Etats-Unis : reprise pour les PDG mais pas pour les travailleurs, par Laurence Mishel et Natalie Sabadish

 

 

US Dollar as a Sinking Ship

traduit de l’anglais par Marc Harpon pour Changement de Société

source : Economc Policy Institute, Juillet 2013

Laurence Mishel est président de l’Economic POlicy Institute et Natalie Sabadish en est une chercheuse.

La hausse des rémunérations des PDG est une des causes majeures des inégalités de revenus. Avec les salaires du secteur financier, les rémunérations des PDG ont aidé à ce que la part du revenu détenue par le pour cent le plus riche fasse plus que doubler au cours des trois dernières décennies. De plus, le fait que les salaires des PDG aient augmenté si vite depuis la fin de la Grande Récession est un indicateur que le pour-cent supérieur s’en sort beaucoup mieux dans cette période de reprise que les américains ordinaires. Lire la suite

Le shutdown américain : un lock-out contre le peuple, parArt Perlo (2/2)

source : People’s World (USA), 03 octobre 2013

traduit de l’anglais par Marc Harpon pour Changement de Société

La première partie est disponible ici.

Guerre des classes

Depuis l’entrée en fonction d’Obama en 2009 et en particulier depuis la victoire républicaine à la Chambre en 2010, le gouvernement fédéral a été frappé par des crises répétées sur le budget et le plafonnement de la dette. Les médias dominants parlent du problème en termes génériques comme « gouvernement dysfonctionnel », « tension parlementaire », « polarisation » et « incapacité au compromis ». Mais dans le mouvement ouvrier et chez les progressistes, y compris ceux du Congrès, des descriptions beaucoup plus précises sont faites : « prise en otage » et « guerre des classes », et même « trahison ». L’AFL-CIO parle du shutdown du gouvernement comme d’un lock-out. Lire la suite

Le shutdown américain : un lockout contre le peuple, par Art Perlo (1/2)

source : People’s World (USA), 03 octobre 2013

traduit de l’anglais par Marc Harpon pour Changement de Société

Le shutdown du gouvernement est un lock-out du peuple américain.
Dans le secteur privé, si une entreprise et son syndicat ne parviennent pas à un accord quand celui qui est en vigueur prend fin, l’usage est de prolonger l’ancien accord pendant que continuent les négociations. Mais que se passe-t-il si l’entreprise est déterminée à augmenter les profits en réprimant le syndicat, en siphonnant les prestations médicales des travailleurs, en attaquant les cotisations pour les retraites et en éliminant le droit du travail dans l’entreprise ? Elle en vient à un lockout- elle ferme ses portes et empêche les ouvriers de faire leur travail ou d’être payés.

C’est exactement ce que les républicains, menés par le caucus du Tea Party, ont fait- non seulement à 800 000 fonctionnaires mais au peuple américain. Lire la suite

Aux Etats-Unis: les dirigeants gagnent 273 fois plus que les travailleurs

 

source : Cubadebate, 26 Juin 2013

Changement de Société remercie Maurice Lecomte, qui a traduit cet article.


La rémunération des cadres supérieurs aux États-Unis a augmenté de 12,7% en 2012 et représente 273 fois le salaire moyen d’un employé, selon une étude publiée mercredi.
Lire la suite

Un juge des Etats-Unis ordonne la publication d’informations sur Guantanamo


 

source : Cubadebate, 17 septembre 2013
Changement de Société remercie Maurice Lecomte, qui a traduit cet article.

Un juge américain a ordonné mardi la dé-classification des documents judiciaires détaillant les procédures de sécurité à Guantanamo Bay, en faisant valoir que l’administration Obama n’a pas suffisamment expliqué pourquoi l’information doit être gardée secrète. Lire la suite

Les États-Unis font pression pour forcer à la guerre, par la rédaction du Morning Star

 

 

source : The Morning Star, 23 septembre 2013

 

traduit de l’anglais par Marc Harpon pour Changement de Société

 

Le ministre russe des affaires étrangères, Sergei Lavrov, a averti dimanche que les États-Unis essayaient de faire chanter la Russie lors de négociations sur les armes chimiques syriennes. Lire la suite

La dynamique capitaliste et les travailleurs, par Martin Hart-Landsberg

source : Reports from the Economic Front, 19 juin 2013

traduit de l’anglais par Marc Harpon pour Changement de Société

 

Le récent Global Wage Report de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) examine les tendances de la distribution du revenu entre le travail et le capital. Il conclut que :

Une abondante littérature a fourni de nouvelles preuves empiriques consistantes indiquant que les dernières décennies ont vu une tendance à la baisse de la part du travail dans la majorité des pays pour lesquels des données sont disponibles.

L’OCDE a remarqué, par exemple, que, durant la période de 1990 à 2009, la part de la rémunération du travail dans le revenu national a décliné dans 26 des 30 économies développées pour lesquelles des données sont disponibles, et calculé que la part médiane du salaire dans le revenu national à travers ces pays a chuté considérablement, passant de 66,1% à 61,7%. Lire la suite

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 133 autres abonnés