieu, un coupe gorge ». Sur le moment je n’ai pas compris, j’ai été simplement flattée qu’il me mette dans la même catégorie que lui mais avec le temps, je comprends… je le revois à cette dernière fête de l’huma en 1982 qui lui était consacrée, il pleurait de fatigue et de douleur le lendemain à la lecture d’une presse immonde, dont le journal Libération, qui se déshonora quelques mois après à sa mort en l’insultant, comme Mitterrand en lui refusant les funérailles nationales sous le prétexte qu’il ne les avait pas accordées à son ami Mendes-France… A Aragon le plus grand écrivain du siècle il ne fut jamais pardonné d’être communiste et lui-même conçu cette adhésion comme « la plaie et le couteau » sans jamais la renier… Au bout de tant d’année je considère comme un privilège tout ce que j’ai du affronter en étant communiste, y compris au sein de ce parti qui s’était donné un but qui le dépassait, nous dépassait tous. Nadir et moi, nous représentons deux temps mais aussi ce mélange, cette diversité dans un combat commun qui fait la difficulté mais aussi la grandeur de l’engagement communiste. Cette diversité doit plus apparaître dans ce blog… Une dernière conviction, il n’existe pas d’autres voies que l’action collective et organisée si l’on veut changer le monde.

Danielle Bleitrach

Publicités

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s