Impossible…

chers amis, malgré ma bonne volonté je n’ai plus le temps de mener de front mes diverses activités et ce blog. Je crains beaucoup que ce qui en faisait l’originalité à savoir des traductions, des textes qu’on ne lisait nulle part ailleurs disparaisse si je ne suis plus là pour le tenir, mais j’en prends le risque car je ne peux pas faire autrement. Je ne sais pas si un jour je disposerai de plus de temps pour assumer cet énorme travail… Et de surcroît je dois dire que malheureusement la relative quiétude dont je jouissais depuis que ce blog avait été à nouveau ouvert est en train de disparaître. Les moeurs d’internet sont en train de reprendre le dessus et je ne les supporte pas.

Je ne vois pas pourquoi et au nom de quoi je les assumerais.

Danielle Bleitrach

l’esprit de ce blog, ou ce n’est qu’un aurevoir les amis…

cache-199x131_jpg_36470_image004-199x1311Mes chers amis, je pars aujourd’hui, je suis en train de boucler mes valises, je ne sais pas quand je vais pouvoir avoir accés à internet peut-être demain , peut-être plus tard, de toute manière si j’alimente ce blog ce sera essentiellement à partir de ce que j’apprend, en algérie… Une autre manière dee voir, mais je voudrais également une fois de plus rappeler aux lecteurs de ce blog que tous les textes inscrits ne reflètent pas nécessairement la totalité de ce que je pense… Prenons l’exemple du texte de wallerstein, je partage son idée que nous entrons dans une nouvelle ére et des turbulences que personne ne sait trés bien comment affronter. Mais je trouve que le paquet cadeau qu’il fait des « gouvernements du monde » est inexact et ne nous permet pas d’agir, entre ceux qui ont joué et continuent à jouer une rôle majeur dans la catastrophe économique, sociale et culturelle et ceux qui au contraire ont choisi d’affronter sans avoir de solutions clés en main mais en tentant une politique au profit des populations les plus démunies, les plus fragiles en renforçant leur protection, voir des peuples du tiers monde,il faut faire une différence. je pense à des dirigeants de l’Amérique latine mais aussi à la Chine, dont il faut suivre de près les choix politiques qui me paraissent trés responsables et pas seulement d’un point de vue nationaliste.

Lire la suite

hip, hip hourrah, ce n’est qu’un début

la rose du désert

la rose du désert

Voilà, la 500.000 ème visites sur ce blog depuis sa création le 18 juin 2007…

A bien approfondir les circonstances de sa création je dois dire que je ne peux m’en souvenir… peut-être était-ce du à un accès de paranoïa? sur d’autres sites j’ai senti passer le souffle des monstres mâles et femelles, cette dure brutalité et cet amusement méchant, le tout en toute impunité… Une sorte d’innocence immature, une effrayante puérilité… J’ai pris la fuite jusqu’à ce blog et là j’ai retrouvé des amis, nous avions les mêmes idées ou presque… merci à vous tous qui m’avez supportée, aidée, désormais ce blog est notre. Ce n’est qu’un début…

En quoi pouvons nous contribuer à un changement de société vers la justice sociale, la paix, le respect des êtres humains et de leur environnement ? En quoi sommes-nous utiles ?

Lire la suite

Bistrot de juillet et août: sous le signe du Panda

Dans ce monde de brutes, les pandas sont ma consolation… Je continue à suivre l’odyssée de ces grosses peluches aux yeux pochés… Mieux, cette semaine, j’ai forcé mes deux petits fils (10 ans et 7 ans) à m’accompagner au cinéma pour y voir « kung Fu panda »… Je n’étais pas la seule, nous étions trois grands mères qui sournoisement avions procédé de la même manière: convaincre nos petits enfants qu’ils voulaient voir Kung Fu panda… Comme mon petit fils, en attendant le film, me changeait la sonnerie de mon portable et me suggerait des airs barbares, je lui ai dit : « mets-moi quelque chose d’humain entre plaisir d’amour et l’internationale! » Une des mamies m’a décoché un grand sourire en déclarant « l’internationale c’est aussi un chant d’amour ». Après le film, l’autre mamie a soupiré: « Voilà une bonne leçon, c’est la tendresse et la bonté qui sont plus fortes que tout »… Nous nous sommes alors toutes les trois raconté à quel point nous aimions les Pandas, et au-delà le peuple chinois… Je me suis rendu compte que nous avions atterri là parce que la propagande anti-chinoise nous excédait…

Noam Chomsky a bien raison, décidemment il suffit d’entamer une discussion dans la rue et on s’aperçoit que les peuples vallent mieux que tous les participants du sommet du G8… Vive les peuples et vive les Pandas dodus…. Je pars à la plage passer la journée… Moi aussi je suis dodue… Et mon totem chez les éclaireuses (eh! Oui j’ai été chez les éclaireuses israëlites en plus) était « panda qui grogne dans la lune qui rit »… Alors voilà pour ouvrir le bistrot deux texte, l’un sur ce qu’il advient des pandas, l’autre sur les chinois vus par eux-mêmes: le compliment vient de si près qu’il y a un doute, mais si les Chinois attendent après les autres… sauf moi… et les mémés qui aiment Kung Fu panda…

Lire la suite

JOYEUX ANNIVERSAIRE, joli mai 2008

J’allais oublier dans mon aveuglement momentané….

Ce blog a été ouvert il y a un an exactement il a reçu exactement 260.000 visiteurs… Merci à vous tous. J’attends que les bonnes volontés qui ont suggéré de m’aider concrétisent. En dehors de Celine et sa famille qui m’apportent de précieuses traduction, j’attends toujours ceux qui devaient m’aider pour les illustrations, les aspects techniques…

Danielle Bleitrach

bistrot d’avril

pour toi Leila puisque tu réclames cette ouverture du bistrot.

femme.gif

Amusez-vous bien !

Lire la suite

le bistrot de mars est ouvert

Alain Girard me pousse du coude pour que j’ouvre le bistrot de mars. Vous savez Mars qui rit malgré les averses et prépare en secret le printemps… Alors il me fait le coup de l’auteur: j’ai retrouvé un de tes romans (un bouquet d’orties)…

Bon ça va j’ouvre le bistrot, je suis littéralement débordée, enfouie sous les envois qui viennent d’Amérique latine et dénoncent l’infamie de Uribe, j’ai même hérité d’un bouquin de 260 pages sur l’ignoble Uribe, toujours en espagnol bien sûr… Donc ne comptez pas trop sur moi pour l’animation… je suis entre les ignominies israéliennes à Gaza et les assassinats d’Uribe, pas franchement gai tout ça… remarquez regardez cette affiche contre les bolchevicks, , le diable ressemblait même à Trotski… Vous remarquerez que ce caricaturiste ne manquait pas d’une certaine vision  puisque sous un Kremlin dont émergeait le diable judéo-bolchevik, on voyait clairement les Chinois sur des tas de crânes… La propagande a à peine évolué.

afig3sovdepia.jpg

Danielle Bleitrach Lire la suite

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 139 autres abonnés